Accueil / Actualités / Dragon Ball Super : Marcarita, ange de l’Univers 11


Dragon Ball Super : Marcarita, ange de l'Univers 11

Dragon Ball Super : Marcarita, ange de l’Univers 11

Dragon Ball Super : Marcarita, ange de l’Univers 11

Le site officiel de Dragon Ball Super continue à se mettre à jour, et nous présente (officieusement vu que la page est « cachée ») Marcarita, l’ange de l’Univers 11 de l’arc « Survie de l’Univers » de Dragon Ball Super. Merci à nos amis de dragonball-ultimate.com pour les traductions.

Dragon Ball Super : Marcarita, ange de l’Univers 11

Dragon Ball Super : Marcarita, ange de l'Univers 11
Dragon Ball Super : Marcarita, ange de l’Univers 11

 

Univers 11

Ange : Marcarita (sûrement un jeu de mot avec Margarita)

Biographie:

Elle guide l’Univers 11. Elle se plaint constamment de Kai (le kaioshin) et de Vermoud (le dieu de la destruction). En tant qu’ange, sa façon de parler est unique.

Voix originale : Ai Sasaki (qui a déjà joué un reporter dans les épisodes 69 et 73)

Dragon Ball Super : Marcarita, ange de l'Univers 11
Ai Sasaki, voix de Marcarita

L’équipe « divine » de l’Univers 11

Suite aux éléments appris hier dans notre précédent article qui présentait notamment Vermoud, voici l’équipe divine de l’Univers 11 en entier.

Dragon Ball Super : Marcarita, ange de l'Univers 11
Kai, Kaioshin de l’Univers 11
Kai, Kaioshin de l’Univers 11
Dragon Ball Super : Marcarita, ange de l'Univers 11
Vermoud, Dieu de la Destruction de l’Univers 11
Vermoud, Dieu de la Destruction de l’Univers 11
Dragon Ball Super : Marcarita, ange de l'Univers 11
Dragon Ball Super : Marcarita, ange de l’Univers 11
Marcarita, Ange de l’Univers 11

Dragon Ball Super

Dragon Ball Super (ドラゴンボール超) est une série animée japonaise produite par le studio Toei Animation (qui avait déjà produit d’autres œuvres de Toriyama-sensei comme Dragon Ball, Dragon Ball Z ou encore Dr Slump). La série est diffusée depuis le 5 juillet 2015 sur la chaîne japonaise Fuji TV. Alors que la série Dragon Ball GT reprenait après les 10 ans d’ellipse après la fin de Dragon Ball Z, Dragon Ball Super fait le choix de reprendre quelques temps après la défaite contre Majin Buu (entre les 6 mois qu’il a fallu pour effacer dans la mémoire des gens les ravages de Buu et la naissance de Pan, la fille de Gohan et de Videl). La série commence par reprendre les films qui sont sortis au cinéma en 2013 et 2015, à savoir respectivement Dragon Ball Z : Battle of Gods et Dragon Ball Z : La Résurrection de ‘F’ avant de partir sur de l’inédit. La série va également d’une part introduire un certain nombre de nouveaux personnages, et d’autre part agrandir l’univers et la connaissance établie de Dragon Ball avec son lot de nouvelles transformations.

La série est aussi adaptée en manga qui sert d’outil promotionnel au tout, et est dessinée par Toyotarō et prépublié dans le Jump depuis le 20 juin 2015 dans le magazine V-Jump au Japon. Un premier volume relié est déjà sorti au pays du soleil levant, et Glénat a annoncé la sortie du premier tome en France pour avril 2017.

Quant à la série animée, Toonami la diffuse sur sa chaîne depuis le 17 janvier 2017.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook IconTwitter Iconfacebook like buttontwitter follow button
Lire les articles précédents :
Manga Dragon Ball Super en français : premier chapitre en ligne
Manga Dragon Ball Super en français : premier chapitre en ligne

Manga Dragon Ball Super en français : premier chapitre en ligne Alors qu'il y a quelques jours, nous vous annoncions...

Dragon Ball Super : Vermoud - Mosco - Kuru
Dragon Ball Super : Nouveaux dieux de la destruction et Kaioshin présentés

Dragon Ball Super : Nouveaux dieux de la destruction et Kaioshin présentés Le site officiel de Dragon Ball Super continue...

Fermer