Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 19 au 25 octobre 2020
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 19 au 25 octobre 2020

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 19 au 25 octobre 2020

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 19 au 25 octobre 2020


Le projet spécial présenté par le site officiel de Dragon Ball continue. « Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama », une section qui contient des documents rares concernant le maître Toriyama, des interviews, des illustrations, la conception de personnages et autres. Cette section est mise à jour tous les jours, mais conserve le contenu proposé pour seulement 24 heures.

Retrouvez jours après jours, toutes les œuvres de Toriyama sur notre site via ce lien unique : Œuvres de Akira Toriyama.

Au programme cette semaine : Dragon Ball, Dragon Quest IV et Dr Slump !!!

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 19 au 25 octobre 2020

19 octobre 2020 – Toriyama World

Le post du 19 octobre nous ramène de nouveau au 10 mars 1988 pour la sortie au Japon du deuxième volume de « Toriyama World » (鳥山明◯作劇場 vol.2), la collection des mini-séries et one-shot les plus connues de Toriyama-sensei, sorties au Japon dans le magazine de la Shueisha entre 1978 et 1994.

Toriyama World Volume 2 :

Ce deuxième volume succède à la rubrique spéciale « Moi, ces derniers temps », une série de nouvelles dans lesquelles, Maître Toriyama racontait de manière comique ses débuts dans le monde du manga et la production de ses premières œuvres. Chaque épisode précédait une histoire et nous narrait comment il en était arrivé à la créer. Ce deuxième volume introduit la série « Comment je suis devenu dessinateur » (わたしはこうしてマンガ家になってしまった), dans laquelle Toriyama nous parle de sa jeunesse et des événements qui l’ont conduit à devenir mangaka.

Toriyama world
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 19 au 25 octobre 2020

Cette troisième partie se concentre sur l’enfance de Toriyama et notamment le collège. Toriyama nous dit que malgré cette grande passion qu’il avait à l’école primaire, une fois entré au collège, il a presque complètement arrêté de lire des mangas car il préférait la télévision et les films. Pourtant ses cahiers restaient remplis de gribouillis de toutes sortes.

Toriyama World volume 2 inclus notamment :

Akira Toriyama Histoires Courtes (鳥山明○作劇場) est une série de mangas japonais édités en France par Glénat. Il s’agit d’histoires courtes dessinées et écrites par Akira Toriyama, l’auteur de Dragon Ball et Dr.Slump. Trois volumes ont été publiés entre 1998 et 1999.

 

20 octobre 2020 – Dr Slump

Le post du 20 octobre nous ramène au 16 septembre 1980 pour la sortie au Japon du numéro #42-1980 de l’hebdomadaire Weekly Shonen Jump. Ce numéro a consacré sa couverture au manga Dr Slump avec une illustration de Toriyama-sensei des trois principaux personnages : Senbei Norimaki, Aralé et Gatchan.

Chacun est vêtu d’une tenue « Slump » et d’une casquette rappelant leurs âges respectifs, du nouveau-né Gatchan, à l’ado de 13 ans Aralé au « papa » Senbei 28 ans. Le site officiel note que le vélo sur lequel pédale Senbei porte un jeu de mots avec Ketta Machine : un jeu de mots sur le terme Ketta qui signifie bicyclette dans le dialecte de Nagoya, la ville de naissance de Toriyama-sensei.

Dr Slump
Dr Slump – Senbei Aralé et Gatchan

Le numéro #42-1980 du Weekly Shonen Jump contenait le chapitre 42 de Dr Slump : « Aralé fait les courses » (おつかいアラレちゃんの巻, Otsukai Arare-chan no maki) dans lequel Senbei Norimaki, très affamé, envoie Aralé faire les courses.

Ce numéro, comme tous ceux du numéro 40 à 47 de cette année-là contenait une des Hoyoyo Cards en bonus. Ce numéro #42-1980 contenait celle de Gatchan.

 

21 octobre 2020 – Dr Slump

Le post du 21 octobre nous ramène au 10 janvier 1985 avec la publication au Japon du tome 16 de l’édition tankōbon du manga Dr. Slump.

Dr Slump – Messages de Toriyama :

Le site officiel se concentre ici sur le « coin de l’auteur » : Il s’agit du dessin introductif par lequel les auteurs se présentent et livrent aux lecteurs des commentaires qui parlent de la série ou d’eux-mêmes, souvent avec une image caricaturée. Dans ce seizième volume, Toriyama-sensei porte un casque de moto avec le logo « Penguin » pour le Village Pingouin. Cela rappelle le casque que porte Aralé sur la couverture du même chapitre.

Dans le message d’ouverture du volume, Toriyama est représenté avec des vêtements militaires de haut rang, le visage couvert de lunettes sombres, d’un masque et d’un casque. Le site note l’icône sur le chapeau avec l’oiseau et la lettre T brillante.

Toriyama

Dans le message joint, Toriyama se dit qu’il n’a jamais consacré de véritable couverture à Senbei Norimaki, sauf pour le tome 2 mais en arrière-plan par rapport à Aralé et Gatchan. Ce qui ne lui semble pas normal pour le personnage du manga. Il est donc tant de remédier à cela avec le tome 16, avec un Senbei en aviateur ! Même si Toriyama a peur qu’il ne soit pas reconnu par les lecteurs.

Le manga Dr Slump a été publié entre 1980 et 1985 en 18 volumes au format Tankobon. Trois rééditions ont été réalisées ensuite : une aizōban en 9 volumes en 1990 ; une bunkoban toujours en 9 volumes en 1995-1996 ; le kanzenban susmentionné en 15 volumes de 2006 à 2007.

 

22 octobre 2020 – Dragon Quest IV

Le post du 22 octobre nous ramène à nouveau au 11 février 1990 et la parution au Japon du jeu vidéo sur Nintendo Famicom « Dragon Quest IV : L’épopée des élus » (ドラゴンクエストIV 導かれし者たち). Produit par Enix et développé par Chunsoft comme un RPG solo, DQIV fait partie de la longue franchise des « Dragon Quest » et est le quatrième de la série principale.

Dragon Quest IV :

Le titre fait partie de la trilogie de Zenithia qui commence avec cet opus. Tout commence par l’étrange disparition de tous les enfants du royaume de Bastione. Le roi, inquiet, décide alors d’envoyer son meilleur et plus fidèle élément, Ragnar, le capitaine des soldats royaux, enquêter sur cette tragédie. À l’autre bout du continent, la jeune tsarine de Zamoksva, Alina, veut quitter le château de son père et partir à l’aventure. À Lakanabe, Torneko rêve d’ouvrir un magasin d’armes : il travaille chez un marchand et connaît tout de ce commerce mais n’a pas assez d’argent pour créer son entreprise et travailler à son propre compte. Il décide de quitter sa femme et son fils pour partir dans le désert dans l’espoir de devenir le plus grand marchand d’armes du monde. Mina et Maya, deux sœurs, filles de Mahabala, un alchimiste renommé, assassiné mystérieusement, décident de quitter leur cabaret pour venger la mort de leur père. Mina est diseuse de bonne aventure et Maya est une danseuse hors pair. Dans le dernier chapitre du jeu, le héros -vous-, après la dévastation de votre village, retrouve progressivement tous les personnages dont on a vécu les aventures dans les chapitres précédents. Ainsi, Ragnar, Alina (ainsi que Borya le magicien et Kiryl le prêtre, qui accompagnent Alina), Torneko, Mina et Maya vont unir leurs forces pour combattre un ennemi commun, Psaro l’Exterminateur, le maître du Mal.

Comme déjà vu de très nombreuses fois déjà dans cette rubrique, Akira Toriyama participe depuis le début à la série Dragon Quest sur les illustrations, monstres, personnages.

Après la couverture du guide stratégique officiel du jeu en février 2018, le design du héros ou de l’héroïne en février 2019, le site officiel se concentre ici sur le guide officiel Dragon Quest IV (Famicom Secrets Complete Guidebook – ファミコン奥義大全書, Guide complet des secrets du jeu sur Famicom). Toriyama a participé avec un ensemble d’illustrations notamment pour la couverture du volume. Le site se concentre ici sur la page de titre.

Dragon Quest IV Guidebook
Dragon Quest IV Guidebook

Comme nous l’avons déjà expliqué, le guide a été publié par Shueisha sous la marque Shōnen Jump Comic Selection. L’implication de Toriyama était inhabituelle pour ce type de publication; ce qui rend le livre vraiment spécial.

Les deux autres pages de titre étaient consacrées à deux groupes : d’une part Ragnar, Torneko, Maya et Meena; de l’autre, la princesse Alena avec ses alliés de confiance, le magicien Borya (à gauche) et le guerrier Kiryl (à droite).

Dragon Quest IV (ドラゴンクエストIV 導かれし者たち, Doragon Kuesuto Fō Michibikareshi Monotachi, publié initialement sous le titre de Dragon Warrior IV aux États-Unis) est un jeu vidéo de rôle développé par Chunsoft pour l’éditeur japonais Enix. Il sort sur NES en février 1990 au Japon puis en décembre 1992 en Amérique du Nord.

Le jeu est porté sur PlayStation par Heartbeat et ArtePiazza en 2001 puis sur Nintendo DS par ArtePiazza et Cattle Call en 2007. Cette dernière version est la première à être distribuée en Europe et bénéficie d’une traduction dans les principales langues européennes. À cette occasion, le jeu est renommé Dragon Quest : L’Épopée des élus dans sa version française. Une édition iOS – Android basée sur l’édition Nintendo DS a été produite et publiée en 2014. De l’histoire originale de Dragon Quest IV, un manga en cinq volumes a été créé, intitulé “Dragon Quest : Princess Alina”, axé sur les événements de jeu, concernant la princesse Alina.

 

30 octobre 2020 – Dragon Quest X

Le post du 30 octobre nous ramène au 24 octobre 2019 pour la sortie de l’extension japonaise “Ibara no Miko to Horobi no Kami” (ドラゴンクエストⅩ いばらの巫女と滅びの神 オンライン, Dragon Quest X : La Sorcières des Epines et le Dieu de la Dévastation – Online), du MMORPG multi-plateformes, Dragon Quest X. Produit et développé par Square Enix avec le soutien d’Armor Project comme un MMORPG, DQX fait partie de la longue série des Dragon Quest et constitue le dixième opus officiel, et le premier à être totalement OnLine.

Dragon Quest X dans notre rubrique :

L’histoire commence dans le village d’Etene, en nous présentant le protagoniste principal, un orphelin vivant avec sa sœur. La paix est brisée quand Nelgel, le seigneur des enfers, attaque le village. L’âme du héros est transportée dans un sanctuaire est placée dans le corps d’un membre des cinq tribus non humaines, tandis que leur soeur est transportée dans le passé pour la protéger de Nelgel. Sous la direction d’un sage, vous allez parcourir Astoltia à la recherche d’emblèmes sacrés pour atteindre le repaire de Nelgel. Après avoir recueilli six emblèmes sur dix, le sage tente de former un pont pour rejoindre le maléfique démon mais cela échoue. Il décide alors de séparer l’âme du héros de son corps dans une tentative désespérée. Cela s’avère être un succès, et le héros rencontre alors le propriétaire original du corps.

“Ibara no Miko to Horobi no Kami”, quatrième extension de jeu également connue sous le nom de Version 5, se positionne à la suite de la conclusion du scénario principal et offre aux joueurs une aventure sans précédent qui impliquera le Royaume des Démons, qui est tombé dans le chaos après la disparition du Grand Roi Démon et donc compte tenu de l’absence d’un chef à la tête de ce Monde.

Comme déjà vu de très nombreuses fois déjà dans cette rubrique, Akira Toriyama participe depuis le début à la série Dragon Quest sur les illustrations, monstres, personnages.

Pour cette 4ème extension / Version 5, le site officiel se concentre sur l’image promotionnelle qui est aussi celle de la boite du jeu. Cette illustration nous montre le héros, à droite, aux côtés de deux des personnages introduits dans l’histoire : Le Démon errant Yushka (ユ シ ュ カ Yushuka), qui a sauvé le héros après l’avoir trouvé inconscient dans le Royaume des Démons et Irusha (イ ル ー シ ャ Irūsha), une fille amnésique qui vit dans ce royaume.

Au Japon, le titre est sorti le 2 août 2012 sur la console Nintendo Wii, en édition Standard et Bundle. La conversion Wii U est arrivée le 30 mars 2013, suivie de la version PC le 26 septembre 2013, Nintendo 3DS le 4 septembre 2014, PlayStation 4 le 17 août 2017 et de Nintendo Switch le 21 septembre 2017. Egalement disponible, une version mobile, disponible sur Systèmes iOS et Android depuis le 16 décembre 2013.

 

Remerciements: teamsaiyajin.it

Matthanor

Matthanor
Fan depuis toujours de Dragon Ball, j'ai grandi avec le Club Dorothée et avec tous les anime de légende, diffusés pour la première fois en France à ce moment-là. Je suis fan de l'intelligence que Toriyama met dans ses œuvres et notamment j'adore découvrir de nouvelles illustrations et vous traduire tout un tas d'interviews le concernant. Fait rare : j'aime bien Dragon Ball GT !

Ne loupez pas l'info !

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 27 juillet au 2 août 2020

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 27 juillet au 2 août 2020

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 27 juillet au 2 août 2020 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *