Interview de Takeshi KUSAO - La voix de Trunks pour les 9 ans de Super Dragon Ball Heroes
Interview de Takeshi KUSAO - La voix de Trunks pour les 9 ans de Super Dragon Ball Heroes

Interview de Takeshi KUSAO – La voix de Trunks pour les 9 ans de Super Dragon Ball Heroes

Interview de Takeshi KUSAO – La voix de Trunks pour les 9 ans de Super Dragon Ball Heroes


Pour fêter le 9ème anniversaire du jeu vidéo d’arcade exclusif au Japon et l’arrivée de Trunks Super Saiyan God dans le multiverse du Dragon World, Super Dragon Ball Heroes, Takeshi Kusao (la voix de Trunks) a répondu à quelques questions dans le guide officiel du jeu, qui est disponible depuis le 7 novembre au Japon, et que vous pouvez vous procurer chez notre partenaire cardotaku.com.

Il s’agit ici d’un rendu explicatif de ce qu’il a répondu plutôt que ses réponses originelles, mais le tout y est et est fort sympathique ! Bonne lecture !

Interview de Takeshi KUSAO – La voix de Trunks pour les 9 ans de Super Dragon Ball Heroes

Quels sont ses sentiments sur Trunks Super Saiyan God ?

Normalement, il a une sorte d’image « bleue » de Trunks, donc ça a été choquant de le voir avec les cheveux rouges.

Il a l’air d’avoir fait une permanente avec des cheveux un peu incurvés.

Il n’a pas fait d’enregistrements de Trunks SSG à la date de l’interview, donc il se demande comment il s’y prendra. Il pense, pour lui-même, qu’il pourrait être un peu différent du Trunks normal.

Il veut que Trunks utilise plus son épée. Quand le personnage a débuté la première fois, il avait cette énorme épée, mais finalement il n’en fait pas grand-chose. On pourrait s’attendre à ce qu’il l’utilise pour des techniques spéciales ou pour envoyer des attaques avec elle, mais en fait, il l’utilise pour taper / découper, et souvent il ne l’utilise pas du tout !

Quelles sont ses impressions globales sur Trunks ?

Quand le personnage a débarqué dans le manga, il l’a montré à son manager et lui a dit en rigolant « ce personnage c’est moi qui vais l’interpréter ! ». Il a finalement été appelé pour une audition et a obtenu le rôle, donc il est heureux d’avoir ouvert sa bouche !

Interview de Takeshi KUSAO – La voix de Trunks pour les 9 ans de Super Dragon Ball Heroes

Il était très nerveux de se rendre aux sessions d’enregistrement avec des Nozawa, Nakao ou encore Horikawa, vu que ce sont des acteurs vétérans qui constituaient déjà l’équipe de Dragon Ball pour des années. Il compare la nécessaire préparation mentale – quitte à paraître rude – à sauter dans une mare de piranhas.

Il se préparait mentalement avant chaque session, imaginant où il serait, comment les autres acteurs vétérans réagiraient, etc… Il réfléchissait trop à tout.

Il s’est rendu compte que sa situation était similaire au personnage de Trunks lui-même – nouvel arrivant dans un groupe déjà constitué. Il s’est senti synchronisé avec Trunks qui arrive de lui-même du futur, et qui a été capable de se servir de son sentiment d’être un poisson hors de l’eau de côté pour donner tout ce qu’il avait. Il pense que cela est une des raisons qui font qu’il a été choisi.

Il a trouvé aussi dur d’appeler Ryo Horikawa (Vegeta) « Père » vu qu’il était jeune à cette époque. Vu que Trunks dans la série a aussi des difficultés à parler de Vegeta comme son père, c’était un autre aspect sur lequel il pouvait calqué ses propres sentiments.

Sur le fait de jouer Trunks enfant dans l’arc Majin Buu :

Il s’attendait au départ à ce que cela soit Hiromi Tsuru (Bulma) qui joue Trunks jeune, et a été surpris quand on lui a demandé. Au départ il y a eu tout un tas d’essais et d’erreurs pour trouver la bonne voix, même s’il en est plutôt fier maintenant.

De la même façon, quand il a anticipé Gotenks, il pensait au départ que lui et Masako Nozawa enregistreraient leurs lignes séparément, afin que leurs voix soient superposées. Quand il a découvert qu’ils allaient enregistrés ensemble, il s’est préparé avec d’intenses sessions à la maison, étudiant des enregistrements de Nozawa jouant Gokû et Gohan, et essayant d’aligner sa voix sur la sienne. Quand il fut l’heure d’enregistrer, cependant, ce fut Nozawa qui a aligné sa voix avec la sienne. Elle a complètement maîtrisé son style de parole, et il a été surpris par son niveau de maîtrise.

Il mentionne aussi que Goten fait souvent un bruit « ngigigigi » quand il se bat, ce qu’il a aussi essayé de faire avec Gotenks. Ces bruits n’étaient pas présents d’origine dans le script, mais étaient dus à Nozawa qui a fait correspondre ces bruits aux mouvements de lèvres de Gotenks durant le doublage. De nos jours, c’est commun d’écrire ces vocalisations dans le script, et il suppose qu’un tas d’ajouts comme ça aujourd’hui sont dus à Nozawa.

Sur le fait de jouer Trunks adulte dans GT ?

C’est un Trunks qui a grandit dans des temps de paix, et commence à devenir une personne tout à fait différente de Trunks du Futur. Il a l’air d’être devenu un jeune homme respectable, mais – selon Kusao – il y avait aussi la possibilité qu’il tourne mal. C’est le fils de Vegeta après tout. Vu que GT n’a pas été adapté d’un manga, il n’avait aucune idée jusqu’où les développements allaient le mener, et, afin de rester dans le bon tempo des évènements futurs, il a essayé de l’interpréter de façon à ce qu’il n’ait pas une image d’un homme bon quoi qu’il arrive.

Plus de 10 ans plus tard, il a eu l’opportunité de jouer Trunks enfant de nouveau dans Kai, où il a essayé d’exagérer sa nature d’enfant gâté et malicieux. Il se demande si les deux versions de Trunks finiraient par se rencontrer, et essaye de mettre en lumière ces différences.

Sur Trunks du Futur dans DBS :

Le Trunks du Futur qui se montre dans Super est le même que dans Z, qui est revenu dans sa propre timeline et qui a battu les androïdes. Cependant, il y a de légères différences – ses cheveux qui sont passés du violet au bleu, il a Maï à ses côtés en tant qu’alliée, etc – Kusao a essayé de le jouer de manière un peu différente aussi.

L’interviewer note qu’il différencie vraiment sa façon de jouer suivant les différents Trunks. Quel est celui qu’il considère avoir la meilleure relation avec Vegeta ?

Il se demande si, dans Z, s’entraîner ensemble dans la chambre de l’esprit et du temps, a rendu possible le fait de se réconcilier après 17 ans d’absence. Toutes les versions de Trunks ressentent quelque chose de spécial quand ils se battent aux côtés de Vegeta. Dans cette lignée, pour Trunks, peu importent la difficulté des circonstances, une part de lui est toujours heureuse de se battre à côté de son père. Il est toujours préoccupé par le fait que rien n’arrive à Vegeta également.

Dans Kai et Super, il y a aussi des moments où il essaie de jouer Trunks de façon à ressembler à Vegeta. Les voir comme parent et enfant, il doit y avoir une certaine ressemblance après tout.

Est-ce qu’Horikawa a joué dans cette décision ?

Kusao répond que non, Horikawa n’a rien eu du tout à faire avec cette décision. Comme le vrai Vegeta il suit son propre chemin.

Enregistrer Vegeks (La fusion de Vegeta et Trunks dans Heroes) étai vraiment difficile. Horikawa a d’abord enregistré ses lignes pour Vegeta, Kusao a enregistré ensuite pour mettre la couche par-dessus. Vu qu’Horikawa a enregistré avec les traits typiques de Vegeta et son rythme, Kusao devait essayer de jouer avec sa propre vision de Vegeta afin de suivre.  Il devait réfléchir sur quel type de sentiment Horikawa avait mis dans certaines lignes, ce qu’il pensait etc. Quand il a eu des difficultés avec certaines lignes, il voulait appeler Horikawa afin de savoir comment il avait pris la chose.

Pour Kusao, ce type de process se passerait mieux si le duo enregistrait en même temps. Il se dit que les jeunes acteurs ont probablement plus l’habitude d’enregistrer en solo, et qu’avec la technologie moderne, les voix de différents enregistrements peuvent être parfaitement alignées. Pour lui, c’est important d’être en capacité de sentir le souffle de l’autre acteur à côté de lui.

Avec le passage de l’ère Showa à l’ère Heisei, est venu le passage de l’analogique vers le numérique, et plein de choses ont été laissées derrière avec le temps. Une chose qu’il ressent qui a été laissé de côté, c’est le fait de respirer. Il sent que la respiration est quelque chose dont seuls les japonais sont conscients, comme un 6ème sens, même si cette connaissance se dissipe rapidement (il donne des exemples d’autres terrains, comme le sport ou la culture traditionnelle) quoi qu’il en soit, c’est en enregistrant Dragon Ball qu’il a appris l’importance de respirer et des pauses, et il sent qu’enregistrer Dragon Ball dans cette version moderne permet de garder cette connaissance.

Super est une toute nouvelle itération de Dragon Ball, mais pour les comédiens, ils ressentent toujours les mêmes choses que dans les temps anciens, donc dans tout un tas de situation, ils ont des difficultés à savoir jusqu’où ils doivent s’accrocher à leur ancienne façon de faire. Par exemple, vu que le staff de l’anime a également beaucoup changé, il y a des fois dans lesquelles la longueur des scènes de dialogue semble plus longue que ce à quoi les acteurs vétérans s’attendaient, avec le tas de dialogue qu’ils avaient à suivre et remplir, ils doivent penser à comment le transposer avec intensité tout en ralentissant le rythme. Bien sûr, ils pourraient simplement demander plus de dialogues, mais vu que les scripts mettent tout leur cœur dans les dialogues, ils veulent respecter leurs intentions. (Même ils demandent vraiment s’ils peuvent ajouter des lignes).

Bien que cela soit un nouvel environnement d’enregistrement par rapport au vieux Dragon Ball, Kusao est tout excité d’amener ce personnage de Trunks Super Saiyan God à la vie. Il a hâte de se confronter au défi de jouer un nouveau Trunks. De plus, le Super Saiyan God est une transformation avec la puissance de cinq autre saiyans qui la composent. Vu que Trunks n’est pas un saiyan de pure souche, Kusao se demande s’il pourrait y avoir un conflit entre sa race de guerrier saiyan et son cœur de terrien.

En tant que Trunks, avec qui pensez-vous qu’il aimerait beaucoup se battre ?

Ce serait Vegeta selon Kusao. Même si Trunks irait dans un combat contre Vegeta en se disant qu’il ne pourrait pas l’emporter. Même s’il gagnait un match contre Vegeta, il n’accepterait pas de l’avoir battu. Il n’y aurait pas de pure joie, de sentiment de victoire du style « J’ai gagné ! »

Pourtant, peu importe son adversaire, Trunks n’aime pas trop se battre. Il préfère résoudre les choses avec des mots. Il se bat seulement pour battre un adversaire une fois au pied du mur, ou quand il doit absolument s’affirmer contre la violence. Kusao pense qu’il répugne lui-même à être poussé à ce point. Ce conflit interne fait partie intégrante de l’intérêt de Trunks.

Un message pour les joueurs de SDBH ?

Bien que la série originale Dragon Ball et la série TV actuelle soit finie, il est heureux d’avoir pu continuer à jouer Trunks dans les jeux et dans les animations en ligne. SDBH est un jeu qui s’imprègne en vous au fur et à mesure que vous y jouez. Les acteurs pensant souvent à comment ils vont faire évoluer leur personnage, donc ils demandent aux fans d’apprécier les futurs développements de Trunks. Il finit en demandant poliment  aux fans leur soutien.

 

Remerciements: @Cipher_db

 

 

Matthanor

Matthanor
Fan depuis toujours de Dragon Ball, j'ai grandi avec le Club Dorothée et avec tous les anime de légende, diffusés pour la première fois en France à ce moment-là. Je suis fan de l'intelligence que Toriyama met dans ses œuvres et notamment j'adore découvrir de nouvelles illustrations et vous traduire tout un tas d'interviews le concernant. Fait rare : j'aime bien Dragon Ball GT !

Ne loupez pas l'info !

Interview d’Akio Iyoku, directeur de la Dragon Ball Room de la Shueisha

Interview d’Akio Iyoku, directeur de la Dragon Ball Room de la Shueisha

Interview d’Akio Iyoku, directeur de la Dragon Ball Room de la Shueisha « Dragon Ball Movie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *