Dragon Ball Super : Nouvelle interview de Toyotaro dans le Mickey Parade Géant

Dragon Ball Super : Nouvelle interview de Toyotaro dans le Mickey Parade Géant

Dragon Ball Super : Nouvelle interview de Toyotaro dans le Mickey Parade Géant


Après l’interview de Toyotaro parue en mai dans Le Journal de Mickey que nous vous partagions le mois dernier, voici une nouvelle interview du mangaka de Dragon Ball Super réalisée cette fois pour le dernier numéro du magazine Mickey Parade Géant.

Toujours réalisée par Mathieu Rocher, cette interview nous permet d’en apprendre un peu plus sur les débuts de Toyotaro et ce qui l’a amené à dessiner du Dragon Ball, ainsi que sur sa façon de travailler.

On remercie encore une fois Oshinsu qui a eu la gentillesse de nous partager ces quelques pages.

Dragon Ball Super : Nouvelle interview de Toyotaro dans le Mickey Parade Géant

 

À quel âge as-tu commencé à dessiner “Dragon Ball” ?

Depuis l’école primaire, je suis le plus grand fan d’Akira Toriyama. J’ai toujours dessiné ses personnages, notamment ceux du manga “Dr.Slump”, sa toute première série. “Dragon Ball”, je l’ai d’abord découvert en dessin animé à la télé. Quand un épisode se terminait, j’essayais de redessiner les personnages de mémoire. Ensuite, j’imaginais de nouvelles histoires avec Son Goku.

Quand as-tu remarqué que tu avais du talent?

J’ai eu de la chance, car mes parents m’ont toujours fait beaucoup de compliments.. Ils m’ont encouragé à persévérer dans cette voie. Du primaire à l’université, j’ai dessiné tout le temps pendant les cours. Ce n’est pas un exemple à suivre forcément, mais ça a été ma formation pour devenir mangaka. Chez moi, je ne dessinais pas. Je dévorais les magazines de mangas comme “Shonen jump”, “Slam dunk” ou “Doraemon un manga rigolo sur un robot chat bleu qui vient du futur.

Aurais-tu aimé vivre dans l’univers de “Dragon Ball”?

Bien sûr, se déplacer comme Son Goku sur son nuage magique doit être génial. Le problème, c’est qu’il faut avoir le cœur pur et je ne suis pas sûr que ce soit mon cas. Et “Dragon Ball” est un univers très dur avec plein de combats. J’étais plus tranquille à lire dans ma maison.

Quel est ton personnage préféré?

Son Goku est un héros génial. Il a un caractère doux, même s’il possède une force gigantesque et que son “kame hame ha” (son lancer de boule d’énergie) est impressionnant. Quand j’étais petit, j’essayais toujours d’envoyer cette boule d’énergie comme lui. Je l’aime encore, mais j’ai appris à apprécier des personnages plus sombres comme Vegeta, qui semble énervé contre tout le monde, mais qui est toujours franc. J’adore sa sincérité.

Comment es-tu devenu le mangaka de “Dragon Ball Super” ?

En 2011, je me suis inspiré d’un jeu, “Dragon Ball Heroes” pour dessiner toute une histoire. J’ai apporté ce petit manga à la maison d’édition Shueisha, la plus importante au Japon. C’est elle qui publiait les chapitres de “Dragon Ball”. Les éditeurs ont tellement aimé mon histoire qu’ils ont décide de la publier dans “V jump”, un très célèbre magazine de mangas. J’ai travaillé pour eux pendant quatre ans. Et en 2015, Shueisha m’a proposé de dessiner “Dragon Ball Super”. J’étais très honoré.

Est-il difficile d’imiter le trait de Toriyama?

Les personnages de Toriyama sensei [maître Toriyama] se reconnaissent au premier coup d’œil: les yeux, les expressions, les cheveux… Ce qu’il maitrise à la perfection, c’est la clarté: il fait ressortir ce qui est important dans ses cases. Ses personnages se détachent très bien des décors, par exemple. Alors, j’essaye d’apporter autant de soin que lui dans les détails.

Comment créés-tu des personnages?

Les personnages de “Dragon Ball Super” sont un mélange de ce qu’a imaginés Toriyama sensei et des miens. Par exemple, pour Rhumushi, un dieu à tête d’éléphant, j’ai fait des recherches sur internet, car c’était la première fois que je dessinais un éléphant. 

De quoi as-tu besoin pour travailler?

J’ébauche mes essais au crayon. Quand je suis content de la forme, je passe par-dessus avec ma plume et de l’encre. Je dessine dans une toute petite pièce, entouré de jouets et de mangas “Dragon Ball”. Quand je travaille, j’ai besoin d’un fond sonore. J’écoute des émissions humoristiques à la radio. Alors, parfois, quand j’éclate de rire, je déborde et je suis obligé de recommencer depuis le début.

Combien de pages dois-tu dessiner chaque mois?

Quarante-cinq, c’est à dire un chapitre, environ. J’ai trente jours pour réfléchir au story-board, le faire vérifier par Toriyama sensei, dessiner les crayonner, puis tout encrer. La réalisation d’un chapitre est assez longue. Alors, je ne dors que six heures par nuit. Le reste du temps, je suis sur ma chaise devant ma table à dessin. Parfois, je suis capable de dessiner dix pages par jour, mon record, mais d’autres jours, c’est zéro. Tout dépend de l’inspiration… et si je suis en retard.

Le tome 8 sort prochainement en France. Et toi, tu travailles sur quel album actuellement?

Je suis en train de dessiner le premier chapitre du tome 11. Je ne peux pas vous dévoiler l’histoire. En revanche, quand vous regarderez la couverture du tome 8, vous verrez que Son Goku est content. Je peux simplement vous dire qu’il ne va pas sourire longtemps dans cette aventure…

Dragon Ball Super : Nouvelle interview de Toyotaro dans le Mickey Parade Géant

Dragon Ball Super : Nouvelle interview de Toyotaro dans le Mickey Parade Géant

Dragon Ball Super : Nouvelle interview de Toyotaro dans le Mickey Parade Géant

Dragon Ball Super

Dragon Ball Super est une série animée japonaise produite par le studio Toei Animation. La série a été diffusée du 5 juillet 2015 au 25 mars 2018 sur la chaîne japonaise Fuji TV et depuis le 17 janvier 2017 sur Toonami en VF. Dragon Ball Super reprend quelques temps après la défaite de Majin Buu. La série commence par reprendre les films qui sont sortis au cinéma en 2013 et 2015, Dragon Ball Z : Battle of Gods et Dragon Ball Z : La Résurrection de ‘F’ avant de partir sur de l’inédit. La série va également d’une part introduire un certain nombre de nouveaux personnages, et d’autre part agrandir l’univers et la connaissance établie de Dragon Ball avec son lot de nouvelles transformations. La série est aussi adaptée en manga, dessinée par Toyotaro et prépublié depuis le 20 juin 2015 dans le magazine V-Jump au Japon. Un premier film Dragon Ball Super basé sur Broly est sortie le 14 décembre 2018 au Japon et le 13 mars 2019 en France.

 

Remerciements: @Oshinsu / journaldemickey.com

tomatotti

tomatotti
Un grand passionné de Dragon Ball depuis près de 30 ans et l'époque du Club Dorothée. J'ai eu la chance de grandir avec des séries japonaises qui aujourd'hui sont des classiques telles que Saint Seiya, Captain Tsubasa, Hokuto no Ken, City Hunter et bien d'autres. Newseur infatigable, j'essaie de vous rapporter dès que possible les dernières infos sur tout ce qui touche de près ou de loin à Dragon Ball.

Ne loupez pas l'info !

La création de Dragon Ball - Bird Land Press 15

La création de Dragon Ball – Bird Land Press 15

La création de Dragon Ball – Bird Land Press 15 Kanzenshuu nous a encore gâté …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *