Accueil / Œuvres de Toriyama / Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 31 mai au 6 juin 2021
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 31 mai au 6 juin 2021
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 31 mai au 6 juin 2021

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 31 mai au 6 juin 2021

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 31 mai au 6 juin 2021


Le projet spécial présenté par le site officiel de Dragon Ball continue. « Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama », une section qui contient des documents rares concernant le maître Toriyama, des interviews, des illustrations, la conception de personnages et autres. Cette section est mise à jour tous les jours, mais conserve le contenu proposé pour seulement 24 heures.

Retrouvez jours après jours, toutes les œuvres de Toriyama sur notre site via ce lien unique : Œuvres de Akira Toriyama.

Au programme cette semaine : Akira Toriyama the World, Dragon Ball et les films DBZ !!!

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 31 mai au 6 juin 2021

31 mai 2021 – Dragon Ball

Le post du 31 mai nous ramène au 23 avril 1985 pour la sortie au Japon du numéro #21-1985 de l’hebdomadaire Weekly Shōnen Jump. Ce dernier contenait le chapitre 21 du manga Dragon Ball : « La Pleine Lune » (満まん月げつ Mangetsu). Ce chapitre nous ramène au Château de Pilaf dans lequel Gokû, Bulma, Yamcha, Oolong et Puerh sont retenus prisonniers. Alors que la situation semble désespérée, Gokû est tout à coup subjugué par la pleine lune qui lui rappelle ce que lui disait son Grand-Père : Surtout ne regarde jamais la pleine-lune…

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 31 mai au 6 juin 2021
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 31 mai au 6 juin 2021

Le site officiel se concentre ici sur la page d’illustration du chapitre qui nous montre Gokû avec un visage à la fois perplexe et innocent qui ne s’imagine surement pas qu’il va se transformer en Gorille géant (Oozaru) dans quelques minutes. D’ailleurs, la page d’illustration du chapitre 22 reprend la même image mais change Gokû par l’Oozaru !

 Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 31 mai au 6 juin 2021

 

1er juin 2021 – Dragon Ball Z l’offensive des Cyborgs

Le post du 1er juin nous ramène au 24 mars 1992 pour la sortie au Japon du numéro #16-1992 de l’hebdomadaire Weekly Shōnen Jump. Ce dernier contenait notamment le chapitre 366 du manga Dragon Ball : « L’Entrainement des Saiyans » (サイヤ人じんたちの修業しゅぎょう Saiya-jintachi no Shugyō). Dans ce chapitre Gokû se réveille de sa maladie cardiaque et s’apprête à rentrer dans la Salle de l’Esprit et du Temps avec Gohan, Vegeta et Trunks pour transcender le Super Saiyan. Pendant ce temps, Piccolo s’occupe de retenir les 3 cyborgs…

Le site officiel se concentre ici sur un poster contenu dans le WSJ. Il s’agit d’une illustration des 3 Super Saiyans de l’époque (Gokû, Mirai Trunks et Vegeta) s’apprêtant à affronter trois cyborgs / androïdes dans le film « L’offensive des cyborgs » : C13, C14 et C15.

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 31 mai au 6 juin 2021
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 31 mai au 6 juin 2021

Dragon Ball Z : L’Offensive des cyborgs (ドラゴンボールZ 極限バトル!!三大超サイヤ人, Doragon Bōru Zetto Kyokugen Batoru!! San Dai Sūpā Saiyajin, litt. Dragon Ball Z : La bataille de l’extrème !! Les trois grands super saiyans) est un film d’animation japonais réalisé par Kazuhito Kikushi, sorti 1992.

C-13, C-14 et C-15, de nouveaux cyborgs du Dr Gero, sont libérés. Leur mission : éliminer Son Goku. Après que C-14 a été éliminé par Trunks et C-15 par Vegeta, C-13 ramasse les composants électroniques des deux cyborgs détruits et les absorbe pour se transformer en un nouveau robot : un C-13 plus puissant que l’original. Son Goku le détruit en créant un Genki Dama qu’il absorbe en Super Saiyan, le rendant quasiment invincible.

Ce film fut diffusé dans le cadre de la Toeï Anime Fair de juillet 1992 (sortie 11 juillet 1992).

 

2 juin 2021 – Dragon Ball Z La Revanche de Cooler

Le post du 2 juin nous ramène au 25 mars 1992 pour la sortie au Japon du manga adapté du film Dragon Ball Z : La revanche de Cooler. Dragon Ball Z : La Revanche de Cooler (ドラゴンボールZ とびっきりの最強対最強, Doragon Bōru Zetto: Tobikkiri no Saikyō tai Saikyō, litt. Dragon Ball Z : L’incroyable plus fort contre le plus fort) est un film d’animation japonais réalisé par Mitsuo Hashimoto, sorti 1991.

L’histoire contée ici est celle de l’arrivée sur Terre de Cooler, un extraterrestre de la même famille que Freezer tandis que Gohan, Krillin et Oolong sont en plein piquenique. Cooler semble être à la recherche du Saiyan Son Gokû non pas pour se venger de la mort de Freezer mais parce que cette dernière est une humiliation pour sa famille. Son Gokû sera en péril mortel mais trouvera la ressource en lui pour devenir le Super Saiyan.

Le site officiel se concentre aujourd’hui sur l’affiche contenu dans le manga sur laquelle nous pouvons voir Gokû et Gokû Super Saiyan dos à dos. Ce film est le premier dans lequel Gokû se transforme en Super Saiyan.

La Revanche de Cooler

3 juin 2021 – DBZ Les Mercenaires de l’Espace

Le post du juin nous ramène au 10 juillet 1993 et la sortie du 9ème film « Dragon Ball Z : Les Mercenaires de l’espace » (ドラゴンボールZ 銀河ギリギリ!! ぶっちぎりの凄い奴, Doragon Bōru Zetto: Ginga Giri-Giri!! Butchigiri no Sugoi Yatsu, litt. Dragon Ball Z : La Galaxie en danger !! Un homme aux pouvoirs démesurés), film d’animation japonais réalisé par Yoshihiro Ueda. Projeté lors de la Toei Anime Fair de 1993, ce film se positionne peu après les événements contre Cell. Le groupe des guerriers-Z – toujours sans Gokû, qui se trouve dans l’au-delà, participe au Tournoi des Arts Martiaux organisé par le milliardaire Excess Money.

DBZ Les Mercenaires de l’Espace : 

Akira Toriyama a participé au film essentiellement comme Character Designer pour Bojack et ses quatre alliés : Gokua, Zangya, Bujin, Bido). Toriyama-sensei a imaginé les cinq guerriers comme une bande de voyous, de gangsters. Le site officiel nous montre ici le design de Gokua, qu’il décrit comme le plus agile et… le plus cool des acolytes de Bojack, et possédant une épée. Il se fera cependant battre par Mirai Trunks.

Gokua DBZ Les mercenaires de l'Espace

Les noms de chaque personnage sont tirés de sentiments négatifs :

  • Bojack par exemple provient de Bōjakubujin, qui prend le sens de “arrogant”, “insolent”.
  • Gokua : Dérivé de l’adjectif Gokuaku, “atroce” ou “extrêmement pervers”.
  • Bido : Dérivé de l’adjectif Hidou qui signifie “injuste / inhumain”.
  • Zangya : Dérivé de l’adjectif Zangyaku, ou “cruel / sans pitié”.
  • Bujin : Dérivé de la deuxième partie de Bōjakubujin, ou “inhabitée / désert”.

 

4 juin 2021 – Akira Toriyama The World

Le post du 4 juin nous ramène au 10 janvier 1990 et la sortie au Japon de « Akira Toriyama : The World » (鳥山明 THE WORLD), le premier volume de la série d’artbook consacrée au Maître par la Shueisha et ses partenaires entre 1990 et 1995. Chaque volume nous propose une collection d’œuvres d’arts réalisées par Akira Toriyama au cours de sa carrière, y compris du contenu plus marginal et original créé de manière ponctuelle.

Akira Toriyama The World :

Le volume The WORLD couvre la période des années 1980, avec des œuvres inédites et des illustrations consacrées à Dragon Quest, Dr Slump, Dragon Ball et des scènes uniques de Pola & Roid, Chobit, Mister ho et Karamaru. Le site officiel se concentre ici sur l’illustration de couverture de ce livre qui nous montre Son Gokû chevauchant une espèce de dinosaure comme il monterait un cheval de course. Nous voyons notamment le soin donné aux détails comme la peau du dinosaure, les vêtements de Son Gokû, sa posture. Bref, une œuvre d’art.

Remerciements: teamsaiyajin.it

Matthanor

Fan depuis toujours de Dragon Ball, j'ai grandi avec le Club Dorothée et avec tous les anime de légende, diffusés pour la première fois en France à ce moment-là. Je suis fan de l'intelligence que Toriyama met dans ses œuvres et notamment j'adore découvrir de nouvelles illustrations et vous traduire tout un tas d'interviews le concernant. Fait rare : j'aime bien Dragon Ball GT !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *