Un nouveau jeu mobile Dragon Ball Z pour le Printemps 2018
Un nouveau jeu mobile Dragon Ball Z pour le Printemps 2018

Un nouveau jeu mobile Dragon Ball Z pour le Printemps 2018

Un nouveau jeu mobile Dragon Ball Z pour le Printemps 2018


L’éditeur Bandai Namco Entertainment et la société de développement Doricom ont annoncé un nouveau partenariat qui donnera vie à une nouvelle société : BXD (Breakthrough X Digital Life – ndlr : en français cela donnerait avancées technologiques ou innovation dans le monde de la vie digitale). Comme l’expliquent les sites web japonais Mantan Web, Famitsu et 4Gamer, combinant à la fois le soutien de Bandai Namco et les capacités de programmation de Doricom, le projet conduira au développement d’une série de jeux pour navigateurs basés sur du code HTML5, un langage informatique qui fait le lien avec les plus récentes nouveautés de développement web et de création de web app, système de codage présent partout.

Cette société distribuera à partir du printemps 2018, 3 nouveaux jeux développés pour le marché mobile (smartphones, tablettes, autres), inspirés par des franchises de renom :

  • Dragon Ball Z
  • FAMISTA
  • IDOLM@STER

Il n’existe pour l’instant peu ou pas d’informations sur ces 3 projets, en particulier sur Dragon Ball Z. Cependant, le communiqué de presse de Bandai Namco semble confirmer la tendance du Free 2 Play avec des titres accessibles gratuitement, et des achats facultatifs en jeu, et dont l’utilisation n’est pas obligatoire (mais permet souvent d’accélérer votre évolution dans le jeu). Un jeu sur ce modèle est déjà sorti : Dragon Ball Z Dokkan Battle, entièrement gratuit mais avec des achats complémentaires.

Le directeur du projet BXD sera Kōji Tezuka, actuellement deuxième directeur général chez Bandai Namco Entertainment. Selon les données communiquées par Mantan Web, la société sera ouverte officiellement le 3 août prochain avec un capital initial de 247,5 millions de Yen (soit 2 millions d’euros environ). Bandai Namco contrôlera 51% des actions et Doricom 49%. Les deux compagnies ont signé un accord qui prévoit la distribution de titres développés par des tiers quand l’occasion se présentera et, selon les mots du président de Bandai Namco, Satoshi Ōshita, « Nous croyons que le projet permettra d’élargir encore le marché étranger ».

Nous sommes dans l’attente d’informations complémentaires sur ces projets et notamment celui de Dragon Ball Z. Pleins de questions se posent d’ores et déjà : quelles plateformes vont-être utilisées, sous quelle forme et avec quelle technologie ? Nous en saurons plus prochainement.

 

Source: http://teamsaiyajin.it

 

Ne loupez pas l'info !

Super Dragon Ball Heroes : Début de la Universe Mission en manga

Super Dragon Ball Heroes : Début de la Universe Mission en manga

Super Dragon Ball Heroes : Début de la Universe Mission en manga Le numéro de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *