Interview d’Akio Iyoku, directeur de la Dragon Ball Room de la Shueisha
Interview d’Akio Iyoku, directeur de la Dragon Ball Room de la Shueisha

Interview d’Akio Iyoku, directeur de la Dragon Ball Room de la Shueisha

Interview d’Akio Iyoku, directeur de la Dragon Ball Room de la Shueisha


« Dragon Ball Movie Frontline » : Interview d’Akio Iyoku

Sur le site officiel de Dragon Ball, depuis la fin de la diffusion de Dragon Ball Super et l’annonce du nouveau film pour le 14 décembre 2018, les équipes du site ont ouvert une section mise à jour toutes les semaines nommées « Dragon Ball Movie Frontline » (DBMFL). Cette section est dédiée à toutes les questions liées aux films Dragon Ball, et avait commencé par nous représenter l’ensemble des films DB et DBZ. Elle nous donne également quelques commentaires du staff et du cast ici et là.

A cette occasion, le site a été interviewé le directeur de la Dragon Ball Room de la Shueisha, Akio Iyoku, qui pourrait bien révéler quelques informations sur le film Dragon Ball Super.

Comment le film a été planifié, l’extension de l’univers d’Akira Toriyama et encore pleins d’autres choses. Enjoy !

Interview d’Akio Iyoku, directeur de la Dragon Ball Room de la Shueisha

Le directeur qui dirige la Dragon Ball Room, qui a débuté en 2016. Il possède également le rôle de rédacteur en chef du V-Jump. Bien connu par les fans du V-Jump comme « King Iyoku ».

Interview d’Akio Iyoku, directeur de la Dragon Ball Room de la Shueisha
Interview d’Akio Iyoku, directeur de la Dragon Ball Room de la Shueisha

Quand le projet a-t-il débuté ?

Le nouveau film Dragon Ball Super a été annoncé en décembre dernier (2017) au Jump Festa 2018 : quels ont été les retours ?

En lien avec l’annonce du film, il n’y avait eu au préalable aucune information, donc la réponse la plus commune était la surprise. Nous avons décidé que ce film serait un film Dragon Ball Super, donc nous pensions qu’il était préférable de faire une annonce avant le dernier épisode de la série, mais je pense que le fait qu’il n’était pas attendu a rendu les retours encore plus positifs pour tout le monde.

SVP racontez-nous comment vous en êtes arrivés à produire ce nouveau film ?

En 2016, la Shueisha a établi une division appelé la « Dragon Ball Room », qui avait pour objectif de définir les futurs développements concernant la franchise Dragon Ball. Je remercie mes éditeurs séniors qui ont aidé à fabriquer le manga Dragon Ball, qui est la base des nombreux développements jusqu’à aujourd’hui. C’est vraiment précieux pour nous qu’il reste comme un titre phare encore aujourd’hui après tant d’années, même dans une perspective globale. Nous ne pouvons pas vraiment avoir Dragon Ball, qui a continué jusqu’à maintenant grâce à mes prédécesseurs, se terminer avec Dragon Ball Super. Tout l’équipe impliquée était d’accord pour continuer les films pour garder cette connexion avec Dragon Ball jusqu’à maintenant et au-delà.

Il est vrai que Dragon Ball est populaire depuis plus de 30 ans.

Mais quand la Dragon Ball Room a été formée, voici ce que je me disais : jusqu’à présent, Dragon Ball s’est propagé grâce au travail effectué sur ce qui est devenu Dragon Ball, mais dans le futur, nous ne devons pas seulement nous baser là-dessus. Nous devons être proactifs par rapport à ce qu’attendent les nouveaux fans, c’est en tout cas ce que je pense. J’ai également eu une autre idée, que Dragon Ball était tout le travail de Toriyama-sensei, donc nous devions continuer de faire en sorte qu’il soit impliqué. Peu importe combien nous nous disions « Nous devons faire un film », si Toriyama-sensei disait « non », cela s’arrêtait net…. Enfin théoriquement parlant. Je ne veux pas dire que Toriyama-sensei ne voulait pas le faire (rires).

Nous avons entendu que Toriyama-sensei sera également impliqué sur ce nouveau film.

Oui. Comme pour le film précédent, « La Résurrection de ‘F’ », Toriyama-sensei a écrit le scénario de ce nouveau film. Dans la série Dragon Ball Super, Toriyama-sensei a écrit l’intrigue de l’histoire principale, et je pense qu’il est important de garder cette organisation de création avec Toriyama-sensei dans le futur.

Le scénario du nouveau film, dépeint par Toriyama-sensei !

Quels genres de relations aviez-vous avec Toriyama-sensei tandis qu’il écrivait ce scénario ?

Nous étions en contact rapproché, surtout par email, et nous nous rencontrions tous les deux mois environs, tandis qu’il avançait. D’abord vers le printemps 2017, où nous avons présenté à Toriyama-sensei différentes idées pour le nouveau film. Je crois qu’il y avait des idées qui n’étaient pas du tout dans sa zone de réflexion, mais utilisant tout ce que l’on avait de lui comme référence, nous avions réussi à lui faire réaliser une nouvelle histoire. Quand il a été décidé que ce serait une histoire autour des Saiyans, le reste a été très rapide. Comparé à la longue histoire, en continue, de la série télévisée, si vous avez un film de deux heures, c’est facile de tenir une histoire qui se met en place et se résout en deux heures, donc cela a dû être également facile pour Toriyama-sensei de ce point de vue.

Quand le scénario a-t-il été finalisé ?

Je pense que c’était vers Mai de l’année dernière (ndlr : 2017). Sur le scénario que nous avions d’abord reçu, Toriyama-sensei disait lui-même « je pense que ce sera un peu court… ? » Et à partir de là, nous avons ajouté plusieurs points majeurs dans l’intrigue. Et du coup, le scénario est devenu vraiment plus long (rires). Maintenant, nous en sommes au point où Toei Animation est en train de tout assembler (rires).

En tant que fan, cela augmente beaucoup nos attentes d’entendre parler de Toriyama-sensei au scénario.

Je pense que c’était absolument nécessaire que Toriyama-sensei soit impliqué dans Dragon Ball. Tout le monde connait les personnages de Dragon Ball, la vérité est que, si vous voulez faire bouger les personnages et créer une histoire, je pense que c’est possible. Mais il y a une façon de personnaliser les personnages et une style unique et inimitable qui rend l’intervention de Toriyama obligatoire et impossible à imiter. Il y a un ensemble de gags qui arrivent sans qu’on s’y attende. Et ces gags rajoutent du liant dans l’histoire également (rires). En termes de combat également, si vous laissez ça à quelqu’un d’autre, cela finit toujours par devenir sérieux et rugueux. Dragon Ball n’est pas de ce genre-là, et je pense que c’est parce que chaque personnage est attractif et que nous pouvons nous identifier quand ils combattent, et les encourager.

Quelle est la participation de Toriyama-sensei qui rend l’histoire si attractive ?

Ce que j’ai ressenti en travaillant tout ce temps avec lui, c’est que Toriyama-sensei n’est jamais trop sérieux, mais dans le bon sens du terme. Il y a une sorte de légèreté qui fait qu’il ne s’agit pas de construire sur des choses déjà préétablies ou logiques. C’est quelque chose que personne d’autre ne peut apporter. Normalement, vous ne devriez pas être capables de construire sans ces éléments, mais il possède la capacité de juste se passer de tout ça. Mais il ne s’agit pas de juste se passer d’éléments de cadrages définis, mais il possède un sens du timing qui lui permet de passer outre certains éléments, et c’est cette capacité qui est exceptionnelle.

Normalement, on établit en premier les concepts.

Si vous lui demandiez directement, il répondrait « j’en apporte certains », mais peut-être que c’est sa façon de faire qui est différente. Il a une opinion très forte du personnage de Gokû en tête, mais elle est là sans jamais fermer la porte au changement. De temps à autre, un étonnant concept qui surprend tout le monde arrive, mais je pense que ce concept se connecte sans difficulté avec les images de Gokû que Toriyama-sensei a en tête. Il ne s’agit pas de raison ou de logique. Je ne pense pas que quiconque se soit dit que Bulma et Vegeta devaient se marier mais pour Toriyama-sensei c’était inévitable. Je pense que dans l’esprit de Toriyama-sensei, il savait que Vegeta se marierait avec Bulma ainsi que Krilin avec C18.

Toriyama-sensei n’a pas juste écrit le scénario pour le nouveau film, il a été annoncé qu’il a également fait le design de plusieurs personnages.

Il a beaucoup dessiné pour nous. Je ne pense pas qu’il ait tant dessiné pour un film auparavant. En termes de nombres de dessins, il y a en avait au moins 20. Sur un croquis, il pouvait y avoir deux ou trois personnages, ainsi que des designs mécaniques. Et vu que personne ne peut vraiment imaginer le genre de cadre dans lequel se situe l’histoire, il nous a également dessiné la planète sur laquelle se passe l’histoire.

En tant que fan, cela me rend vraiment heureux qu’il ait dessiné des images de la Planète et des engins mécaniques !

C’est vrai. Quand on regarde certains engins, équipements ou outils, il les a dessinés avec beaucoup de détails. Nous révélerons des croquis de Toriyama-sensei en temps opportuns, donc restez connectés. Oh, et cette fois, les personnages féminins, Bulma inclus, bien sûr, seront mignons également, donc attendez-vous à cela !

De nouveau designs de personnages qui ont même convaincu Toriyama-sensei.

Des éléments clés visuels du nouveau film, ainsi que le teaser / trailer, ont été publiés.

Je pense que si vous regardez sur les visuels qui ont été teasé, ainsi que le trailer, nous avons complètement renouvelé les designs des personnages par rapport à la série télévisée. Cela aurait été bien aussi de garder le design des personnages de la série inchangé, mais avec le timing de la fin de la série et le lancement du prochain film, nous pensions que les fans accepteraient si nous testions différentes nouvelles choses.

Quel est le but d’avoir renouvelé le design des personnages ?

Le style de dessin de Toriyama-sensei a évolué, et comparé au passé, les traits sont devenus plus fins. Notre image pour les designs était l’idée de Toriyama-sensei « maintenant », et au regard de la palette de couleurs, nous avons essayé d’être au plus près du manga original. Quand nous regardons les retours des gens, nous avons ceux qui disent que ces designs étaient sympas, et proches du manga, et ceux qui n’arrivaient pas à s’y faire. Il y a beaucoup de choses que nous ne savons pas encore tant que le film ne sera pas finalisé, mais je pense que ce sera un bon mix entre des nouveaux éléments et des choses plus nostalgiques.

Premier visuel du film Dragon Ball 2018

Comment avez-vous choisi Naohiro Shintani, le superviseur de l’animation, qui réalise également le design des personnages ?

Il y a tout d’abord eu une audition, où un certain nombre de gens ont dessiné pour nous. Pour le côté artistique, un des points sur lesquels Toriyama-sensei a porté l’attention était l’expression faciale, et la position de face qui était cool ou pas. C’est en fait incroyablement difficile. Quand il se tourne de côté, jusqu’à un certain moment il paraît bien, mais quand vous avez une vue de face et qu’il se tient droit devant vous, il arrive souvent que cela n’aille pas. Outre le fait qu’ils puissent dessiner le visage de Gokû correctement, et le fait qu’ils peuvent réellement dessiner, ils peuvent apprendre à le faire ensuite, donc pour débuter, nous avons placer la barre haute sur les fondamentaux.

Est-ce que Toriyama-sensei a pointé certaines autres exigences ?

Toriyama-sensei a vérifié l’équilibre des corps avec attention, comme le fait de voir si l’artiste avait bien compris la posture du corps en-dessous de son Dogi. Au travers de ces vérifications, Toriyama-sensei lui-même a décidé finalement de retenir Naohiro Shintani-san. Cela aidait que Shintani-san eut l’habitude de dessiner Dragon Ball, mais il est actuellement dans un process de devenir encore meilleur, donc j’attends personnellement beaucoup de voir cela.

Pour tous les fans du monde !

Quand le nouveau film a été annoncé, le site officiel a été inondé de connexion à travers le monde. Pensez-vous à la possibilité de sortir ce film à travers le monde également ?

Quand nous avons débuté sur ce film, nous avons défini l’objectif de sortir ce film à travers le monde. Il a été dit que Dragon Ball était très populaire à travers le monde, mais en fait, l’intensité de cette popularité varie suivant les régions. Le timing de cette popularité varie également, et maintenant, il y a des endroits où il est incroyablement populaire. Il y a également des endroits où il a été très populaire jusqu’à il y a peu. De toute façon, nous sentions que nous pouvions faire des choses incroyables, pas seulement en se disant que « Dragon Ball est populaire partout » mais surtout en lançant les choses proprement sur chaque pays après en avoir étudié la stratégie.

Quels genres de choses faites-vous particulièrement ?

Si nous considérons que le film sera lancé partout dans le monde après qu’il ait été fini, cela prendra du temps quoi qu’il arrive, donc nous avons défini un calendrier en avance qui comprend la localisation (traduction, doublage dans la langue locale). De plus, c’est aussi pourquoi nous avons fait ce film Dragon Ball Super. Jusqu’à maintenant, quand vous parliez de « Dragon Ball à l’international » les gens pensaient surtout à Dragon Ball Z. Mais maintenant, Dragon Ball Super est en cours de diffusion dans plusieurs pays avec quasiment peu de retard, donc cela dépasse nos attentes en termes d’acceptation. Nous nous sommes donc décidé pour un film qui serait connecté à Dragon Ball Super. Nous avons décidé de vivre cela au jour le jour, et de réaliser Dragon Ball Super, qui continuera à s’étendre dans le futur, en film.

Nous avons entendu que le merchandising à l’international était également très populaire.

Au regard des jeux vidéo, nous avons également diffusé cela au niveau international. De manière concrète, la série Dragon Ball Xenoverse, Dragon Ball FighterZ, qui est sorti en février dernier, ont été prévus pour une audience très large dès leur création, et ont débuté avec l’intention d’en faire des jeux qui pourraient entrer officiellement au EVO (Evolution Championship Series – le plus grand tournoi mondial dédié à l’e-sport, et notamment aux jeux de combat). Nous pensons que cela nous aidera à aller plus loin et atteindre de nouveaux fans à travers le monde, pas seulement pour les jeux mais plus largement pour Dragon Ball.

Trop impatients d’être en Décembre ! Les séquences incroyables du nouveau film !

Ce sera le 20ème film de la franchise. Pouvez-vous nous en dire plus sur les points principaux ?

Premier visuel et date de sortie du film Dragon Ball de 2018

Nous n’avons pas prévu de faire quelque chose de spécial parce qu’il s’agit du 20ème film. Mais tandis que ce film suivra le mouvement des nouveaux films, modernes de la série Dragon Ball Z : Battle of Gods et Dragon Ball Z : La Résurrection de F, nous souhaitons aller encore plus loin. Vu que le monde s’est encore étendu depuis la série TV Dragon Ball super, je pense que les attentent de tout le monde ont encore monté d’un cran. Avec cela en tête, nous essayons de rendre cela encore plus divertissant, encore plus que la série ou les films récents, donc svp attendez-vous à être encore plus hypé qu’avant. Je pense, sans aucun doute, que cela atteindra les attentes de tout le monde.

Quels aspects de ce nouveau film iront encore plus loin que ce qui a déjà été fait, Iyoku-san ?

Je suppose que la façon dont nous l’avons rempli avec de gros combats et attaques avec des éléments qui rendront les fans heureux, comme les Saiyans et les nouveaux personnages, ainsi que naturellement les personnages que nous connaissons et aimons. Il y a plein de contenu dans le scénario de Toriyama-sensei que vous appelez Fan-service. J’aimerais qu’ils soient impatients de voir cela.

Vous avez dit que les Saiyans seront au centre de l’histoire, mais SVP donnez aux lecteurs de DBMFL des indices sur le genre d’histoire que ce sera.

…hmmm… c’est encore un secret, mais… je vous en dirai juste un petit peu. Quand on parle d’une histoire avec les Saiyans, cela nécessitera bien sûr de regarder dans leur histoire. Il y aura des séquences du passé, comme, certains événements qui se sont passés à l’époque. C’est un film qui ne suit pas une simple et monotone intrigue. Il y a une histoire dans le présent et une histoire dans le passé, et il y a une modification des règles, donc il y a également une lecture à plusieurs niveaux. Je pense que cela sera surement un « Space Opera » spectaculaire. Il y a ces éléments sur plusieurs niveaux de lecture, donc je pense que ce sera quelque chose que les gens peuvent regarder et apprécier encore et encore, tout le monde s’imprégnant des différents protagonistes avec des sentiments variés.

En d’autres termes, en tant que fan, ce sera quelque chose d’excitant !

Oui. De plus, Dragon Ball est vraiment l’histoire de Gokû, donc j’aimerais que vous vous focalisiez sur ce qui arrive à Gokû dans ce nouveau film. Je pense que la bataille finale sera vraiment quelque chose d’incroyable. Vous aurez l’impression de vivre le combat plus que jamais auparavant, donc attendez-vous à cela. Vous voyez comment outre-mer les gens se plongent dans l’histoire et réagissent oralement ? Je pense qu’il y aura des scènes d’action stupéfiantes pour lesquelles, même au Japon où les gens intériorisent tout, il y aura des « Whoua !! » « Incroyable ! »

Le combat final de la série Dragon Ball Super était plutôt incroyable également. Cela ira même au-delà de ça ?!

J’en suis certain ! Egalement, amusez-vous avec les gags de Toriyama-sensei (rires). J’aimerais que tout le monde se laisse aller sans réserves. Il y a une sorte d’humour que seul Toriyama-sensei sait gérer, et je pense que tout le monde sera capable de regarder et de s’amuser. Tout a été gonflé à bloc par rapport aux anciens films, donc je pense que ce sera, sans aucun doute, quelque chose qu’ils aimeront. SVP soyez prêts pour ce film !

 

Dragon Ball Super

Dragon Ball Super est une série animée japonaise produite par le studio Toei Animation. La série a été diffusée du 5 juillet 2015 au 25 mars 2018 sur la chaîne japonaise Fuji TV et depuis le 17 janvier 2017 sur Toonami en VF. Dragon Ball Super reprend quelques temps après la défaite de Majin Buu. La série commence par reprendre les films qui sont sortis au cinéma en 2013 et 2015, Dragon Ball Z : Battle of Gods et Dragon Ball Z : La Résurrection de ‘F’ avant de partir sur de l’inédit. La série va également d’une part introduire un certain nombre de nouveaux personnages, et d’autre part agrandir l’univers et la connaissance établie de Dragon Ball avec son lot de nouvelles transformations. La série est aussi adaptée en manga, dessinée par Toyotaro et prépublié depuis le 20 juin 2015 dans le magazine V-Jump au Japon. Un premier film Dragon Ball Super sortira en décembre 2018.

 

Source : Kanzenshuu

Traduction : Matthanor

Ne loupez pas l'info !

Nouvelle interview de Partick Borg pour AlloCiné

Nouvelle interview de Partick Borg pour AlloCiné

Nouvelle interview de Partick Borg pour AlloCiné Le voix française de Gokû, Majin Bou et ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *