Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 16 au 22 novembre 2020
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 16 au 22 novembre 2020

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 16 au 22 novembre 2020

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 16 au 22 novembre 2020


Le projet spécial présenté par le site officiel de Dragon Ball continue. « Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama », une section qui contient des documents rares concernant le maître Toriyama, des interviews, des illustrations, la conception de personnages et autres. Cette section est mise à jour tous les jours, mais conserve le contenu proposé pour seulement 24 heures.

Retrouvez jours après jours, toutes les œuvres de Toriyama sur notre site via ce lien unique : Œuvres de Akira Toriyama.

Au programme cette semaine : Dr Slump, Dragon Quest et le 36ème anniversaire de Dragon Ball !!!

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 16 au 22 novembre 2020

16 novembre 2020 – Dragon Quest X

Le post du 16 novembre nous ramène au 16 novembre 2017 et la sortie au Japon de l’extension “Dragon Quest X : 5000-nen no Tabiji Harukanaru Furusato e Online” (ドラゴンクエストX 5000年の旅路 遥かなる故郷へ – Dragon Quest X Online : Un voyage de 5000 ans vers la cité natale), liée au jeu Dragon Quest X. Produit et développé par Square Enix avec l’aide d’Armor Project sur la forme d’un MMORPG, ce titre fait partie de la longue série des Dragon Quest. Il s’agit du 10ème de la franchise principale et le premier épisode de la saga entièrement Online.

Dragon Quest X dans notre rubrique :

L’histoire commence dans le village d’Etene, en nous présentant le protagoniste principal, un orphelin vivant avec sa soeur. La paix est brisée quand Nelgel, le seigneur des enfers, attaque le village. L’âme du héros est transportée dans un sanctuaire est placée dans le corps d’un membre des cinq tribus non humaines, tandis que leur soeur est transportée dans le passé pour la protéger de Nelgel. Sous la direction d’un sage, vous allez parcourir Astoltia à la recherche d’emblèmes sacrés pour atteindre le repaire de Nelgel. Après avoir recueilli six emblèmes sur dix, la sage tente de former un pont pour rejoindre le maléfique démon mais cela échoue. Il décide alors de séparer l’âme du héros de son corps dans une tentative désespérée. Cela s’avère être un succès, et le héros rencontre alors le propriétaire original du corps.

Votre mission devient plus claire lorsque vous réalisez que la seule chosse qui puisse pénétrer les défenses de Nigel est un vaisseau sacré appelé l’Arche des Cieux.  Le protagoniste voyage alors 500 ans dans le passé, époque durant laquelle l’Arche des Cieux a été utilisée pour la dernière fois dans l’histoire. Après avoir combattu Razban, un démon qui voulait donner vie à Nelgel, vous forger une amitié solide avec un jeune garçon qui connait le secret de l’utilisation de l’Arche des Cieux. Revenant au présent, vous entrez enfin dans la cachette de Nelgel, et arrivez à le vaincre. Durant le générique final, le sage vous salue et vous informe que malgré la défaite de Nelgel, le sceau qu’il y avait sur le continent central est toujours actif.

L’extension « 5000-nen no Tabiji Harukanaru Furusato e Online » se positionne suite à la fin de l’histoire principale et est connue comme la « version 4 » du jeu.

Comme déjà vu de très nombreuses fois déjà dans cette rubrique, Akira Toriyama participe depuis le début à la série Dragon Quest sur les illustrations, monstres, personnages.

Le site officiel nous parle ici d’un des personnages de cette Version 4 de Dragon Quest X, connu sous le nom de Padre (パドレ, terme directement repris ici de l’italien / Espagnole), également connu sous le nom épéiste en noir (黒衣の剣士 – Swordsman in Black) : un mystérieux et talentueux épéiste qui se révèle être le frère du Roi Domineus du Royaume d’Ethène, qui a subit un lavage de cerveau. Il devient ainsi une âme errante, sombre que le joueur devra sauver. Comme le note le site officiel, son rôle négatif et ses origines nobles s’accordent parfaitement avec le design de Toriyama-sensei.

Padre - Dragon Quest X
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 16 au 22 novembre 2020 – DQX

Au Japon, le titre est sorti le 2 août 2012 sur la console Nintendo Wii, en édition Standard et Bundle. La conversion Wii U est arrivée le 30 mars 2013, suivie de la version PC le 26 septembre 2013, Nintendo 3DS le 4 septembre 2014, PlayStation 4 le 17 août 2017 et de Nintendo Switch le 21 septembre 2017. Également disponible, une version mobile, disponible sur Systèmes iOS et Android depuis le 16 décembre 2013.

 

17 novembre 2020 – Gatchan Dr Slump

Le post du 17 novembre nous présente le verso de la troisième « Dr Slump Hoyoyo Card » qui est sortie le 16 septembre 1980 avec le numéro #42-1980 de l’hebdomadaire Weekly Shōnen Jump. Ce numéro hébergeait la 3ème des huit « Dr Slump Hoyoyo Card » (Dr.スランプほよよカードスペシャル), des cartes promotionnelles dédiées à la série Dr Slump qui contenaient au recto des illustrations couleurs et au verso l’explication des designs de personnages sur lesquels Toriyama-sensei présentait de manière ironique ces personnages.

Hoyoyo Cards

Le site officiel se concentre ici sur le verso de la carte de Gatchan qui contient une description et une interview du personnage… plutôt limité, ce dernier ne sachant pas vraiment aligner deux mots, et se contentant de gazouiller.

Dr Slump Gatchan
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 16 au 22 novembre 2020 – Dr Slump

Dr Slump Hoyoyo Card N.3

  • Gatchan Norimaki
  • Date de naissance : 2ème Plancton (Novembre) 1980, âge : 0
  • Adresse : Ecureuil Volant n°1, Village Pingouin, Gengorō Island

« Il (Gatchan) l’a compilé lui-même »

  • Antennes (Qu’est-ce que c’est?): * Gribouillage *
  • Tête: * gribouillage *
  • Visage: * gribouillage *
  • Ailes: * gribouillage *
  • Ventre: * gribouillage *
  • Jambes: * gribouillage *
  • Hauteur: * gribouillage *
  • Poids: * gribouillage *

[INTERVIEW]

  • Toriyama : Bonjour.
  • Gatchan : Kupìpì!
  • Toriyama : Euh… Eh bien, je voudrais d’abord vous demander : êtes-vous un être humain ?
  • Gatchan : Bubu, Bubutsu, Kubupubu〜
  • Toriyama : M… bien sûr, oui! Tout à fait raison… !! Dites-moi : êtes-vous un garçon ? Es-tu une fille ?
  • Gatchan : Abeille, Bubihi, BamBam〜
  • Toriyama : Ah… aaah !! Je comprends !
  • Gatchan : Kurupu, Bubu, Babibo!
  • Toriyama : Ah-hahaha… Merci beaucoup.

– A ce moment- là, l’interview est interrompue pendant environ 5 minutes en raison d’un appel de M. Torishima, le rédacteur en chef de Toriyama-sensei. De retour, le pauvre professeur … –

  • Toriyama: Pardonnez-moi d’avoir attendu.

– … découvre que Gatchan a mangé sa maison –

Pendant l’interview, Toriyama cite le chapitre 12 de Dr Slump : « Un garçon ou une fille ? » dans lequel Aralé et Senbei tentent de comprendre ce qu’est Gatchan et sont surpris de découvrir qu’il a des ailes, qu’il est capable de tout manger et qu’il est totalement immunisé contre les blessures… et aucun sexe !

Les Hoyoyo Cards ont été publiées dans les numéros #40 à #47-1980 du Weekly Shonen Jump proposant un personnage différent à chaque numéro.

Le numéro #42-1980 de l’hebdomadaire Weekly Shonen Jump contenait le chapitre 38 de la série : « Aralé fait les courses (おつかいアラレちゃんの巻, Otsukai Arare-chan no maki) dans lequel Senbei envoie Aralé faire les courses, mais rencontre Akane et l’objectif change du tout au tout, pour finalement chercher un soutien-gorge.

Le manga Dr Slump a été publié entre 1980 et 1985 en 18 volumes au format Tankobon. Trois rééditions ont été réalisées ensuite : une aizōban en 9 volumes en 1990 ; une bunkoban toujours en 9 volumes en 1995-1996 ; le kanzenban susmentionné en 15 volumes de 2006 à 2007.

 

18 novembre 2020 – Oolong Footballeur

Le post du 18 novembre nous remet une illustration déjà présentée le 15 juin qui nous ramenait au 9 octobre 1986, date de la sortie du tome 4 de Dragon Ball au Japon. Poursuivant sur le thème du football pour célébrer la coupe du monde en Russie, le site officiel de Dragon Ball rend hommage à la discipline avec cette page bonus du volume 4.

Dragon Ball Tome 4 :

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 11 juin au 17 juin - Coupe du Monde de Football
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 11 juin au 17 juin – Coupe du Monde de Football

Cette illustration nous montre Yamcha et oolong qui jouent au foot, mais malheureusement, oolong confond le ballon avec une Dragon Ball, ce qui lui fait manifestement très mal !

 

19 novembre 2020 – Dragon Quest

Le post du 10 novembre nous ramène en 1986, année qui marqua les débuts de la formidable franchise Dragon Quest. Il s’agit d’une série de jeux vidéo publiés par Enix puis Square Enix, réalisés le plus souvent sous forme de RPG en solo. Tous ces jeux nous ont amené à porter le costume du héros et de voyager dans divers mondes fantastiques afin de délivrer le monde de ses principales menaces. Une franchise à la base très simple mais qui a influencé des mastodontes comme Final Fantasy et en a fait l’un des genres du jeux vidéo les plus populaires.

Comme déjà vu de très nombreuses fois déjà dans cette rubrique, Akira Toriyama participe depuis le début à la série Dragon Quest sur les illustrations, monstres, personnages.

Bestiaire de Dragon Quest :

Parmi ceux-ci, Ark Demon (アークデーモン), plus connu sous le nom d’Archdemon (Bullywong dans les anciennes versions) : un monstre de la classe des démons, qui reprend dans son design tous les éléments liés aux démons. Des cornes acérées, des ailes de chauve-souris, une peau grumeleuse et une longue queue, et enfin une fourche en arme. Toriyama-sensei y ajoute une pointe d’ironie en lui confiant des gants et des bottes. Dans le combat, c’est un ennemi assez dur avec des attaques physiques et magiques importantes.

Archdemon
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 16 au 22 novembre 2020 – DQ

Archdemon a fait ses débuts en 1987 dans “Dragon Quest II : Pantheon des Esprits Maléfiques” (ドラゴンクエストII 悪霊の神々) (26/01/18, 25/01/19), le deuxième titre de la série. Mais pour des raisons de graphismes de l’époque, son sprite n’incluait pas la fourche à l’époque. Il aura fallu attendre le jeu Super Famicom de 1993 pour la voir apparaître.

Dragon Quest II :

Par la suite il est revenu dans les épisodes V -VII – VIII – X, ainsi que dans les spin-offs DQ Monsters, Heroes et Builders ainsi que divers jeux de cartes.

Comme beaucoup de monstres, l’archidémon possède différentes formes : toutes avec un design similaire, mais avec des palettes de couleurs différentes en fonction de l’endroit où ils ont été rencontrés et des compétences en leur possession. Mentionnons, ici, le Bélial (Zarlox dans l’ancienne adaptation), le Démon du Dessert et l’Archidémon maléfique. Les Belials sont déjà apparus dans Dragon Quest II en tant que mini-boss spécial, tandis que le Dessert Demon a été créé comme un monstre commun pour le spin-off de 2006 “Dragon Quest Monsters : Joker”. L’Archdemon maléfique est une version améliorée et beaucoup plus puissante conçue pour le spin-off 2016 “Dragon Quest Monsters : Joker 3”.

Curieusement, l’Archidemon et le Belial ont une forme particulière de «tank» spécialement conçue pour le spin-off 2005 «Dragon Quest Heroes : Rocket Slime».

Archdemon a également eu un tout petit caméo dans le manga Dragon Ball ! Nous pouvons en voir un en arrière-plan du chapitre 114 du manga : « Lutte acharnée pour les éliminatoires » (予 選 サ バ イ バ ル), dans lequel nous assistons aux qualifications du 22e Tenkaichi Budōkai.

 

20 novembre 2020 – Les débuts de Dragon Ball

Le post du 20 novembre nous ramène au 13 novembre 1984 et la sortie au Japon du numéro #50-1984 de l’hebdomadaire Weekly Shonen Jump. Cette publication marque le début de la pré-publication officielle du manga Dragon Ball avec un encart promotionnel pour la série.

Anniversaire de Dragon Ball :

Le site officiel se concentre sur les dernières pages du magazine et notamment sur la chronique qui présentait aux lecteurs le contenu du WSJ #51-1984 de la semaine suivante. Le tout était consacré à une nouvelle sérialisation de Toriyama-sensei : Dragon Ball, avec un Shenron en taille réduite en équilibre sur le Dragon Ball à 3 étoiles. Il se maintient en équilibre avec son Wagasa, une sorte d’ombrelle japonaise traditionnelle en bambou, des cordes et du washi, un type de papier particulier.

Shenron 36 ans de Dragon Ball
Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 16 au 22 novembre 2020 – DB 36 ans

Le premier chapitre de Dragon Ball a été publié le 20 novembre 1984 dans le numéro #51-1984 du Weekly Shonen Jump. Après la publication des cinq premiers chapitres, Jump a organisé un sondage de popularité de la série, dans lequel il demandait aux lecteurs de voter pour la meilleure illustration de chapitre. 100 heureux gagnants en ont gagné une page couleur.

  • おまたせ!

  • Pardon pour l’attente !

  • ギャグの帝王日本上陸!!

  • L’empereur des blagues a débarqué au Japon !!

  • 空前絶後のギャグ来襲!!

  • Une invasion de gags sans précédents !!

  • No.51より発進

  • A partir du numéro 51

  • 鳥山明isBACK

  • AKIRA TORIYAMA EST DE RETOUR

Avec un Shenron alors encore inconnu qui pour l’ironie de la page peut être vu comme un Kaijū (monstres géants du folklore japonais, parmi lesquels le plus célèbre en Occident est Gojira – Godzilla), les lignes promotionnelles décrivent Akira Toriyama comme une sorte d’envahisseur qui a atterri au Japon, mais uniquement pour l’envahir avec son humour. Après tout, on l’appelle « l’empereur des gags », en hommage au titre qui lui a été donné pour les aventures hilarantes de la série Dr. Slump , qui s’est terminée en août de cette année-là.

Officiellement, Dragon Ball aurait fait ses débuts ce 20 novembre 1984 dans le numéro 51-1984 de Weekly Shōnen Jump : aujourd’hui, cela fait 36 ​​ans. Joyeux anniversaire, Dragon Ball !

Nous remarquons une similitude avec la page bonus du Tankobon n°4 de Dragon Ball, où l’on trouve Gokû en équilibre sur la Dragon Ball à 4 étoiles et également son ombrelle.

Gokû

 

Remerciements : TeamSaiyajin

Matthanor

Matthanor
Fan depuis toujours de Dragon Ball, j'ai grandi avec le Club Dorothée et avec tous les anime de légende, diffusés pour la première fois en France à ce moment-là. Je suis fan de l'intelligence que Toriyama met dans ses œuvres et notamment j'adore découvrir de nouvelles illustrations et vous traduire tout un tas d'interviews le concernant. Fait rare : j'aime bien Dragon Ball GT !

Ne loupez pas l'info !

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 27 juillet au 2 août 2020

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 27 juillet au 2 août 2020

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 27 juillet au 2 août 2020 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *