Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 novembre 2020
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 novembre 2020

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 novembre 2020

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 novembre 2020


Le projet spécial présenté par le site officiel de Dragon Ball continue. « Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama », une section qui contient des documents rares concernant le maître Toriyama, des interviews, des illustrations, la conception de personnages et autres. Cette section est mise à jour tous les jours, mais conserve le contenu proposé pour seulement 24 heures.

Retrouvez jours après jours, toutes les œuvres de Toriyama sur notre site via ce lien unique : Œuvres de Akira Toriyama.

Au programme cette semaine : Dragon Ball, Dr Slump, Blue Dragon, Tongpoo et Toriyama !!!

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 novembre 2020

9 novembre 2020 – Tongpoo

Le post du 9 novembre revient nous parler de la Bird Land Press, la newsletter du fan club de Toriyama : « Le Club de Préservation d’Akira Toriyama » (鳥山明保存会), ouvert de 1982 à 1987. Publié tous les deux mois, la Bird Land Press a été produite en 100000 exemplaires, réservés aux membres du club, avec un contenu d’environ 26 pages répartis en thématiques : Mise à jour des travaux du maître, anecdotes personnelles, illustrations exclusives, messages, citations et histoires jamais publiées. La Bird Land Press a été produite jusqu’à la fermeture du fan club en 1987, avec 25 numéros. Vers la fin, cette newsletter n’était plus distribuée de manière bimensuelle mais à un rythme non défini.

Le site officiel nous ramène au 26 septembre 1983 avec une illustration de « La grande aventure de Tongpoo » (トンプー大冒険) : un one-shot de 45 pages, publié par Toriyama-sensei le 29 novembre 1983 dans le numéro #52-1983 du Weekly Shonen Jump. Le jeune cyborg, Tongpoo, est envoyé sur des planètes pour les étudier dans le cadre du développement planétaire. À la suite d’une panne de moteur de son vaisseau le « planète 12 », il est obligé de fuir à bord du monoplace « Scout » et atterrit sur une planète à l’atmosphère parfaite. Sur cette planète, il rencontre une jeune fille en train de prendre son bain qui s’appelle Plamo. Tous les deux, ils combattront un criminel d’origine extraterrestre.

Tongpoo :

Cette histoire a été écrite un an avant les débuts officiels de Dragon Ball dans le Weekly Shonen Jump et n’est pas considérée par hasard comme faisant partie du Dragon World. En effet, Tongpoo utilise des capsules Hoi-Poi (qui sont activées grâce à de l’eau bouillante), tandis que Plamo nous rappelle une Bulma bien plus flamboyante. De plus, parmi les similitudes, nous pouvons signaler des scènes comme celle de la baignoire où Plamo découvre que Tongpoo et elle ont le même âge.

Au moment de cette illustration, Toriyama n’avait pas encore tous les détails de l’intrigue ni même le titre. Nous voyons ici un avion de combat blindé équipé de pleins de petites options y compris des ailes mobiles. Malheureusement, cet avion n’a eu aucune place dans l’histoire finale.

Tongpoo BirdLand Press

« La Grande Aventure de Tongpoo » a été incluse dans le deuxième volume « Toriyama World » et en 1998 dans « Akira Toriyama Histoires Courtes Volume 2 » chez Glénat.

“Club de Préservation d’Akira Toriyama » (鳥山明保存会) : 

 

10 novembre 2020 – Dr Slump

Le post du 10 novembre nous ramène au 8 mars 1985 avec la publication au Japon du tome 17 de l’édition tankōbon du manga Dr. Slump (Dr. スランプ).

Dr Slump – Messages de Toriyama :

Le site officiel se concentre ici sur le « coin de l’auteur » : Il s’agit du dessin introductif par lequel les auteurs se présentent et livrent aux lecteurs des commentaires qui parlent de la série ou d’eux-mêmes, souvent avec une image caricaturée. Dans ce dix-septième volume, Toriyama-sensei porte une tenue militaire mais de simple fantassin. Il porte des lunettes et un masque, signes caractéristiques de sa volonté de ne pas se faire reconnaître.

Toriyama Dr Slump

Dans le message d’ouverture du volume, Toriyama indique qu’en avril, il aurait eu 30 ans, se rendant compte qu’il vieillissait. Vieillesse qui se fait sentir dans son travail : les délais hebdomadaires, les nuits blanches, le stress de ne pas pouvoir livrer à temps… « Je suis trop vieux pour ces choses ! »… Pourtant quand il s’agit de jeux, cela ne se fait plus ressentir.

Le « soldat Toriyama » fait aussi référence à la couverture du tome 17 de Dr Slump où l’on voit Aralé au volant d’une jeep militaire classique sur laquelle est inscrit le numéro 17. A ses côtés, Senbei Norimaki armé d’une pipe et prêt à se battre.

Toriyama parle aussi de ses 30 ans dans le volume 17 de sa Birdland Press. Nous en parlions en avril 2018.

 

11 novembre 2020 – Blue Dragon

Le post du 11 novembre nous ramène au 8 octobre 2009 et la sortie japonaise du jeu Nintendo 3DS « Blue Dragon : Awakened Shadow (ブルードラゴン異世界の巨獣 – Blue Dragon / Burū Doragon : Ikai no Kyojū, “Blue Dragon : Great Beast of the Underworld”). Produit par Bandai Namco et développé par Mistwalker et Tri-Crescendo comme un RPG avec des combats en temps réel pour la console de Nintendo, ce titre est le troisième et dernier basé sur la franchise originale Blue Dragon. Ce jeu vous propose de partir à l’aventure dans le monde de Néo Jibral en compagnie des héros de la série. Au début de l’aventure, vous aurez la possibilité de créer votre propre personnage de la tête aux pieds et pourrez contrôler les célèbres ombres aux multiples pouvoirs.

Blue Dragon :

L’histoire de Blue Dragon : Awakened Shadow démarre alors que Shu et ses compagnons profitent d’un semblant de paix sur Néo Jibral, jusqu’au jour où un événement inattendu leur fait perdre ce qu’ils ont de plus cher : leur ombre. Privés de leur capacité d’invocation, nos héros se retrouvent complètement désemparés jusqu’à ce qu’un mystérieux étranger venu d’on ne sait où fasse son apparition sur le cube de Néo Jibral. Ce personnage, c’est vous qui l’incarnez, et il prendra les traits que vous aurez définis au départ via le petit éditeur inclus dans le jeu. Votre rôle dans cette histoire sera d’autant plus important que ce n’est qu’en votre présence que Shu et ses compagnons pourront libérer les pouvoirs de leurs ombres et donc affronter les créatures qui tentent d’envahir leur monde. Le jeu prend la forme d’un action-RPG assez proche de Final Fantasy Crystal Chronicles : Echoes of Time, les parties étant pensées avant tout pour le multijoueur.

L’équipe de production possède quelques célébrités : Hironobu Sakaguchi, créateur de la série Final Fantasy, Hideo Baba, directeur de la série Tales of, Nobuo Uematsu le célèbre compositeur et Akira Toriyama pour l’artwork de la jaquette du jeu et la création des designs des personnages.

Le site officiel se concentre ici sur le design du diable (デ ビ ル), l’une des ombres invocables. Le site nous nous dit que bien que son apparence soit plutôt ronde et familiale, il est la personnification du mal. Au combat, il est capable de mettre des malus aux ennemis et est la seule ombre qui possède la compétence pour tuer instantanément un ennemi.

Diable blue Dragon
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 novembre 2020 – Blue Dragon

Blue Dragon : Awakened Shadow est sorti le 18 mai 2010 en Amérique du Nord et le 24 septembre 2010 en Europe.

Toriyama apparaît même au sein du jeu via son habituel caméo de Tori-Boy avec ses vêtements de sports vert et cela dès la cinématique d’introduction.

 

12 novembre 2020 – Dragon Ball

Le post du 12 novembre nous ramène au 5 mars 1985 pour la sortie au Japon du numéro #14-1985 de l’hebdomadaire Weekly Shonen Jump. Ce dernier contenait le chapitre 14 de Dragon Ball. Ce chapitre s’intitule : « Le Kamé Hamé Ha de Kamé Sennin !! » (亀仙人のかめはめ波!!), un chapitre dans lequel Muten Roshi accompagne Gokû et Chi-chi au Château en feu du Mont Pan Fry, et lance un gigantesque Kamehameha pour éteindre l’incendie… mais finit par détruire tout le palais.

Le site officiel se concentre ici sur l’illustration de la page d’ouverture du chapitre tel que publié dans le Shonen Jump, incluant de petites légendes. L’image illustre Gokû, Oolong et Bulma chevauchant un ptérodactyle, harnaché comme un cheval.

大 き な 空 に, 大 き な 夢 を か う よ。

Je vais faire un grand rêve dans le grand ciel.

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 novembre 2020
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 novembre 2020

Dans le message d’introduction du chapitre qu’il a laissé dans le Shonen Jump, Toriyama nous parle de ses 30 ans qu’il aura le 5 avril 1985 :

  あ と 一 か 月 で 30 歳。 ま だ ま だ 青春 と い い な が ら 、 髪 を 見 つ め る こ の 頃 で す。 <明>

J’aurai 30 ans dans un mois. Il faut dire que je suis encore jeune, mais peut-être qu’il est temps de commencer à garder un œil sur mes cheveux. <Akira>

Comme vu plus haut, Toriyama-sensei semblait faire une petite obsession pour ses 30 ans.

 

13 novembre 2020 – Dr Slump

Le post du 13 novembre nous ramène au 2 février 2007 avec la sortie au Japon du tome 6 de l’édition Kanzenban (Perfect Edition) du manga Dr Slump. Cette édition spéciale comprend un format d’impression plus grand que la moyenne et des volumes d’environ 250 pages, dont certaines en couleurs.

Dr Slump couverture:

Dr Slump 4ème de couverture: 

Comme nous avions pu le voir avec la Perfect Edition de Dragon Ball en 2002, Toriyama-sensei a participé à l’élaboration de cette version de Dr Slump avec des illustrations inédites. Après nous avoir montré les illustrations de couverture, le site officiel se penche ici sur l’illustration de la 4ème de couverture du tome 6, qui met en vedette le fringant « Kurikinton Soramame (空 豆 ク リ キ ン ト ン, Soramame Kurikinton , «Pâte de châtaigne aux fèves») » : il s’agit du père de la famille Soramame. Il est le coiffeur de la ville. Il est un peu pervers – un peu comme Senbei et Tsuruten – mais fait un bien meilleur travail en le cachant la plupart du temps. Il est doué avec une arme à feu et ressemble à Clint Eastwood. En effet, Toriyama se serait inspiré du film « Dirty Harry / L’inspecteur Harry (pour Harry Callahan) pour créer ce personnage. Il est interprété par Kouji Totani dans le premier anime et Nobuaki Kanemitsu dans le second.

Il fait une apparition dans Dragon Ball pendant l’arc du Red Ribon. Sa tête est également légèrement différente dans le remake de 1997.

Le manga Dr Slump a été publié entre 1980 et 1985 en 18 volumes au format Tankobon. Trois rééditions ont été réalisées ensuite : une aizōban en 9 volumes en 1990 ; une bunkoban toujours en 9 volumes en 1995-1996 ; le kanzenban susmentionné en 15 volumes de 2006 à 2007.

 

Remerciements : TeamSaiyajin

Matthanor

Matthanor
Fan depuis toujours de Dragon Ball, j'ai grandi avec le Club Dorothée et avec tous les anime de légende, diffusés pour la première fois en France à ce moment-là. Je suis fan de l'intelligence que Toriyama met dans ses œuvres et notamment j'adore découvrir de nouvelles illustrations et vous traduire tout un tas d'interviews le concernant. Fait rare : j'aime bien Dragon Ball GT !

Ne loupez pas l'info !

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 27 juillet au 2 août 2020

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 27 juillet au 2 août 2020

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 27 juillet au 2 août 2020 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *