L’introduction complète par Akira Toriyama du Dragon Ball Super History Book

 

La sortie à l’occasion du 30ème anniversaire de la série Dragon Ball du « Super History Book » est une occasion unique, rassemblant une énorme quantité de documents, dessins, et d’interviews couvrant plus de 30 ans !


db30th_super_history_book-216x300
L’auteur original et mangaka Akira Toriyama a réalisé plusieurs commentaires sur l’ensemble du livre, incluant une longue interview que nous vous traduiront ultérieurement. En attendant, vous trouverez ci-dessous la traduction de son message d’introduction :

« Il semble que Dragon Ball fête son 30ème anniversaire.
30 ans ! c’est incroyable. Même si c’est une série que j’ai créée moi-même, je suis toujours aussi surpris.
Bien sûr, ce n’est pas comme si j’avais travaillé sur le manga pendant 30 ans sans m’arrêter, donc je ne devrais pas m’emporter. Le manga a fini sa publication après 10 ans, ce qui veut dire qu’il doit son succès ses 20 dernières années uniquement aux fans et aux différentes équipes ayant contribué à son succès.
C’est assez incroyable !
Je suis très chanceux d’avoir initié un manga comme celui-là !
Quand Dragon Ball a démarré sa sérialisation, j’étais coincé, obligé de me lancer dans l’aventure sans avoir rien préparé. Et donc, une fois démarré et clôturé, mon premier chapitre, j’étais bien incapable de dire ce qui allait se passer dans le chapitre suivant, laissé seul face à cette tâche, et il se trouve que finalement, j’ai bien aimé travailler de cette façon, car cela donnait à l’histoire un élément d’imprévisibilité (encore une fois, j’étais bien incapable de décrire la suite de l’aventure) et j’ai donc continué comme cela jusqu’à la fin.
Même si j’adore bien sûr Dragon Ball, ce n’est pas le genre de série que je préfère généralement, car j’aime plutôt les choses simples et un peu stupides. Je n’ai jamais réellement lu de manga, mais alors que j’étais en train de dessiner la série, je me rappelais combien j’étais excité en lisant des mangas à l’école primaire. Dans un certain sens, je me disais que travailler pour un magasine qui publiait des shōnen était juste un travail comme un autre, et je ne me suis jamais trop inquiété de savoir quelle histoire j’allais raconter. Je suppose que c’est grâce au fait que j’ai toujours été capable de faire le vide, et de dessiner sans me mettre la pression.
Il y a également une part de chance, le personnage de Son Gokû ayant rapidement pris son envol, et ayant eu des combats tellement fous ponctués de passages vraiment idiots qui ont fait progresser l’histoire de façon très naturelle. Ensuite, quand le dessin animé à débuter, le personnage de Gokû a pris vie grâce notamment à la voix de Masako Nozawa (1*), et alors que je dessinais la suite du manga, cette superbe voix a aidé à porter ce personnage de son côté.
Après la fin de la sérialisation du manga, j’ai porté mon attention sur mon projet suivant (2*), donc bien que je n’y ai pas forcément beaucoup contribué moi-même, je suis vraiment reconnaissant envers toutes les équipes de la Shueisha et tout le monde en général pour avoir continué à supporter Dragon Ball. Bandai en particulier a vraiment remué tout ça et apporté un tas de nouveaux fans.
C’est seulement grâce à tout cela que je suis capable aujourd’hui de fêter ce 30ème anniversaire.
Je vous remercie encore une fois.
J’ai dû mettre Dragon Ball derrière moi, mais le film Live m’ayant assez déçu (3*), ayant travaillé fortement à la révision du script du nouveau film (4*) et m’étant beaucoup plains de la qualité de la série TV (5*), je me dis que quelque part sur le chemin, cette série est devenue tellement importante pour moi que je ne pourrais jamais la laisser tranquille.
Enfin, pour tous les fans qui aiment Dragon Ball :
Merci beaucoup, du plus profond de mon cœur !
Akira Toriyama 2016 »

La partie surement la plus marquante pour les fans et qui a été pointé en premier par le compte twitter de @mozumichael, est qu’Akira Toriyama a fourni quelques commentaires assez inhabituels sur les récentes productions Dragon Ball :

« J’ai dû mettre Dragon Ball derrière moi, mais le film Live m’ayant assez déçu, ayant travaillé fortement à la révision du script du nouveau film et m’étant beaucoup plains de la qualité de la série TV, je me dis que quelque part sur le chemin, cette série est devenue tellement importante pour moi que je ne pourrais jamais la laisser tranquille. »

Dans une interview au Asahi Shimbun Digital, Akira Toriyama mentionne que le script du film live de 2009 « Dragon Ball Evolution », « … n’avait repris que quelques points du monde et de ses caractéristiques » et que l’équipe de production « semblait avoir une confiance étrange » et que c’est devenu quelque chose qu’il « … ne pouvait pas appeler un film Dragon Ball selon ses propres aspirations ».
De plus, le Film de 2013 « Battle of Gods » avait déjà un scénario et des personnages réalisés par Yusuke Watanabe et Tadayoshi Yamamuro, avant que Toriyama ne prenne part au projet et ne réécrive la grande majorité du film.
Ce n’est pas la première fois que Toriyama a exprimé publiquement son mécontentement sur l’animation de Dragon Ball. En Janvier 1997, dans le magazine japonais Wired Magazine, Toriyama a indiqué combien il « …avait toujours été déçu du portrait de « héros vertueux » qu’ils avaient donné (à Gokû) » dans l’anime, et qu’il n’avait pas pu les faire « … saisir les éléments plus sombres (de notre héros) ».
Chronologiquement parlant, suite à Evolution et Battle of Gods, il y a eu Dragon Ball Kaï puis Dragon Ball Super toujours en diffusion. Il est important de noter que Toriyama ne parle pas spécifiquement de Dragon Ball Super ici… bien que selon toute vraisemblance, c’est bien cette série qui a amené à ce commentaire.

1* Akira Toriyama a toujours dit que c’était grâce à Masako Nozawa qu’il avait été capable de consolider et de continuer à décrire son personnage. Dans l’interview de Toriyama tirée du Daizenshuu 3, il décrit comment il a participé aux auditions et choisi Nozawa pour ce rôle.

2* Akira Toriyama a contribué aux premiers personnages et paysages de la série TV Dragon Ball GT, qui a repris là où le manga original s’est arrêté. Suite à cela, Toriyama a dessiné des histoires courtes pour la Shueisha comme Tokimecha. Ses seules histoires « longues » (12/14 chapitres chacun) suite à Dragon Ball étaient Cowa ! en 1997, Kajika en 1998 et Sand Land en 2000. Toriyama a continué à collaborer sur des séries courtes jusqu’à son retour dans l’univers de Dragon Ball avec le manga Jaco le Patrouilleur Galactique en 2013.

3* Dans une interview au Asahi Shimbun Digital, Akira Toriyama mentionne que le script du film live de 2009 « Dragon Ball Evolution », « … n’avait repris que quelques points du monde et de ses caractéristiques » et que l’équipe de production « semblait avoir une confiance étrange » et que c’est devenu quelque chose qu’il « … ne pouvait pas appeler un film Dragon Ball selon ses propres aspirations ».

4* Dans une interview au Ure-Pia Soken, le scénariste original Yusuke Watanabe raconte comment il a montré son scénario à Akira Toriyama et qu’il a en retour reçu un scénario complètement réécrit avec des nouvelles scènes et dialogues.

5* Akira Toriyama ne dit pas clairement de quelle partie de la série il parle. En 1996, dans le magazine japonais Wired Magazine, Toriyama a indiqué combien il « …avait toujours été déçu du portrait de « héros vertueux » qu’ils avaient donné (à Gokû) » dans l’anime. Dans l’introduction du « Super History Book, chronologiquement parlant (suite à Evolution et Battle of Gods), Toriyama fait vraisemblablement référence à Dragon Ball Kaï ou Dragon Ball Super.

 

Source: Kanzenshuu

Traduit par Matthanor

tomatotti

tomatotti
Un grand passionné de Dragon Ball depuis près de 30 ans et l'époque du Club Dorothée. J'ai eu la chance de grandir avec des séries japonaises qui aujourd'hui sont des classiques telles que Saint Seiya, Captain Tsubasa, Hokuto no Ken, City Hunter et bien d'autres. Newseur infatigable, j'essaie de vous rapporter dès que possible les dernières infos sur tout ce qui touche de près ou de loin à Dragon Ball.

Ne loupez pas l'info !

Jeu Concours : Gagnez 3 jeux Dragon Ball Z : Kakarot sur PS4

Jeu Concours : Gagnez 3 jeux Dragon Ball Z : Kakarot sur PS4 Dragon Ball …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *