Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 10 au 16 septembre

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 10 au 16 septembre

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 10 au 16 septembre


Le projet spécial présenté par le site officiel de Dragon Ball continue. « Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama », une section qui contient des documents rares concernant le maître Toriyama, des interviews, des illustrations, la conception de personnages et autres. Cette section est mise à jour tous les jours, mais conserve le contenu proposé pour seulement 24 heures.

Retrouvez jours après jours, toutes les œuvres de Toriyama sur notre site via ce lien unique : Œuvres de Akira Toriyama.

Au programme cette semaine: Karamaru, Sidra, Bubul, Gyrozetter et Meyer des World Series Fighter – Army Soldiers.

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 10 au 16 septembre

10 septembre 2018 – Karamaru

Le post du 10 septembre nous ramène pour la deuxième fois au 28 Février 1989, jour de la sortie au Japon du numéro 13-1989 de l’hebdomadaire Weekly Shonen Jump et la publication du one-shot « Karamaru, clair et serein comme le ciel ».

Karamaru raconte une histoire qui se déroule dans la neuvième année de l’âge Hanpei et est basé sur le personnage de Karamaru, un jeune ninja de quatre ans qui vit avec son grand-père dans les montagnes, loin des villages habités. Devenu malade, le grand-père décide d’envoyer son petit-fils vendre les champignons qui poussent dans la région pour acheter l’huile, les cigarettes et les médicaments nécessaires. Cependant, le voyage ne sera pas facile. Karamaru rencontre d’abord un voleur d’âge moyen qui essaie de lui faire croire qu’il est un grand ninja, puis trois bandits qui volent leurs champignons. Forcés de se battre à ce moment-là, Karamaru défait les trois bandits et réussit à racheter le cœur du voleur, qui ne décide d’aider le petit dans sa mission, mais aussi pour rendre la voiture qu’il avait volé.

Le site officiel de Dragon Ball nous montre dans ce nouveau rendez-vous les esquisses du maître des trois principaux protagonistes: le petit Karamaru, le voleur d’âge moyen et le vieux papy malade.

Akira Toriyama - Karamaru

« Karamaru, clair et serein comme le ciel » a été conçu par Akira Toriyama pour coïncider avec la sérialisation du manga Dragon Ball dans le Weekly Shonen Jump. Le one-shot figurait dans le troisième volume de Toriyama World de 1997 et dans le deuxième volume d« Akira Toriyama – Menu à la Carte » de 2008.

11 septembre 2018 – Karamaru

Le post du 11 septembre nous ramène au 5 février 2017 et le début de l’arc « Survie de l’Univers » de la série animée Dragon Ball Super.

Dragon Ball Super Sidra by Akira Toriyama

Le site officiel se concentre cette fois sur Sidra, le dieu de la destruction du neuvième univers. Une divinité toujours indécise, qui a parfois tendance à déprimer à l’idée de devoir détruire sans distinction la vie dans son univers. Bien qu’il n’y ait toujours pas de confirmation sur le sujet, il est possible que le nom Sidra dérive du mot espagnol « Sidra », traduction locale de Cidre: une boisson alcoolisée à partir de pommes.

12 septembre 2018 – Bubul

Le post du 12 Septembre  nous ramène au 28 avril 1997, jour de la sortie au Japon du numéro 22 / 23-1997  de l’hebdomadaire Weekly Shonen Jump et la publication du one-shot « Bubul du village Démoniaque « (魔人村のBUBUL, Majin mura no Bubul).

L’histoire tourne autour du personnage de Bulbul, un jeune démon qui vit avec ses parents et son frère Purupuru dans une dimension magique séparée de la Terre des êtres humains et habitée par des monstres, des démons et des sorciers. Bubul a toujours été fasciné par les êtres humains, surtout en voyant son père travailler sur Terre, mais il n’en a jamais vu un vivre dans sa vie. Jusqu’au jour où Patchi, un voleur qui a échappé à la police après un vol, se heurte accidentellement à l’une des portes dimensionnelles utilisées par les démons pour se rendre sur Terre et se retrouver dans le monde magique. De cette rencontre fortuite aura lieu une petite aventure pour ramener Patchi sur Terre.

Toriyama - Bubul

Le one-shot de Bubul a remporté la Jump Reader’s Cup ’97 (réédition de l’original « Prix des lecteurs du Jump »), une compétition organisée par Weekly Shonen Jump pour élire les meilleures histoires à travers les votes et les opinions des lecteurs. Le maître avait déjà remporté l’édition de 1981 avec « Pola & Roid » et atteint la troisième place avec Chobit en 1983.

« Bubul du village Démoniaque » est l’une de ces rares histoires à n’avoir jamais été incluses dans une collection de mini-séries et de projets secondaires dédiés à Akira Toriyama et est donc toujours inédite en France.

13 septembre 2018 – Gyrozetter

Le post du 13 Septembre nous ramène pour la quatrième fois au 21 Juin 2012, et la sortie du jeu d’arcade “Chōsoku Henkei Gyrozetter” (超速変形ジャイロゼッター). Produit par Square Enix, il se déroule dans le Japon du 21ème siècle, précisément dans la ville futuriste de New Yokohama, où le progrès scientifique et de l’industrie automobile à la société Arcadia a conduit à la création des A.I. Cars, des véhicules dotées d’une intelligence artificielle capables de se transformer en robots de combat appelés « Gyrozetter ». Leur influence dans la société a conduit à la création de la Arcadia Academy, une division de la société spécialisée dans la formation des enfants pour les conduire. Parmi eux, Kakeru Todoroki, étudiant de la cinquième classe de l’académie choisie pour piloter l’A.I. Car »Raibird ».  Aux côtés d’autres pilotes choisis, Kakeru et Raibird devront combattre la Xenon, une organisation opposée à Arcadia et ayant l’intention d’utiliser l’A.I. Car à des fins diaboliques.

Akira Toriyama, en tant que grand amateur de véhicules et de modélisation et collaborateur de longue date de Square Enix, a été impliqué dans la production en tant que concepteur de voitures et du robot BEEMAN500ss. Le maître a réalisé une voiture simple mais avec sa pointe d’humour et d’extravagance qui fait son charme.

Chōsoku Henkei Gyrozetter

Chōsoku Henkei Gyrozetter est né comme une multi-franchise. A côté du jeu d’arcade original, Square Enix a également parrainé la production d’un manga écrit par Ryutaro Ichimura (producteur de Dragon Quest VIII, Dragon Quest IX, Dragon Quest Heroes et Dragon Quest Swords) et illustré par Teruaki Mizuno (Avengers Marvel, L’assistant de Yuki Tabata – Black Clover), et une série animée produite par A-1 Pictures et diffusée le 2 octobre 2012 pour un total de 51 épisodes.

A la suite directe des événements de la série animée, Nintendo a sorti sur la console Nintendo 3DS une suite « Chousoku henkei Gyrozetter: Albatross no Tsubasa », un Action RPG où Kakeru et ses amis doivent combattre une organisation encore plus menaçante et puissante: l’Albatross. Le jeu a été développé par Noise Inc. et est sorti le 13 juin 2013 en exclusivité au Japon, où il a cependant obtenu un succès médiocre en termes de ventes.

14 septembre 2018 – Meyer : World Series Fighter – Army Soldiers

Le post du 14 septembre nous ramène encore une fois en 1994 et la sortie au Japon d’une collection de Figurines Action : “World Series Fighter – Army Soldiers” (陸軍兵士) de Fine Molds Co. Un total de 7 figurines composait cette collection, qui a été produite dans le but de rendre hommage et de raconter à travers ces reproductions, les principales guerres de l’ère moderne : de la seconde guerre mondiale à la guerre du Golf. Chaque personnage reproduit fidèlement l’uniforme et les principales armes utilisées par les soldats de ces différentes guerres, avec un livret détaillé contenant des illustrations, des aperçus historiques et des nouvelles. Chaque modèle entièrement assemblé est reproduit à l’échelle 1/12, et malgré la gravité de la thématique, avec un aspect Chibi.

Meyer - World Series Fighter – Army Soldiers

Akira Toriyama a supervisé les dessins des figurines individuelles et offert son crayon pour toutes les images et les histoires du livret ci-joint. Lors de ce quatrième rendez-vous dédié aux soldats de l’armée, le site officiel de Dragon Ball se focalise sur Meyer, membre de l’infanterie allemande pendant la seconde guerre mondiale. Le soldat brandit un Maschinen-Gewehr « MG » 34, une mitraillette bivalente utilisée à la fois comme arme d’assaut par équipe et comme arme lourde. L’arme fut officiellement adoptée par la Wehrmacht et d’autres armées allemandes à partir de 1934, mais pendant la guerre, elle fut également fournie aux troupes du Troisième Reich et aux formations paramilitaires.

 

Toriyama et Fine Molds Co. ont pu collaborer plusieurs fois au cours des années, avec de nombreux projets toujours liés à la modélisation et aux produits de la société. Vous pouvez tous les retrouvez en parcourant la section dédiée aux œuvres de Toriyama sur notre site.

 

 

Remerciements: teamsaiyajin.it

Ne loupez pas l'info !

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 21 au 27 mai

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 21 au 27 mai

Presque toutes les œuvres d’Akira Toriyama – Semaine du 21 au 27 mai Le projet ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *