Dragon Ball Super Épisode 81 : Résumé
Dragon Ball Super : Gokû SSJ Blue Kaioken VS Bergamo

Dragon Ball Super Épisode 81 : Résumé

Dragon Ball Super Épisode 81 : Résumé

Dragon Ball Super : Toppo

Titre de l’épisode :  Bergamo le Broyeur vs Son Gokû ! Qui possède une puissance extraordinaire ?!

Première diffusion : Dimanche 5 Mars 2017 (9:00 – 9:30, Fuji TV)

Thème d’ouverture :Genkai Toppa x Sabaibā

Thème de clôture : « An Evil Angel and Righteous Devil V2»

A voir aussi: Le plein d’images de l’épisode 81

Dragon Ball Super Épisode 81 : Résumé

Alors que le dernier match du mini-tournoi de Zen’o va débuter, l’assemblée des Dieux est inquiète par la perspective que leur univers soit détruit s’ils perdent au Tournoi du Pouvoir. Champa se demande s’il peut s’échapper et se sauver si besoin est, mais Vados lui assure que cela ne fonctionnera pas. Personne ne peut s’opposer à Zen’o et s’en tirer.

L’adversaire de Gokû se présenter comme « Bergamo le Broyeur », l’ainé des Frères du Trio de Dangers. Bien que son univers ait le « niveau de mortel » le plus faible, Bergamo accuse Gokû d’être encore plus mauvais, vu qu’il est responsable pour la mise en œuvre de ce tournoi funeste. Il est l’ennemi de tous les Univers !

Bergamo suggère que s’il gagne, la règle de détruire les univers perdant devrait être abolie. Les Dieux semblent d’accord avec Bergamo et blâment Gokû, mais cela ne le perturbe pas pour autant. Et même les Zen’o, bien qu’hésitant, sont d’accord avec la proposition de Bergamo. Cependant, le Grand Prêtre spécifie que Gokû ne doit pas se retenir pendant ce combat. S’il le fait, Zen’o détruira immédiatement tous les Univers ! Gokû est plus que ravi d’obéir.

Sur le côté, Kai (le Kaiōshin de l’Univers 11) demande à Toppo, un de ses guerriers, ce qu’il pense de Gokû, et Toppo jure de regarder ce match attentivement pour le jauger. Les autres dieux demandent à Champa pourquoi Gokû est tellement familier avec Zen’o et pourquoi Zen’o et le Grand Prêtre le laissent tranquille sur ce point. Même pour un mortel avec un niveau si faible, cela dépasse l’entendement !

Les Dieux de l’Univers 1 se moquent de champa : grâce à leur niveau de mortel élevé, ils sont exempts du futur tournoi. Et ce haut niveau de mortel est dû au fait qu’ils dirigent bien tous les mortels de leur univers, donc le « niveau divin » de leur univers doit aussi être élevé. Champa en a vite marre de ce genre de remarque de la part des univers avec un niveau plus élevé.

Alors que le match commence, les deux guerriers échangent quelques kikoha alternativement, puis Bergamo s’arrête et annonce qu’il va montrer à Gokû pourquoi on l’appelle Bergamo le Broyeur. Il semble maintenant qu’il laisse Gokû le frapper de façon répéter, mais après avoir reçu des coups il commence à grandir.

Rou explique que Bergamo absorbe les attaques qu’il reçoit de son adversaire et se renforce grâce à elles, et contre-attaque avec deux fois plus de force que l’attaque initiale.Gokû est impressionné, car ce genre de capacité est plutôt rare. Alors que Bergamo grandit de plus en plus, il commence à envoyer des vagues d’énergie à Gokû, qui semble maintenant obliger de les éviter.

Bergamo est devenu gigantesque, mais Gokû se cache dans son dos, puis attaque au niveau des genoux pour le mettre à terre. Bergamo est devenu tellement grand qu’il possède plus d’angles morts. Mais Bergamo n’en à que faire, il veut juste devenir plus fort ! En effet, Gokû semble heureux de continuer à attaquer Bergamo malgré le fait qu’il l’aide à devenir de plus en plus fort. Sur le côté, Gohan suppose que Gokû est de plus en plus excité au fur et à mesure que son adversaire devient de plus en plus fort.

Gokû se transforme ensuite en Super Saiyan Blue, et Rou est impressionné en voyant qu’il possède un ki divin. Même Sidra est impressionné que quelqu’un dans l’Univers 7 soit comme cela. Mais Gokû n’en a pas fini : il jure de nourrir Bergamo avec un pouvoir encore plus gigantesque, il utilise le kaioken en plus du Super Saiyan Blue et lance un kamehameha. Bergamo le contre avec son attaque spéciale « Wolfgang Penetrator », mais il finit par être repoussé et surpasser par l’attaque de Gokû.

Une fois l’explosion dégagée envolée, Bergamo est revenu à sa taille initiale. Gokû veut continuer à se battre mais Bergamo s’écroule, et le Grand Prêtre déclare Gokû vainqueur. Les Zen’o sont impressionnés par la puissance de Gokû. Il ne s’est pas du tout retenu ! Il a envoyé à Bergamo plus de puissance que celui-ci ne pouvait encaisser, le poussant à bout comme il aime le faire à chaque fois.

Gokû ne pense pas qu’il ait vu la vraie puissance de Bergamo toutefois, car Bergamo n’a fait qu’emmagasiner la puissance de Gokû pour l’attaquer. Donc Gokû a hâte de voir Bergamo tout donner lors du tournoi principal. Mais Bergamo n’est pas aussi insouciant que Gokû et prévient Gokû que les autres Univers vont sûrement prendre pour cible l’Univers 7 dans le Tournoi du Pouvoir, donc c’est juste une question de temps avant qu’ils soient détruits. Mais Gokû, avec toute sa confiance, défie quiconque voudrait le battre !

Le Zen’o du futur confirme qu’il est satisfait par ce mini-tournoi. C’était un grand succès ! Le Grand Prêtre explique les règles pour l’événement qui va avoir lieu ensuite et dévoile l’arène qui sera utilisée dans le Monde du Néant. Si les guerriers poussent leur adversaire hors de l’arène, ils gagnent. Simple non ? Si votre adversaire est KO dans l’arène, vous devez quand même le jeter en-dehors de l’arène.

De plus, l’usage d’armes sera interdit et il sera interdit de tuer son adversaire. Le Buku Jutsu (danse de l’air) et les autres techniques d’envol ne fonctionneront pas dans le Monde du Néant. Les guerriers doivent l’emporter grâce à leur simple puissance seulement ! Ce qui veut dire que la stratégie sera également très importante.

La durée de chaque combat sera limitée à 100 takk… soit 48 minutes en temps terrien. Si chaque combat est aussi long, combien de temps durera le tournoi ?! Mais le Grand Prêtre explique qu’il n’y aura qu’un seul round, une Battle Royale de 80 guerriers (10 guerriers sur chacun des 8 univers qui participent). Heureusement il s’agit d’une grande arène !

A la fin du temps réglementaire, l’Univers qui possèdera le plus de guerriers dans l’arène l’emportera. Ou au contraire, si une seule personne reste sur l’arène à la fin du temps imparti, son Univers sera déclaré vainqueur. Ce qui signifie que l’esprit d’équipe sera important… ce qui n’a jamais été le fort de Gokû, mais c’est pour ça que Gohan est là !

Un seul match pour décider du destin de chaque Univers… Les Dieux trouvent cela extrême ! Le Grand Prêtre finit de parler, mais maintenant Toppo saute dans l’arène. Il veut parler avec Gokû ! Toppo se présente comme le leader des « Fiers Soldats » de l’Univers 11, et un guerrier de la liberté. Il défie Gokû dans un combat, l’avertissant que si Gokû n’a pas un cœur bon, il ne sera pas de taille à lutter. Gokû est heureux, car il n’était pas satisfait de son combat contre Bergamo… et il est curieux de savoir pourquoi Toppo n’arrête pas de dire qu’il représente le mal…

Dragon Ball Super, preview 82 :

Salut, c’est moi Gokû ! Le guerrier de l’Univers 11, Toppo, un guerrier puissant avec une force incroyable ! Selon lui, il représente la justice et moi le mal ! Mais c’est ok pour moi ! J’ai tellement attendu pour un adversaire qui m’excite à ce point ! Je suis surboosté à la pensée d’un combat incroyable ! La prochaine fois dans Dragon Ball Super : « Je ne pardonnerai pas à Son Gokû ! Toppo le guerrier de la justice intervient !! » Ne le manquez pas !

Dragon Ball Super

Dragon Ball Super (ドラゴンボール超) est une série animée japonaise produite par le studio Toei Animation (qui avait déjà produit d’autres œuvres de Toriyama-sensei comme Dragon Ball, Dragon Ball Z ou encore Dr Slump). La série est diffusée depuis le 5 juillet 2015 sur la chaîne japonaise Fuji TV. Alors que la série Dragon Ball GT reprenait après les 10 ans d’ellipse après la fin de Dragon Ball Z, Dragon Ball Super fait le choix de reprendre quelques temps après la défaite contre Majin Buu (entre les 6 mois qu’il a fallu pour effacer dans la mémoire des gens les ravages de Buu et la naissance de Pan, la fille de Gohan et de Videl). La série commence par reprendre les films qui sont sortis au cinéma en 2013 et 2015, à savoir respectivement Dragon Ball Z : Battle of Gods et Dragon Ball Z : La Résurrection de ‘F’ avant de partir sur de l’inédit. La série va également d’une part introduire un certain nombre de nouveaux personnages, et d’autre part agrandir l’univers et la connaissance établie de Dragon Ball avec son lot de nouvelles transformations.

La série est aussi adaptée en manga qui sert d’outil promotionnel au tout, et est dessinée par Toyotarō et prépublié dans le Jump depuis le 20 juin 2015 dans le magazine V-Jump au Japon. Un premier volume relié est déjà sorti au pays du soleil levant, et Glénat a annoncé la sortie du premier tome en France pour avril 2017.

Quant à la série animée, Toonami la diffuse sur sa chaîne depuis le 17 janvier 2017.

Source: Herms de Kanzenshuu

Traduction: Matthanor


Un commentaire

  1. très bon résumé, je ne lis pas très bien le français, mais je vois une grande analyse. félicitations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *