Dragon Ball Super Épisode 104 : Diffusion française
Dragon Ball Super Épisode 104 : Diffusion française

Dragon Ball Super Épisode 104 : Diffusion française

Dragon Ball Super Épisode 104 : Diffusion française


Titre de l’épisode : Une bataille à la vitesse de la lumière ! Gokû et Hit unissent leurs forces.

Première diffusion : Vendredi 15 Mars 2019 (18:30 – 19:00, Toonami)

Thème d’ouverture : Genkai Toppa x Sabaibā V2

Thème de clôture : Haruka

Dragon Ball Super Épisode 104 : Diffusion française

Synopsis :

Dyspo affronte Hit pour en finir avec sa technique du saut temporel. Après avoir compris la méthode d’attaque du Pride Trooper, Hit réussit finalement à le contrer. Kunshi arrive alors à la rescousse de Dyspo, ce qui agace Goku. Il intervient dans la bataille aux côtés de Hit afin d’équilibrer les forces. Kunshi est éliminé et Dyspo se retire pour reprendre des forces…

Preview :

Résumé :

Le Pride Trooper Dyspo se présente devant Hit, déclarant qu’il va en finir avec son Tokitobashi pour le bien de leur Univers. Sur le côté, Caulifla rassure Kale sur le fait que Hit n’a pas besoin d’aide. Il va à coup sûr battre son adversaire. Cependant, Dyspo arrive à lancer une grosse attaque sur Hit. Champa est effrayé mais il explique qu’il est malade pour ne pas perdre la face. Il note que Dyspo ressemble à Beerus, mais fait objection quand Vados explique que s’il ressemble à Beerus, il ressemble aussi à Champa.

Dyspo est impressionné que Hit ait gardé sa cool attitude même après cette première attaque, mais cela ne lui plait pas du tout. Ils se remettent au combat et Dyspo lance une seconde attaque. Champa est à nouveau effrayé par la vitesse de Dyspo et demande à Vados si elle voit les attaques de ce dernier. Alors que Vados le peut, c’était trop rapide pour les Zen’o, donc le Grand Prêtre leur explique comment ils peuvent utiliser leur GodPad pour voir des ralentis des combats.

Observant le combat, Toppo se vante que Dyspo sera dur à battre, car il est plus rapide que le son et la lumière. Pour Hit, il a l’impression qu’il utilise le tokitobashi contre lui. Mais il ne lui faut pas longtemps pour trouver la vérité. Dyspo bouge incroyablement vite juste avant que Hit n’utilise le tokitobashi. En effet, Dyspo explique qu’il peut bouger momentanément 1000 fois plus vite que la normale, mais cela n’explique pas comment il fait pour savoir quand Hit va utiliser son attaque.

Quand le combat reprend, Hit n’essaie même pas de parer les attaques de Dyspo, qui lance les mêmes que précédemment. En y réfléchissant, Hit comprend que Dyspo utilise le son que les muscles de Hit font pour savoir quand il va déclencher son tokitobashi. Champa se dit alors qu’en faisant du bruit, cela brouillera les pistes pour Dyspo, mais Vados note qu’il peut sans doute différencier les fréquences et donc cela ne servirait à rien.

Hit abandonne alors le tokitobashi et lui préfère un combat au corps-à-corps. Alors que l’on dirait que Hit se fait frapper de toute part, Toppo devine que Hit est en train d’ajuster sa vitesse à celle de Dyspo, et qu’il évite de se prendre des coups critiques. Cela signifie que Hit se prend des attaques exprès et donc qu’il prépare sa stratégie pour piéger Dyspo. Toppo ordonne alors à Kunshi d’aller aider Dyspo, tandis que Jiren observe en silence.

Alors que Hit se prend toujours des coups, il finit par se retrouver aux bords de l’arène. Dyspo se rapproche pour le coup final, mais passe alors à travers Hit comme si ce dernier était un hologramme (la même que contre le rematch contre Gokû) et tombe de l’arène. Alors que l’on pensait que Dyspo était éliminé, Kunshi intervient et le sauve avec des cordes d’énergie (faites avec son propre ki).

Dyspo et Kunshi font maintenant équipe contre Hit, mais alors que cela semble être la fin pour lui, Gokû intervient… en Super Saiyan God. En utilisant cette forme, Gokû est plus rapide qu’en Super Saiyan et perd moins d’endurance qu’en Super Saiyan Blue. Alors que Hit explique que Dyspo est sa proie, Gokû le défi de l’arrêter car il veut combattre quelqu’un de puissant. Gokû s’en va donc combattre Dyspo tandis que Hit est piéger dans les cordes de ki de Kunshi.

Alors que Dyspo bouge beaucoup trop vite pour Gokû, qui n’a pas le temps de se téléporter, ce dernier remarque que Dyspo bouge en ligne droite. Cela signifie que si Gokû tient le bon timing, il peut temporairement se transformer en Super Saiyan Blue pour contre-attaquer. Pendant ce temps, Kunshi met en place une sorte de champ de mine avec ses cordes pour empêcher Hit d’approcher mais Hit utilise une attaque de loin comme la vague de force qu’il a utilisé contre Gokû.

Quand le combat entre Gokû et Dyspo les ramène vers Hit et Kunshi, Hit insiste auprès de Gokû pour changer d’adversaire. Se lançant à nouveau contre Dyspo, Hit parvient alors à attaquer d’abord en simulant le même bruit que lors de son tokitobashi mais lançant une autre attaque au dernier moment. De son côté, Gokû utilise le Super Saiyan Blue contre Kunshi, et parvient à franchir le champ de mine qui échoue à le blesser. Il contre l’attaque de Kunshi et arrive près de lui pour l’attaquer sans pitié.

La stratégie de Hit continue de désorienter Dyspo, qui n’arrive plus à savoir si Hit utilise le tokitobashi ou s’il simule. A cette vitesse, même cette petite hésitation peut être fatale. Alors que Dyspo est clairement battu, Hit lui lance un ultimatum : il saute de l’arène tout seul ou il le jette par-dessus bord. Dyspo refuse de se rendre, mais Kunshi le sauve une nouvelle fois de l’élimination. Il dit à Dyspo de se retirer et de se reposer et prévoit de le couvrir en emmenant Hit avec lui. Cependant, Hit ne perd pas de temps et envoie Kunshi hors-ring.

Maintenant l’univers 11 se retrouve avec 3 guerriers, mais avec Jiren et Toppo, leur kaioshin n’est pas inquiet. Dyspo jure vengeance pour la justice, mais Toppo lui dit qu’il faut arrêter avec les actes héroïques. Ici, il n’y a pas de bien ou de mal mais uniquement la survie de leur univers. Hit se décide alors à payer sa dette auprès de Gokû en le laissant partir sans le combattre. Gokû veut toujours battre Dyspo seul, et jure d’enfin en finir dans son combat contre Hit, s’ils survivent tous les deux jusqu’à la fin du tournoi.

Plus que 35 minutes dans le tournoi du pouvoir.

Dragon Ball Super

Dragon Ball Super est une série animée japonaise produite par le studio Toei Animation. La série a été diffusée du 5 juillet 2015 au 25 mars 2018 sur la chaîne japonaise Fuji TV et depuis le 17 janvier 2017 sur Toonami en VF. Dragon Ball Super reprend quelques temps après la défaite de Majin Buu. La série commence par reprendre les films qui sont sortis au cinéma en 2013 et 2015, Dragon Ball Z : Battle of Gods et Dragon Ball Z : La Résurrection de ‘F’ avant de partir sur de l’inédit. La série va également d’une part introduire un certain nombre de nouveaux personnages, et d’autre part agrandir l’univers et la connaissance établie de Dragon Ball avec son lot de nouvelles transformations. La série est aussi adaptée en manga, dessinée par Toyotaro et prépublié depuis le 20 juin 2015 dans le magazine V-Jump au Japon. Un premier film Dragon Ball Super basé sur Broly est sortie le 14 décembre 2018 au Japon et le 13 mars 2019 en France.

Matthanor

Matthanor
Fan depuis toujours de Dragon Ball, j'ai grandi avec le Club Dorothée et avec tous les anime de légende, diffusés pour la première fois en France à ce moment-là. Je suis fan de l'intelligence que Toriyama met dans ses œuvres et notamment j'adore découvrir de nouvelles illustrations et vous traduire tout un tas d'interviews le concernant. Fait rare : j'aime bien Dragon Ball GT !

Ne loupez pas l'info !

Dragon Ball Super en VF : La suite de l'arc Survie de l'Univers en mars sur Toonami

Dragon Ball Super en VF : La suite de l’arc Survie de l’Univers en mars sur Toonami

Dragon Ball Super en VF : La suite de l’arc Survie de l’Univers en mars …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *