Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 27 janvier au 2 février 2020
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 27 janvier au 2 février 2020

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 27 janvier au 2 février 2020

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 27 janvier au 2 février 2020


Le projet spécial présenté par le site officiel de Dragon Ball continue. « Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama », une section qui contient des documents rares concernant le maître Toriyama, des interviews, des illustrations, la conception de personnages et autres. Cette section est mise à jour tous les jours, mais conserve le contenu proposé pour seulement 24 heures.

Retrouvez jours après jours, toutes les œuvres de Toriyama sur notre site via ce lien unique : Œuvres de Akira Toriyama.

Au programme cette semaine : Dragon Ball, DBZ, Dr Slump, Katsura et Cowa !!!

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 27 janvier au 2 février 2020

27 janvier 2020 – BirdLand Press

Le post du 27 janvier revient nous parler de la Bird Land Press, la newsletter du fan club de Toriyama : « Le Club de Préservation d’Akira Toriyama » (鳥山明保存会), ouvert de 1982 à 1987. Publié tous les deux mois, la Bird Land Press a été produite en 100000 exemplaires, réservés aux membres du club, avec un contenu d’environ 26 pages répartis en thématiques : Mise à jour des travaux du maître, anecdotes personnelles, illustrations exclusives, messages, citations et histoires jamais publiées. La Bird Land Press a été produite jusqu’à la fermeture du fan club en 1987, avec 25 numéros. Vers la fin, cette newsletter n’était plus distribuée de manière bimensuelle mais à un rythme non défini.

Pink et les Pirates de la pluie :

Ce numéro nous ramène à Janvier 1984 et est consacré à Pink (ピンク), une nouvelle de 1982. Dans ce numéro, Toriyama-sensei se souvient qu’au moment de la production, il était tellement surchargé de travail que les muscles de sa main se raidirent au point de bloquer ses mouvements. Pour terminer ses chapitres, il a réellement attaché des compresses chaudes à ses mains pour le soulager.

BirdLand Press
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 27 janvier au 2 février 2020 – BirdLand Press
Les cartes postales du “Club de Préservation d’Akira Toriyama » (鳥山明保存会) :

 

28 janvier 2020 – Dragon Quest VI

Le post du 28 janvier nous ramène au 28 janvier 2010 et la sortie au Japon sur Nintendo DS du remake du jeu vidéo « Dragon Quest VI : Le Royaume des Songes » (ドラゴンクエストVI 幻の大地). Produit par Enix et développé par Heartbeat comme un RPG, le jeu était initialement sorti exclusivement au Japon le 9 décembre 1995 sur la Super Nintendo / SNES. Cela a duré jusqu’en 2010 quand Square Enix et ArtePiazza ont collaboré pour produire et réaliser ce remake sur Nintendo DS.

Le jeu commence autour d’un feu de camp. Le héros est réveillé par Émilie, un mage puis ils sont rejoints par Olivier, le gros costaud. Ils montent sur le dos d’un dragon et partent vers le château de Meurtor, le roi des ténèbres. Leur but est de détruire ce dernier pour ramener la paix sur Terre. Mais Meurtor est très puissant, et les fera disparaître. Après cette confrontation, le héros se retrouve chez une petite fille, sa petite sœur nommée Mélodie, dans le Pic des Tisseurs…

Dragon Quest VI est le troisième opus de la trilogie de Zénithia.

Comme déjà vu de très nombreuses fois déjà dans cette rubrique, Akira Toriyama participe depuis le début à la série Dragon Quest sur les illustrations, monstres, personnages.

Dragon Quest VI :

Le site officiel de Dragon Ball, après nous avoir montré le design du héros, nous montre ici l’illustration par Toriyama-sensei du remake du jeu. Il s’agit du personnage de Milly (ミレーユ – Mirēyu – Mireille), guerrière élégante mais aguerrie accompagnant le héros. Conçue spécialement pour le remake de la Nintendo DS, cette seconde version nous montre une Milly plus combattive que l’originale, représentée de manière plus douce par le passé.

Dragon Quest VI MillyDragon Quest VI Milly

Après la sortie originale du Super Famicom en 1995, Dragon Quest VI a obtenu un remake pour Nintendo DS en 2011 et une adaptation pour les systèmes iOS – Android en 2015. Parmi ceux-ci, seule l’édition Nintendo DS a atteint l’Europe.

 

29 janvier 2020 – Peke l’extraterrestre

Le post du 29 janvier nous ramène au 27 août 1996 avec la publication au Japon du numéro #39-1996 de l’hebdomadaire Weekly Shonen Jump. Ce numéro contenait le deuxième et dernier chapitre de la mini-série ironique « Peke The Alien » (宇宙 人 ペ ケ) (ou Alien X Peke).

Peke L’extraterrestre

Peke est un extraterrestre incompétent envoyé sur terre pour étudier le comportement de ses habitants et la possibilité pour son peuple d’envahir notre planète. Il vient d’Hanamaru, une planète qui ressemble à Namek dans Dragon Ball. Pour réaliser son œuvre, il entre en contact avec une famille d’humains qu’il finit par protéger.

Après la couverture du chapitre 1, le site officiel nous montre ici celle du chapitre 2. Contrairement à la couverture du premier chapitre où Toriyama nous peignait un Peke déterminé et sûr de lui, le second chapitre nous montre les déconvenues de l’Alien, le montrant fatigué et préoccupé, traînant avec lui un scooter sans essence.

Peke l'Extraterrestre
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 27 janvier au 2 février 2020 – Peke

Alien X Peke est considéré par les fans comme doublement important. C’est à la fois la dernière histoire colorisée par Toriyama lui-même (il passe ensuite au numérique et au PC) et la première œuvre publiée dans le Weekly Shonen Jump après la fin de la sérialisation de Dragon Ball. Il y a quelques similitudes entre Dragon Ball et Peke, ce dernier par exemple ressemblant à un Namek.

Cette mini-série était présente dans le deuxième volume de la collection Akira Toriyama – Menu à la Carte.

 

30 janvier 2020 – Tobal N°1

Le post du 30 janvier nous ramène une nouvelle fois au 2 août 1996 et la sortie du jeu au Japon, Tobal No. 1 (トバル ナンバーワン), le jeu de combat de DreamFactory Ltd. Pour la Playstation et sous licence Square, ce titre était la première tentative de l’éditeur concernant le jeu de combat, mais il s’agit aussi du premier jeu Square à être sorti sur support CD. Le projet a été pris très au sérieux avec l’apport de grands noms comme Seiichi Ishii, directeur des séries Virtua Fighter et Tekken (Tekken 1 et Tekken 2), et Akira Toriyama pour la conception des personnages.

L’intrigue se déroule en 2027 sur la planète Tobal, la seule planète sur laquelle il est possible de trouver des gisements de Molmoran, un minerai précieux qui fournit de l’énergie à toute la galaxie. Pour décider du propriétaire du minerai, un tournoi de combattants est organisé auquel participent tous les guerriers de l’univers. Celui de Tobal N°1 est le 98ème.

Tobal a déjà été présent dans nos colonnes précédemment :

Le site se concentre ici une nouvelle fois sur Fei Pusu (フ ェ イ ・ プ ウ ス ー). Cette fois pour nous montrer la conception complète du personnage. Comme nous l’avons déjà décrit, Fei est un athlète âgé et un maître d’arts martiaux qui revendique le titre de Champion de la 66ème édition du Tournoi Tobal. Il revient à nouveau sur le ring pour des raisons personnelles, poussé par la nécessité de récupérer Molmoran pour s’assurer que son élève Hom, un robot alimenté par du minerai, puisse continuer à se déplacer. Le site note comment les personnages âgés sont un véritable point fort Toriyama-sensei : malgré son âge avancé, le seul aspect de Fei inspire force et expérience.

Fei Pusu
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 27 janvier au 2 février 2020 – Fei Pusu

Tobal n°1 a eu une suite en 1997 nommée Tobal n°2.

 

31 janvier 2020 – Dragon Quest

Le post du 31 janvier nous ramène en 1986, année qui marqua les débuts de la formidable franchise Dragon Quest. Il s’agit d’une série de jeux vidéo publiés par Enix puis Square Enix, réalisés le plus souvent sous forme de RPG en solo. Tous ces jeux nous ont amené à porter le costume du héros et de voyager dans divers mondes fantastiques afin de délivrer le monde de ses principales menaces. Une franchise à la base très simple mais qui a influencé des mastodontes comme Final Fantasy et en a fait l’un des genres du jeux vidéo les plus populaires.

Comme déjà vu de très nombreuses fois déjà dans cette rubrique, Akira Toriyama participe depuis le début à la série Dragon Quest sur les illustrations, monstres, personnages.

Bestiaire de Dragon Quest :

Parmi ceux-ci, Scorpion (おおさそり : premier monstre de type arachnide à apparaître dans le jeu et parmi les premières créatures à attaquer les joueurs dans les premiers stades de leur aventure. Le design est apparemment simple et conforme à celui d’un scorpion normal, mais le site officiel nous parle de ses grands yeux, ce qui lui donne un look vraiment fascinant.

Dragon Quest Scorpion
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 27 janvier au 2 février 2020 – Dragon Quest Scorpion

 

Remerciements: teamsaiyajin.it

Matthanor

Matthanor
Fan depuis toujours de Dragon Ball, j'ai grandi avec le Club Dorothée et avec tous les anime de légende, diffusés pour la première fois en France à ce moment-là. Je suis fan de l'intelligence que Toriyama met dans ses œuvres et notamment j'adore découvrir de nouvelles illustrations et vous traduire tout un tas d'interviews le concernant. Fait rare : j'aime bien Dragon Ball GT !

Ne loupez pas l'info !

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 2 au 8 mars 2020

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 2 au 8 mars 2020

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 2 au 8 mars 2020 Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *