Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juillet
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juillet

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juillet

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juillet


Le projet spécial présenté par le site officiel de Dragon Ball continue. « Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama », une section qui contient des documents rares concernant le maître Toriyama, des interviews, des illustrations, la conception de personnages et autres. Cette section est mise à jour tous les jours, mais conserve le contenu proposé pour seulement 24 heures.

Retrouvez jours après jours, toutes les œuvres de Toriyama sur notre site via ce lien unique : Œuvres de Akira Toriyama.

Au programme cette semaine, Akira Toriyama en plein travail, Jumta, Dragon Quest et Jaco !

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juillet

9 juillet 2018 – Process de création de Toriyama

Le post du 9 juillet nous ramène au 8 mars 1985 au Japon, et la sortie du volume 17 du manga Dr Slump, avant-dernier volume de la saga d’Aralé-chan. Le volume contient un bonus spécial illustré : « C’est comme ça que je fais !! » (わしはこうして原稿してます!!), un encart dans lequel Akira Toriyama explique aux lecteurs son processus créatif pour un manga ou un nouveau chapitre. Le tutoriel est développé en 10 dessins où Toriyama-sensei explique étape par étape ses différentes étapes créatives :

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juilletPresque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juilletPresque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juilletPresque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juilletPresque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juillet
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juilletPresque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juilletPresque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juilletPresque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juilletPresque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juillet

Etape 1 :

Idéation de l’histoire… même si Toriyama-sensei finit par regarder la télé ou perdre du temps à faire du vélo ou construire des maquettes ;

Etape 2 :

Une fois que l’histoire est décidée, passer aux croquis des personnages et des objets les plus importants qui apparaitront dans l’histoire ou, dans certains cas, dans un chapitre ;

Etape 3 :

Le storyboard présente les premières images de l’histoire. Ceci permet à l’éditeur de corriger, modifier l’histoire, ou dans le cas de Torishima, de tout jeter. En règle générale, les dessins du storyboard sont très simples, mais le maître préfère leur donner une forme semi-définitive, afin de gagner du temps…

Etape 4 :

Une fois le storyboard corrigé et validé, vous passez au dessin définitif. Tout d’abord il s’agit de corriger la position des personnages dans le storyboard et ensuite d’améliorer les petits détails ;

Etape 5 : Première phase d’encrage. Toriyama-sensei commence par les lignes principales puis passe aux personnages. Une fois cela fait, il met un X dans les zones qui doivent être encrées par son assistant ;

Etape 6 :

Deuxième phase d’encrage, cette fois, pour les arrières plans. Au début, Toriyama-sensei le faisait seul, puis il a été aidé par sa femme. Au moment de la publication, l’encrage était la tâche de l’assistant Matsuyama, sous les directives de Toriyama ;

Etape 7 :

Les noirs. Après avoir finaliser le fond, Matsuyama prend soin des noirs laissés par Toriyama avec la mention X ;

Etape 8 :

Lorsque la planche est totalement encrée, il est temps d’effacer les coups de crayon. Les seules choses qui restent intactes sont les dialogues dans les bulles ;

Etape 9 :

Les gris. Toriyama n’est pas vraiment un passionné des gris, mais il montre de temps en temps que c’est un professionnel sérieux, et les mets dans les éléments de contours comme les onomatopées. Généralement, cependant, c’est une étape qui saute ;

Etape 10 :

Nettoyage et revue générale du chapitre. Avant de l’imprimer, une révision générale est nécessaire pour les corrections de dernière minute. Cependant, Toriyama-sensei et Matsuyama finissent toujours par trouver des failles. Mais à ce moment-là… il est trop tard ! L’important est que le travail soit terminé pour la fin de semaine !

Le site officiel de Dragon Ball dédie ce numéro à l’étape 3 : le storyboard. Comme nous pouvons le voir, il s’agit du chapitre 12 du manga Dragon Ball. Ce caméo est justifié par le fait que le volume 17 du manga Dr Slump était le deuxième publié pendant la sérialisation de Dragon Ball dans le Weekly Shonen Jump.

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juillet

« Etape 3 : Storyboard de Dragon Ball

Flèche sur la droite : c’est le brouillon du storyboard, dessiné simplement et au crayon pour montrer à l’éditeur l’idée générale de la page : les dessins, ce que font et disent les personnages.

Texte : Cette étape sert à montrer à l’éditeur la disposition et le contenu du chapitre / manga… afin que je puisse immédiatement jeter toutes mes idées ! Normalement un simple brouillon de la mise en page est créé avec des indications écrites et seulement après que les personnages aient été dessinés, mais c’est une chose ennuyeuse, donc je préfère faire tout en une seule fois. »

 

10 juillet 2018 – Le retour de Jumta

Le post du 10 juillet revient sur Jumta (ジャンタ), la mascotte du magasin Jump : la boutique dans laquelle les fans peuvent acheter du merchandising officiel de la Shueisha. Le magasin est disponible en boutique physique ou sur internet et possède de nombreux établissements à travers le Japon. Chaque boutique propose sa propre version de Jumta (une autre version a été présentée le 29 juin 2018).

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juillet - Jumta
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juillet – Jumta

Après le Jumta Date Masamune de Sendai, le site nous montre le Jumta de Nagoya, une ville de la région Chūbu sur l’île d’Honshu, et capitale de la préfecture d’Aichi, là où habite Toriyama-sensei. Jumta monte le cheval Shachihoko (鯱 鉾) ou simplement Shachi (鯱), un animal classique du folklore japonais avec la tête du tigre et le corps d’un poisson ; précisément, une carpe. Selon la légende, le Shachihoko, capable de contrôler l’eau, est ainsi utilisé comme une amulette pour protéger les maisons contre les incendies: sans surprise, il est l’un des symboles utilisés sur les toits des temples ou comme ornement des anciennes résidences des samouraïs . A Nagoya se trouve le château de Shachihoko, l’un des plus célèbres monuments dédiés à cet animal légendaire. Comme le veut la tradition, le toit voit deux Shachihoko positionnés l’un devant l’autre, aux extrémités opposées, mais dans ce cas particulier leur corps est modelé sur celui d’un orque. En fait, Shachi (鯱) prend la traduction directe de “Orca”.

 

11 juillet 2018 – Dragon Quest IX Les Sentinelles du Firmament

Le post du 11 juillet nous ramène au 11 juillet 2009 et la sortie au Japon du jeu vidéo Nintendo DS « Dragon Quest IX Les Sentinelles du Firmament » (ドラゴンクエストIX星空の守り人). Produit par Square Enix et Nintendo et développé par Level-5 comme un RPG, le titre fait partie de la longue franchise Dragon Quest. Cependant, le titre est le premier inédit de la saga à avoir vu le jour sur une console portable, à avoir remplacé les rencontres aléatoires et à être multi-joueurs.

L’Observatoire est le foyer de l’Yggdrasil, le grand arbre du monde, ainsi que des Célestelliens, des êtres chargés par le Tout-Puissant de surveiller et de protéger le monde des mortels. D’après la légende, quand les fyggs sacrées pousseront enfin sur les branches de l’Yggdrasil, un train doré céleste du nom d’Orion Express viendra chercher les Célestelliens pour les emmener au royaume du Tout-Puissant. Dans le but de faire pousser les fyggs, les Célestelliens recueillent depuis la nuit des temps la bienveillessence, matérialisation de la reconnaissance des humains, et l’offrent au grand arbre du monde. Mais aujourd’hui, alors que les fyggs sont sur le point de naître, une histoire incroyable va se dérouler, au cours de laquelle les Célestelliens vont plus que jamais partager le sort de leurs mortels protégés.

Comme indiqué dans plusieurs articles déjà Toriyama participe depuis toujours à la création de la franchise Dragon Quest, que ce soit sur le design des monstres, des personnages.

Dragon quest IX respecte cette tradition, Toriyama ayant dessiné les images promotionnelles du jeu. Pour célébrer le 9ème anniversaire du jeu, le site officiel de Dragon Ball nous présente une affiche promotionnelle tirée du V-Jump d’août 2009, publié en juin 2009.

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juillet - Dragon Quest IX
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juillet – Dragon Quest IX

C’était une affiche spéciale, non seulement par sa taille « extra-large » mais aussi pour l’illustration. Toriyama-sensei a délibérément placé les personnages côte à côte, en hommage à la couverture de Dragon Quest III, dont nous avions déjà parlé ici.

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juillet - Dragon Quest IX

Le jeu est sorti le 23 juillet 2010 chez nous.

 

12 juillet 2007 – Dragon Quest Swords : La Reine Masquée et la Tour des Miroirs

Le post du 12 juillet nous ramène au 12 juillet 2007 et la sortie au Japon du jeu Nintendo Wii « Dragon Quest Swords : La Reine Masquée et la Tour des Miroirs » (Dragon Quest Swords Kamen no Jôô to Kagami no Tô (ドラゴンクエストソード 仮面の女王と鏡の塔)). Produit par Square Enix et développé par Genius Sonority et 8ing comme un RPG, le titre fait partie de la longue franchise Dragon Quest, mais est vu comme un spin-off du genre. En effet, grâce aux wiimote, le joueur peut utiliser le controller comme une épée et combattre à la première personne.

L’histoire commence 5 ans après la défaite du Prince de la Mort, une fête se déroule au village. Le héros participe au tournoi d’épées. On apprend que le héros va avoir 16 ans que la coutume l’oblige à aller au sanctuaire des braves. Après votre retour, la reine devrait vous accorder une audience, seulement elle est malade. Alfange, son fils s’inquiète pour elle.

Comme indiqué dans plusieurs articles déjà Toriyama participe depuis toujours à la création de la franchise Dragon Quest, que ce soit sur le design des monstres, des personnages.

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juillet - Dragon Quest Swords
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juillet – Dragon Quest Swords

Pour le spin-off Swords, le site officiel de Dragon Ball nous montre les designs des personnages principaux Alfange et Fleurette (Setia – セティア), mage sorcière qui combat pour retrouver son frère Aruval mystérieusement disparu. Au départ, elle rejoint le héros et le prince Anlance comme guide pour les diriger vers une source possible d’informations sur le masque de la reine, mais deviendra alors un membre actif du groupe.  Comme le souligne le site, Fleurette a un design inhabituel pour le monde de Dragon Quest, car il utilise un style inspiré du Gothic-Lolita contemporain.

Dragon Quest Swords est sorti en Occident seulement un an plus tard, arrivant en Europe le 9 mai 2008.

 

13 juillet 2018 – Jaco le patrouilleur galactique

Le post du 1 » juillet nous ramène au 13 juillet 2013 et la sortie au Japon du Weekly Shonen Jump numéro #34 de 2013. Ce volume a accueilli deux événements importants : les 45 ans du Jump et l’arrivée de Jaco the Galactic Patrolman (銀河パトロール ジャコ, Ginga Patorōru Jako), la mni-série qui, avec Battle of Gods, a relancé la saga Dragon Ball.

La publication du manga a débuté le 13 juillet 2013 dans le magazine Weekly Shōnen Jump n°33 pour célébrer le 45e anniversaire du magazine. Il s’agit de la première œuvre d’Akira Toriyama depuis Sand Land publié en 2000. Le dernier chapitre est publié dans le magazine n°44 commercialisé le 30 septembre 2013, et propose un clin d’œil à la série phare Dragon Ball d’Akira Toriyama. Les onze chapitres de la série ont été compilés en un unique volume le 4 avril 2014 au format tankōbon et kanzenban. Chacune de ces versions comporte une histoire bonus sur la mère de Son Goku de Dragon Ball.

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juillet - Jaco
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 9 au 15 juillet – Jaco

Dans les pays francophones, le manga est publié par Glénat en juillet 2015. En Amérique du Nord, le manga est prépublié dans le magazine Shonen Jump de l’éditeur VIZ Media deux jours après sa parution japonaise, et publié en volume relié en janvier 2015. Le chapitre bonus est également publié en avril 2014 lors de la sortie du volume japonais.

Développé en 11 chapitres, de juillet à septembre 2013, la série d’abord présentée pour célébrer les 45 ans du Jump s’est avérée être un préquel à Dragon Ball. Cette histoire contenait aussi un chapitre bonus avec la mère de Gokû, Gine. Bardock et elle envoyaient Gokû loin de la planète Vegeta juste avant sa destruction par Freezer.

Remerciements: teamsaiyajin.it

Ne loupez pas l'info !

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 29 octobre au 4 novembre

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 29 octobre au 4 novembre

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 29 octobre au 4 novembre Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *