Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 22 au 28 juillet 2019
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 22 au 28 juillet 2019

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 22 au 28 juillet 2019

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 22 au 28 juillet 2019


Le projet spécial présenté par le site officiel de Dragon Ball continue. « Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama », une section qui contient des documents rares concernant le maître Toriyama, des interviews, des illustrations, la conception de personnages et autres. Cette section est mise à jour tous les jours, mais conserve le contenu proposé pour seulement 24 heures.

Retrouvez jours après jours, toutes les œuvres de Toriyama sur notre site via ce lien unique : Œuvres de Akira Toriyama.

Au programme cette semaine : DBZ, Dr Slump, Jump Force, Toriyama et Tobal !

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 22 au 28 juillet 2019

22 juillet 2019 – Dragon Ball Daizenshuu 4 : World Guide

Le post du 22 juillet nous ramène au 4 octobre 1995 et la sortie au Japon du « Dragon Ball Daizenshuu 4 : World Guide », quatrième volume de la série des guides Daizenshuu dédiés à la franchise Dragon Ball. Ce numéro se concentrait sur le Dragon World de manière générique, avec les personnages qui y habitaient, les lieux, la technologie utilisée.

Toriayam-sensei a participé à la production des Daizenshuu, fournissant des interviews et des anecdotes sur le Dragon World, et sur sa vie privée au cours de la sérialisation. Il a également réalisé les couvertures des sept volumes de la collection. Aujourd’hui le site officiel se concentre sur le Daizenshuu 4 avec le choc entre Gokû et Vegeta dans l’arc Saiyan !

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 22 au 28 juillet 2019
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 22 au 28 juillet 2019 : Goku et Vegeta
 
Les Daizenshuu on été vus ici à plusieurs reprises :

 

23 juillet 2019 – Tobal N°1

Le post du 13 mars nous ramène une nouvelle fois au 2 août 1996 et la sortie du jeu au Japon, Tobal No. 1 (トバル ナンバーワン), le jeu de combat de DreamFactory Ltd. Pour la Playstation et sous licence Square, ce titre était la première tentative de l’éditeur concernant le jeu de combat, mais il s’agit aussi du premier jeu Square à être sorti sur support CD. Le projet a été pris très au sérieux avec l’apport de grands noms comme Seiichi Ishii, directeur des séries Virtua Fighter etTekken (Tekken 1 et Tekken 2), et Akira Toriyama pour la conception des personnages.

L’intrigue se déroule en 2027 sur la planète Tobal, la seule planète sur laquelle il est possible de trouver des gisements de Molmoran, un minerai précieux qui fournit de l’énergie à toute la galaxie. Pour décider du propriétaire du minerai, un tournoi de combattants est organisé auquel participent tous les guerriers de l’univers. Celui de Tobal N°1 est le 98ème.

Tobal a déjà été présent dans nos colonnes précédemment :

Le site officiel se concentre ici sur Gren Kuts (グリン・カッツ), un guerrier terrestre, champion d’arts martiaux invaincu et gentleman anglais très intelligent et enfin héritier de la Fondation Kuts. Et c’est justement à cause de cette fondation qu’il s’inscrit, car elle aurait une activité secrète d’achat de terres de Tobal et de réalisation de crimes de toutes sortes. Gren Kuts participe donc au tournoi pour enquêter sur cette affaire et sauver l’honneur des Kuts.

Tobal n°1 : Gren Kuts
Tobal n°1 : Gren Kuts

Tobal n°1 a eu une suite en 1997 nommée Tobal n°2.

 

24 juillet 2019 – Dr Slump

Le post du 24 juillet nous ramène à la fin du mois de juin 1980 avec la publication du numéro #28-1980 de l’hebdomadaire Weekly Shonen Jump. Ce numéro contenait le chapitre 24 de Dr Slump : Opération culotte aux fraise, partie 1 (イチゴパンツ大作戦の巻Part1, Ichigopantsu daisakusen no maki Part 1), dans laquelle le Dr Senbei décide de s’appuyer sur le souffle et éternuements des animaux pour créer assez de vent et soulever la jupe de Midori afin d’admirer sa culotte aux fraises. Manque de chance, elle porte un pantalon ce jour-là.

Le site officiel se concentre sur la couverture du chapitre sur laquelle nous voyons Arale, Gatchan et le Dr Senbei Norimaki tirer la langue aux lecteurs. Les trois sont à bord d’une CITROËN HY MICHELIN jaune vif. Le véhicule est reproduit avec tout un tas de détails et une attention particulière. La plaque d’immatriculation est une référence directe au Village Penguin.

Dr Slump
Dr Slump

Cette CITROËN HY MICHELIN fera une deuxième apparition au chapitre 28 : La policière infernale (恐怖の婦警さんの巻, Kyōfu no fukei-san no maki) sous forme de camionette qui vend des hot dog.

Le manga Dr Slump a été publié entre 1980 et 1985 en 18 volumes au format Tankobon. Trois rééditions ont été réalisées ensuite : une aizōban en 9 volumes en 1990 ; une bunkoban toujours en 9 volumes en 1995-1996 ; le kanzenban susmentionné en 15 volumes de 2006 à 2007.

 

25 juillet 2019 – Jump Force

Le post du 25 juillet nous ramène au 14 février 2019 et la sortie au Japon du jeu crossover « Jump Force ». Produit par Bandai Namco et développé par Spike Chunsoft, le titre est le cinquième jeu réalisé en collaboration avec la Shueisha afin de célébrer le 50ème anniversaire de la revue Weekly Shonen Jump.

Jump Force se présente au public comme un jeu crossover dans lequel il réunit le Jump World, création de la Shueisha avec la Terre du monde réel. Le mode histoire s’articule autour d’une distorsion spatio-temporelle soudaine qui a uni le monde réel et celui fictif du Jump World. Deux mondes qui ensemble, doivent combattre un mal commun : la belle Galena et le corpulent Kane. A l’origine de ce chaos interdimensionnel, les deux ont l’intention de « recréer le monde », mais pour cela, ils doivent d’abord détruire celui qui existe : le nôtre.

Pour lutter contre cet objectif insensé, la Jump Force, une association de guerriers dirigée par le J-Force Director Glover, et assistée par le robot guide Navigator. Le joueur entrera dans ce monde grâce à son avatar qui recevra des pouvoirs surhumains comme les autres héros, grâce au Cosmic Cube, un mystérieux cube magique doté d’un énorme pouvoir créé par l’Onyx Book, un livre aux origines inconnues qui accompagnera n’importe quel camp : le bien ou le mal.

Bien que Dragon Ball ne soit qu’une des nombreuses séries participant à ce jeu, Akira Toriyama a été réquisitionné par la Shueisha afin de s’occuper du design des personnages inédits du mode histoire : Galena, Glover, Kane et Navigator. Le site officiel se concentre ici sur l’illustration de Navigator (ナビゲーター Nabigētā) : un robot qui ressemble à un singe. Il s’agit d’une IA fondamentale dans le jeu et notamment dans le mode histoire, comme allié principal et compagnon du joueur. Il est également utile à Glover et la base Umbras de la Jump Force. Dans sa conception, Toriyama-sensei lui a fourni diverses expressions faciales, bien qu’il soit limité en tant que robot. Les notes ajoutées indiquent que la queue et les mains peuvent bouger librement. La bouche par contre semble figée dans un sourire horizontal.

Jump Force : Navigator
Jump Force : Navigator

 

26 juillet 2019 – Toriyama Bird Land Press

Le post du 26 juillet revient nous parler de la Bird Land Press, la newsletter du fan club de Toriyama : « Le Club de Préservation d’Akira Toriyama » (鳥山明保存会), ouvert de 1982 à 1987. Publié tous les deux mois, la Bird Land Press a été produite en 100000 exemplaires, réservés aux membres du club, avec un contenu d’environ 26 pages répartis en thématiques : Mise à jour des travaux du maître, anecdotes personnelles, illustrations exclusives, messages, citations et histoires jamais publiées. La Bird Land Press a été produite jusqu’à la fermeture du fan club en 1987, avec 25 numéros. Vers la fin, cette newsletter n’était plus distribuée de manière bimensuelle mais à un rythme non défini.

BirdLand Press
BirdLand Press

Nous revenons ici à l’été 1982 avec l’illustration d’une carte postale dans laquelle Toriyama-sensei souhaitait de bonnes vacances aux membres du club. Toriyama n’hésite pas ici à se mettre en scène au pied d’un palmier n’en pouvant visiblement plus de la chaleur que même le soleil a du mal à supporter.

Les cartes postales du “Club de Préservation d’Akira Toriyama » (鳥山明保存会) :

Remerciements: teamsaiyajin.it

 

Matthanor

Matthanor
Fan depuis toujours de Dragon Ball, j'ai grandi avec le Club Dorothée et avec tous les anime de légende, diffusés pour la première fois en France à ce moment-là. Je suis fan de l'intelligence que Toriyama met dans ses œuvres et notamment j'adore découvrir de nouvelles illustrations et vous traduire tout un tas d'interviews le concernant. Fait rare : j'aime bien Dragon Ball GT !

Ne loupez pas l'info !

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 19 au 25 août 2019

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 19 au 25 août 2019

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 19 au 25 août 2019 Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *