Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 26 août au 1er septembre 2019 - Chrono Trigger
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 26 août au 1er septembre 2019 - Chrono Trigger

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 26 août au 1er septembre 2019

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 26 août au 1er septembre 2019


Le projet spécial présenté par le site officiel de Dragon Ball continue. « Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama », une section qui contient des documents rares concernant le maître Toriyama, des interviews, des illustrations, la conception de personnages et autres. Cette section est mise à jour tous les jours, mais conserve le contenu proposé pour seulement 24 heures.

Retrouvez jours après jours, toutes les œuvres de Toriyama sur notre site via ce lien unique : Œuvres de Akira Toriyama.

Au programme cette semaine : NekoMajin, Happy 1, Chrono Trigger, Cowa et Dragon Quest VII !!!

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 26 août au 1er septembre 2019

26 août 2019 – Dragon Quest VII

Le post du 26 août nous ramène au 26 août 2000 et la sortie au Japon de Dragon Quest VII : La Quête des Vestiges du Monde (ドラゴンクエストVII エデンの戦士たち). Produit et développé par Square Enix comme un RPG solo, le titre fait partie de la longue franchise des Dragon Quest, et est le septième de la trame principale.

L’histoire est celle d’un fils de pêcheur qui vit à Fishbel, un village sur une île isolée. Un jour, il croise la route du prince Kiefer et de la belle Maribel qui font prendre conscience à notre héros que le monde est plus vaste qu’il le croyait. Kiefer vient d’Estard, le continent. Maribel, elle, est amoureuse du héros. Ils partent tous les trois à la recherche d’une carte cachée sur l’île de Fishbel. Lorsqu’elle sera complétée, cette carte ouvrira un passage vers le passé dans lequel nos trois héros s’engouffreront pour se retrouver sur une île mystérieuse. Ils doivent résoudre des mystères du passé pour permettre au présent d’exister, de se compléter.

Comme indiqué dans plusieurs articles déjà Toriyama participe depuis toujours à la création de la franchise Dragon Quest, que ce soit sur le design des monstres, des personnages.

Dragon Quest VII :

Pour ce septième épisode, le site officiel de Dragon Ball revient au 20 mai 2000 et la sortie au Japon du numéro de juillet 2000 du mensuel V-Jump. Ce numéro proposait une couverture dédiée, conçue par Toriyama. Elle représentait le héros en plein moment de détente au milieu de la forêt.

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 26 août au 1er septembre 2019 - Dragon Quest VII

Dragon Quest VII : La Quête des vestiges du monde (ドラゴンクエストVII エデンの戦士たち, Doragon Kuesuto Sebun Eden no Senshi-tachi, lit. Dragon Quest VII : Les Guerriers de l’Éden) est un jeu vidéo de rôle développé par Heartbeat et ArtePiazza pour l’éditeur japonais Enix. Il est sorti sur PlayStation en août 2000 au Japon puis en novembre 2001 en Amérique du Nord. Un remake sur Nintendo 3DS est sorti le 7 février 2013 au Japon et le 16 septembre 2016 en Amérique du Nord et en Europe.

 

27 août 2019 – Cowa

Le post du 27 août nous ramène au 24 (ou 22) novembre 1997 et la publication au Japon du numéro #52-1997 de l’hebdomadaire Weekly Shonen Jump, qui contenait le quatrième chapitre de l’une des plus célèbres mini-séries de Toriyama : Cowa! (こわ!). Cowa est la première histoire publiée par Toriyama-sensei après la fin de Dragon Ball. L’histoire se déroule sur 14 chapitres. L’histoire : Païfu est un petit vampire qui vit au village des monstres, parmi les dinosaures et les morts-vivants. Or, un jour, une épidémie de grippe s’abat sur les habitants. Pour trouver l’origine du mal et en apporter le remède, Païfu part à la rencontre de la sorcière de la montagne, en compagnie de deux copains monstres et d’un lutteur de sumo. Cette quête du médicament miracle amorce le début d’un long voyage initiatique.

Nous avions déjà abordé Cowa ! dans cette rubrique :

A mi-chemin entre Docteur Slump et les aventures de Son Gokû, Toriyama prouve une nouvelle fois au monde entier l’étendue extraordinaire de son talent, tant graphique que narratif. Ces personnages loufoques peuplant un monde magique font de Cowa ! un petit conte moderne convenant parfaitement aux jeunes lecteurs comme à ceux, plus âgés, qui restent fascinés par l’imagination débridée de ce grand maître du manga.

Faisant référence au Weekly Shonen Jump, le site officiel de Dragon Ball nous montre ici la couverture du chapitre 4 : Une grippe monstrueuse (オバケ風邪). L’image représente Cowa au centre et José à sa droite, entouré de compagnons de l’école primaire de Cape Bat.

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 26 août au 1er septembre 2019 - Cowa
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 26 août au 1er septembre 2019 – Cowa

La sérialisation a débuté le 28 octobre 1997 et a pris fin le 10 mars 1998. Bien qu’il soit encore fatigué de Dragon Ball, Toriyama a accepté de faire Cowa ! pour faire plaisir à son éditeur en chef, une nouvelle fois Kazuhiko Torishima, qui l’a laissé libre de travailler avec plus de légèreté (avec une semaine de repos par mois).

Les 14 chapitres ont été réunis en un seul volume publié en mai 1998 par la Shueisha. Il est sorti en mai 1999 chez Glénat en France.

 

28 août 2019 – Chrono Trigger

Le post du 28 août nous ramène au 11 mars 1995 et la sortie au Japon du jeu Super Nintendo / SNES « Chrono Trigger ». Un jeu de rôle / RPG inoubliable tant par la qualité de son gameplay, ses musiques, son histoire ou encore le design de ses personnages. Ce jeu a été développé par une Dream Team composée par Square à l’époque : Hironobu Sakaguchi, Yūji Horii, Kazuhiko Aoki, Nobuo Uematsu et Akira Toriyama.

Chrono Trigger a été présenté à plusieurs reprises ici :

Le titre raconte les actes héroïques d’un groupe d’aventuriers qui voyagent à travers le temps pour sauver l’avenir de leur monde, menacé par le parasite extraterrestre Lavos. En utilisant la machine à remonter le temps Epoch et le Chrono Trigger, un objet capable de manipuler le flux du temps, le groupe (qui s’agrandira chapitre après chapitre) parcourra l’histoire – de la Préhistoire à la fin du temps – afin de sauver la vie de Chrono, tué par Lavos en 12 000 ans avant notre ère. Une histoire relativement simple depuis le début, mais qui, dans sa narration, parvient à faire référence à des événements mythologiques, des légendes, à une histoire réelle et même à la Bible.

Akira Toriyama-sensei a été impliqué dans la production en tant que character designer et illustrateur. Le site officiel de Dragon Ball nous montre ici une illustration de Chrono, Frog et Marle à bord du vaisseau Epoch. Un vaisseau au design simple mais riche en détails.

Dans l’édition japonaise il se nomme Shirubādo (シルバード), Silbird. Le nom vient de Silver (シルバー Shirubā, Argent) et de Bird (バード Bādo, Oiseau) : Oiseau Argentée, l’image parle d’elle-même.

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 26 août au 1er septembre 2019 - Chrono Trigger
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 26 août au 1er septembre 2019 – Chrono Trigger

Chrono Trigger est un succès critique et commercial. Au moment de sa sortie, il est vu comme un chef-d’œuvre, atypique et innovant, rapidement considéré comme révolutionnaire. La plupart des observateurs et les fans le jugent comme un jeu culte, étant l’un des meilleurs jeux vidéo de rôle et l’un des meilleurs jeux de tous les temps. Il est réédité plusieurs fois, notamment en 1999, puis 2001. En novembre 2008, il est adapté sur Nintendo DS au Japon puis en Amérique du Nord, avant de sortir en février 2009 en Europe, traduit notamment en français. À partir de 2011, il est réédité sur plusieurs plates-formes mobiles, sur console et sur PC. Le succès de Chrono Trigger permet la création d’une suite, Chrono Cross, éditée en 1999. Une conversion Steam a été réalisée en février 2018.

 

29 août 2019 – Happy 1

Le post du 1er juillet nous ramène en 1994 et l’arrivée dans l’hebdomadaire Weekly Shonen Jump de Happy 1 (ハッピー1) : le second robot de navigation conçu pour accompagner les lecteurs de V-Net, une rubrique du magazine consacré aux informations et actualités des jeux les plus populaires du moment, et notamment ceux liés à la Shueisha et au Jump.

V-Net :

Happy 1 s’est présenté aux lecteurs en tant qu’assistant du Dr Tobo et mascotte visant à révéler les “secrets” des jeux couverts par le magazine. Le design de Toriyama-sensei représente Happy sous de multiples angles, couvrant même les détails intérieurs.

V-NET a été publié de 1992 à 1998. L’hebdomadaire Shonen Jump offre encore beaucoup d’espaces au thème du jeu vidéo, bien qu’il laisse à V-Jump la plus grande couverture.

 

30 août 2019 – Nekomajin

Le post du 30 août nous ramène au 4 avril 2005 et la sortie au Japon du volume unique du manga NekoMajin (ネコマジン) : une mini-série comique dans laquelle Akira Toriyama nous présente les aventures de Nekomajin, des chats anthropomorphes dotés de super pouvoirs. La série est divisée en huit chapitres, et nous parle de trois Nekomajin : le premier est un chat potelé aux cheveux bleus avec un caractère enjoué et capable de contrôler le Ki, de voler, de lancer le “Neko-Hame-Ha” et de sceller le peuple à l’intérieur d’un œuf ; le second est un chat aux cheveux blancs et une oreille brune avec un caractère trop paresseux, capable de contrôler le Ki, mais avec le pouvoir de se transformer en homme ou en animal ; le troisième et dernier, Neko-Majin Z, est esthétiquement identique au premier, mais a une grande passion pour les arts martiaux et porte l’uniforme orange de Gokû … car c’est son élève !

NekoMajin :

Le site officiel se concentre ici sur l’histoire du premier NekoMajin et pour être précis sur la couverture du deuxième chapitre qui lui est dédiée : « Neko Majin est avec nous 2 » (ネコマジンがいる 2). Dans ce chapitre, il rencontre deux extraterrestres qu’il va affronter pensant à un enlèvement, mais il va en fait sans le vouloir sauver la Terre. A l’origine, ce chapitre a été publié dans le numéro double #37-38-1999 du Weekly Shonen Jump.

Un maxi-épisode du printemps conclut en 31 pages.

Neko Majin est avec nous 2

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 26 août au 1er septembre 2019 – NekoMjin

NekoMajin a été publié de 1999 à 2005 dans l’hebdomadaire Weekly Shonen Jump (et l’ancien mensuel Shonen Jump), sans véritable fréquence de sortie : les différents chapitres sont sortis à des années d’intervalles. Au début, l’histoire était plutôt classique et bien différente de celle de Dragon Ball, et avec les années, elle est devenue un véritable spin-off dans le Dragon World avec des personnages qui interviennent comme Freezer, Son Gokû et Vegeta.

Il a été compilé en un tome, sorti en 2005 au Japon chez l’éditeur Shūeisha et en 2006 en France chez Glénat.

Remerciements: teamsaiyajin.it

Matthanor

Matthanor
Fan depuis toujours de Dragon Ball, j'ai grandi avec le Club Dorothée et avec tous les anime de légende, diffusés pour la première fois en France à ce moment-là. Je suis fan de l'intelligence que Toriyama met dans ses œuvres et notamment j'adore découvrir de nouvelles illustrations et vous traduire tout un tas d'interviews le concernant. Fait rare : j'aime bien Dragon Ball GT !

Ne loupez pas l'info !

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 20 au 26 mai 2019

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 20 au 26 mai 2019

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 20 au 26 mai 2019 Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *