Dragon Ball – Résultats du 3ème Trimestre de l’année fiscale 2021 pour Toei Animation
Dragon Ball – Résultats du 3ème Trimestre de l’année fiscale 2021 pour Toei Animation

Dragon Ball – Résultats du 3ème Trimestre de l’année fiscale 2021 pour Toei Animation

Dragon Ball – Résultats du 3ème Trimestre de l’année fiscale 2021 pour Toei Animation


La Toei a publié ses comptes du troisième trimestre 2021 sur son site officiel, regroupant 1er octobre 2020 au 31 décembre 2020 (donc résultats sur la période 1er avril au 31 décembre, l’année fiscale se terminant au 31 mars 2021). Bien que touché par la pandémie, l’entreprise déclare des chiffres supérieurs à l’année fiscale 2018. Elle indique ainsi que son chiffre d’affaires a légèrement diminué pour passer de 41.393 milliards Yen (324 millions €) au T3 2020 à 37.632 milliards de Yen soit une baisse de 9%, pour un revenu net de 8.624 milliards de Yen (baisse de 3%). Le secteur Films a rapporté 14.603 milliards de Yen contre 15.66 milliards au T3 2020 (-6.7%), les Licences 21.197 milliards de Yen (21.743 milliards en 2020) et le merchandising 1.607 milliards contre 3.438 milliards de Yen en 2020 (-53%).

Résultats 2019

Résultats 2020

Résultats 2021

Dragon Ball – Résultats du 3ème Trimestre de l’année fiscale 2021 pour Toei Animation
Dragon Ball – Résultats du 3ème Trimestre de l’année fiscale 2021 pour Toei Animation

Dragon Ball – Résultats du 3ème Trimestre de l’année fiscale 2021 pour Toei Animation

ContinentVolume global de Vente (Yen)T3 2020 (Yen)
Japon14.820 milliards21.572 milliards
International22.860 milliards19.939 milliards
\Asie10.377 milliards9.083 milliards
\Etats-Unis8.041 milliards6.556 milliards
\Europe3.790 milliards3.084 milliards
\Amérique Latine651 milliards1.214 milliards

Malgré des chiffres en baisse, la Toei est portée par son secteur international en nette hausse (+14.6%) et notamment, la Toei indique dans son rapport avoir été « sauvée » sur cet exercice par les retombées 2019-2020 des films One Piece et Dragon Ball super : Broly (entre autres).

La licence Dragon Ball restant la plus grande franchise de la Toei avec 13 milliards de Yen engrangés.

 

Licences globales Japonaises

Dragon Ball reste la franchise la plus lucrative malgré une baisse cette année. De 5.837 milliards de Yen (48 millions d’euros) au T3 2020 elle est passée à 4.795 milliards de Yen au T3 2021 (niveau de 2018). Dragon Ball reste loin devant One Piece (un peu moins du double) et ses 2.584 milliards de Yen. DB agrandit le gouffre avec Pretty Cure et Sailor Moon et leurs 455 et 303 millions de Yen respectifs.

 

Licences vidéo à l’étranger

En ce qui concerne les licences Films et TV à l’étranger, Dragon Ball sauve les meubles avec un T3 à 2.363 milliards de Yen (20 millions d’euros) (contre 2.783 milliards de Yen au T3 2020). DB passe cependant à la deuxième place de ce Top-4 derrière One Piece et ses 2.674 milliards et loin devant Pretty Cure et Digimon avec leurs 581 millions et 450 millions respectifs.

 

Licence Globale à l’étranger

La licence à l’étranger redevient le secteur entraînant de la Toei et de Dragon Ball avec 5.880 milliards de Yen (47 millions d’euros) très très loin devant One Piece et ses 1.777 milliards de Yen et Slam Dunk avec 1.649 milliards de Yen. Saint Seiya ferme la marche avec ses 513 millions de Yen.

 

La Toei a donc un retard de 17 milliards de Yen sur son chiffre d’affaires 2020, retard qui sera surement très dur à combler, même si la Toei compte notamment sur la sortie de son anime Dragon Quest : La Quête de Dai (T4 2020) et les sorties des films Sailor Moon et Slam Dunk pour finir cette année fiscale en beauté.

Concernant Dragon Ball, il manque un peu moins de 7 milliards pour afficher un chiffre d’affaire équivalent, sachant que le dernier trimestre de l’année fiscale 2020 pour la franchise avait rapporté un peu plus de 5 milliards dans un contexte qui se durcissait déjà. L’année globale devrait être en baisse mais le dernier trimestre nous réservera peut-être des surprises de ce côté-ci.

Matthanor

Matthanor
Fan depuis toujours de Dragon Ball, j'ai grandi avec le Club Dorothée et avec tous les anime de légende, diffusés pour la première fois en France à ce moment-là. Je suis fan de l'intelligence que Toriyama met dans ses œuvres et notamment j'adore découvrir de nouvelles illustrations et vous traduire tout un tas d'interviews le concernant. Fait rare : j'aime bien Dragon Ball GT !

Ne loupez pas l'info !

V-Jump DBS Chapitre 65

Les premiers leaks du V-Jump : DBS Chapitre 65, DBZ Kakarot, DBZ Dokkan Battle, DB Legends

Les premiers leaks du V-Jump : DBS Chapitre 65, DBZ Kakarot, DBZ Dokkan Battle, DB …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *