Accueil / Œuvres de Toriyama / Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 30 novembre au 6 décembre 2020
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 30 novembre au 6 décembre 2020
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 30 novembre au 6 décembre 2020

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 30 novembre au 6 décembre 2020

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 30 novembre au 6 décembre 2020


Le projet spécial présenté par le site officiel de Dragon Ball continue. « Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama », une section qui contient des documents rares concernant le maître Toriyama, des interviews, des illustrations, la conception de personnages et autres. Cette section est mise à jour tous les jours, mais conserve le contenu proposé pour seulement 24 heures.

Retrouvez jours après jours, toutes les œuvres de Toriyama sur notre site via ce lien unique : Œuvres de Akira Toriyama.

Au programme cette semaine : Dr Slump, Zetman, Akira Toriyama et la bunko Division de la Shueisha !!!

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 30 novembre au 6 décembre 2020

30 novembre 2020 – Ridon

Le post du 30 novembre nous ramène de nouveau en 2002 et les célébrations du 25ème anniversaire de la division « Bunko » de la Shueisha. Spécialisée dans les domaines des mangas, romans, nouvelles et autres, cette division de la maison mère est spécialisée dans la production et la distribution des Bunkobon (文庫本), des formats de poche de volumes aux dimensions réduites (souvent 10x14cm).

Ridon et la Bunko Division :

Illustrateur de la plupart des mascottes et autres projets génériques ou anniversaires de la maison Jump, Toriyama-sensei a également fourni l’image symbolique de cette étape clé : il s’agit d’un petit mais fier dragon nommé Rīdon (リードン) assis sur le numéro 25. Cette image a été réimprimée dans plusieurs publications promotionnelles distribuées pendant cette période.

Ici le site nous montre un nouveau marque-page à l’image du petit dragon. Semblable au premier marque-page, celui-ci nous montre d’un côté une inscription « 2002 – 25ème anniversaire du premier numéro de Shueisha Bunko » (2002 集 英 社 文庫 創刊 25 周年) avec au verso Rīdon assis confortablement.

Ridon
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 30 novembre au 6 décembre 2020

 

1er décembre 2020 – Dr Slump

Le post du 1er décembre nous ramène au 2 mars 2007 avec la sortie au Japon du tome 7 de l’édition Kanzenban (Perfect Edition) du manga Dr Slump. Cette édition spéciale comprend un format d’impression plus grand que la moyenne et des volumes d’environ 250 pages, dont certaines en couleurs.

Dr Slump couverture:

Dr Slump 4ème de couverture: 

Comme nous avions pu le voir avec la Perfect Edition de Dragon Ball en 2002, Toriyama-sensei a participé à l’élaboration de cette version de Dr Slump avec des illustrations inédites. Après nous avoir montré les illustrations de couverture, le site officiel se penche ici sur l’illustration de la 4ème de couverture du tome 7, qui met en vedette le fringant Butarebu (ブータレブー) : un cochon anthropomorphe également connu sous le nom de Buta (ou Oinkety Oink dans divers adaptations).

Butarebu Dr Slump
Butarebu Dr Slump

Son rôle le plus emblématique fut celui de membre #3 du Earth Defense Corps formé par Suppaman : une équipe de super héros qui s’est rendu sur Terre pour protéger le Village Pingouin lors des chapitres 101 à 103 : Pingouin village wars, partie 1 (ペンギン村ウオーズの巻Part1, Pengin mura uōzu no maki Part 1) dans lesquels le Dr Mashirito tente une attaque contre Aralé avec son robot de combat Caramel Man 3. Mashirito est déconcerté par l’apparition de Buta et pense qu’un nouveau super héros est arrivé, alors que ce dernier n’est présent que parce que la fille qu’il aime, Hanako, habite à côé de leur base.

Butarebu est ici représenté sur la 4ème de couverture du volume 7 avec sa canne, dans une posture fière. C’est avec cette canne qu’il a percé un trou dans Caramel Man 3 et permis à Aralé de détruire le robot.

Le manga Dr Slump a été publié entre 1980 et 1985 en 18 volumes au format Tankobon. Trois rééditions ont été réalisées ensuite : une aizōban en 9 volumes en 1990 ; une bunkoban toujours en 9 volumes en 1995-1996 ; le kanzenban susmentionné en 15 volumes de 2006 à 2007.

 

2 décembre 2020 – Toriyama World

Le post du 2 décembre nous ramène de nouveau au 15 mars 1988 pour la sortie au Japon du deuxième volume de « Toriyama World » (鳥山明◯作劇場 vol.2), la collection des mini-séries et one-shot les plus connues de Toriyama-sensei, sorties au Japon dans le magazine de la Shueisha entre 1978 et 1994.

Toriyama World :

Toriyama World Volume 2 :

Ce deuxième volume succède à la rubrique spéciale « Moi, ces derniers temps », une série de nouvelles dans lesquelles, Maître Toriyama racontait de manière comique ses débuts dans le monde du manga et la production de ses premières œuvres. Chaque épisode précédait une histoire et nous narrait comment il en était arrivé à la créer. Ce deuxième volume introduit la série « Comment je suis devenu dessinateur » (わたしはこうしてマンガ家になってしまった), dans laquelle Toriyama nous parle de sa jeunesse et des événements qui l’ont conduit à devenir mangaka.

Ce cinquième chapitre nous raconte le premier vrai métier de Toriyama : son embauche dans une entreprise importante de design / publicité. S’il était habile sur les designs grâce à son talent naturel, il se prenait beaucoup de rappels contre ses retards répétés et ses tenues décontractées. C’est donc après deux ans et demi de travail, et voyant des consignes de plus en plus strictes qu’il a décidé de démissionner.  Il se dit aujourd’hui que ce n’était pas une expérience inutile, car cela lui a permis de comprendre les « mécanismes de gouvernance de la société ».

Toriyama World volume 2 inclus notamment :

Akira Toriyama Histoires Courtes (鳥山明○作劇場) est une série de mangas japonais édités en France par Glénat. Il s’agit d’histoires courtes dessinées et écrites par Akira Toriyama, l’auteur de Dragon Ball et Dr.Slump. Trois volumes ont été publiés entre 1998 et 1999.

 

3 décembre 2020 – Dr Slump

Le post du 3 décembre nous ramène au 27 janvier 1981 pour la sortie au Japon du numéro #9-1981 de l’hebdomadaire Weekly Shonen Jump. Ce dernier contenait le chapitre 55 du manga Dr Slump : « Opération Aralé-vision, partie 1 » (アラレ目大作戦の巻Part1, Arare me daisakusen no maki Part 1). Cette aventure en deux parties nous raconte comment Senbei a mis une caméra dans la tête d’Aralé pour regarder en temps réel ce qu’elle voit… et en profites pour l’utiliser en regardant ce qu’il ne devrait pas regarder, comme Melle Midori, la professeure d’Aralé.

Le site se concentre ici sur la page d’introduction du chapitre. L’image nous montre Aralé à bord d’un gigantesque robot finement détaillé. En particulier nous remarquons que le robot sprinte comme Aralé (à son bord) avec son cri emblématique « Kiii..N ! »

« Kiii..N ! C’est amusant de se déchaîner !!

Explosion cosmique de popularité ! »

 

4 décembre 2020 – Zetman

Le post du 4 décembre nous ramène au 19 décembre 2013 pour la sortie au Japon du volume #19 de Zetman, l’un des mangas les plus connus – si ce n’est le plus célèbre – de Masakazu Katsura, auteur entre autres de Wingman, Video Girl Ai…

Collaborations Toriyama X Katsura :

L’histoire est celle de Jin, un garçon mystérieux. Il vit en autarcie avec pour unique parent son grand-père. C’est alors qu’un mystérieux professeur tente de mettre la main sur le jeune enfant. Pendant ce temps, un tueur en série rôde en ville. Il sera confronté à différentes tentatives de génération d’humains artificiels ayant échoué, cela donnant naissance à des monstres mutants aux pouvoirs extraordinaires. Le but de ce manga est de trouver, pour chacun de ces héros, une signification différente de la justice.

Nous en avons déjà parlé ici, Toriyama et Katsura ont toujours été de grands amis, ainsi que des collègues : le duo classique qui se lance piques et vannes, mais en même temps qui possède une profonde estime et une affection mutuelle.

Le site officiel nous raconte ici le 4ème épisode du « Zetman concept design » : une chronique incluse dans les volumes du manga qui nous parle comme souvent des coulisses du manga, de l’histoire, des personnages. L’épisode du volume #19 mettait en avant un hommage à Akira Toriyama : le design de la fourgonnette utilisée par Amagi Electro.

Zetman Amagio Electro

Comme expliqué dans la légende, Katsura a immédiatement demandé cette faveur à Toriyama-sensei avant le début de la sérialisation de Zetman parce que « vous pensez à lui immédiatement à chaque fois que vous parlez de véhicules ou de voitures », la passion de Toriyama pour les véhicules et le modélisme étant bien connue.

Toriyama lui a alors faxé différents croquis sous différents angles. Mais le temps passant, Katsura a regretté de ne pas les avoir photocopiés car il les a perdus. Toriyama, du fait d’une panne informatique a également tout perdu. De fait il ne reste plus que les deux illustrations ci-dessous. Katsura rend ainsi hommage aux designs de Toriyama. Le nom sur le véhicule a été choisi au hasard puis a été changé dans l’histoire.

Katsura et Toriyama ont travaillé également ensemble sur “Sachie-chan’s goo!” (2008) et la mini-série « Jiya » (2009). Initialement publiés sur Weekly Shōnen Jump, ils ont ensuite été réunis en avril 2014 dans le Single Volume «Katsura Akira».

Zetman est à l’origine un one shot écrit par Masakazu Katsura en 1994. Il a été compilé dans un recueil intitulé Zetman regroupant trois autres one shot. La série a ensuite débuté en 2002 dans le magazine Young Jump, et le premier volume relié est publié le 9 novembre 2003 par l’éditeur Shūeisha. La première partie du manga prend fin le 24 juillet 2014 et comporte 20 tomes.

La série est éditée en version française par Tonkam. La série est également éditée en Espagne par Glénat.

 

Remerciements : TeamSaiyajin

 

Matthanor

Fan depuis toujours de Dragon Ball, j'ai grandi avec le Club Dorothée et avec tous les anime de légende, diffusés pour la première fois en France à ce moment-là. Je suis fan de l'intelligence que Toriyama met dans ses œuvres et notamment j'adore découvrir de nouvelles illustrations et vous traduire tout un tas d'interviews le concernant. Fait rare : j'aime bien Dragon Ball GT !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *