Dragon Ball – Résultats du 2ème Trimestre de l’année fiscale 2020 pour Bandai Namco
Dragon Ball – Résultats du 2ème Trimestre de l’année fiscale 2020 pour Bandai Namco

Dragon Ball – Résultats du 2ème Trimestre de l’année fiscale 2020 pour Bandai Namco

Dragon Ball – Résultats du 2ème Trimestre de l’année fiscale 2020 pour Bandai Namco


Bandai Namco a publié ses résultats du premier trimestre de son année fiscale 2020, décrivant l’avancement financier de la société entre le 1er avril et le 30 septembre 2019. Commençant avec un panorama général de ses résultats, nous nous apercevons que les chiffres de la société ont augmenté dans quasiment tous les secteurs : bénéfice d’exploitation à 47.941 milliards de Yen (397 millions d’euros, contre 43.935 milliards de Yen au T2 2019) et des ventes nettes à 349.327 milliards de Yen (2.892 milliards d’euros, contre 334.665 milliards de Yen au T2 2019).

Pour voir l’année 2019 : Bilan Fiscal 2019 Bandai Namco

T1 2020 : Bandai Namco

Dragon Ball – Résultats du 2ème Trimestre de l’année fiscale 2020 pour Bandai Namco
Dragon Ball – Résultats du 2ème Trimestre de l’année fiscale 2020 pour Bandai Namco

Dragon Ball – Résultats du 2ème Trimestre de l’année fiscale 2020 pour Bandai Namco

Concernant la répartition géographique de ces résultats :

ContinentVolume global de Vente (Yen)T2 2019 (Yen)
Japon283.927 milliards275.215 milliards
\Asie24,494 milliards22.144 milliards
\Amérique22.762 milliards18.264 milliards
\Europe18.145 milliards19.041 milliards

 

Comme au T1 2019, l’Europe semble connaître un léger ralentissement des ventes, qui se fait également sentir sur les bénéfices d’exploitation.

Pour parler plus précisément de Dragon Ball, la série reste la plus prolifique des licences Bandai Namco avec un total de 72.9 milliards de Yen (603 millions d’euros) soit 39.2 milliards de plus qu’au T1 2020 et 4.4 milliards de plus par rapport au T2 2019 (68.5 milliards).

Sur le palmarès des licences mondiales / globales, Dragon Ball prend la première place avec 61.3 milliards de Yen (507 millions d’euro) soit 2,7 milliards de Yen de plus qu’au T2 2019. Ce résultat lui permet de devancer de 23.4 milliards de Yen Mobile Suite Gundam et ses 37 milliards de Yen. Ce résultat est encore plus impressionnant (4 fois plus important) concernant les 3ème et 4ème : One Piece et ses 18 milliards de Yen et Kamen Rider et ses 15 milliards de Yen.

Au vu de ces résultats, Bandai Namco a largement dépassé ses espérances au second trimestre qui étaient de 52.1 milliards de Yen, mais la société n’a pas voulu élever ses expectations de fin d’année, étant donné le calme entourant la franchise en ce moment.

Concernant les ventes de jouets et produits divers : Dragon Ball passe à la troisième place avec 11.6 milliards de Yen (96 millions d’euros) soit 1.7 milliards de Yen de plus qu’au T2 2019. Par contre la franchise se fait devancer facilement par Mobile Suite Gundam et ses 18.3 milliards de Yen et Kamen Rider et ses 13.7 milliards de Yen.

Ici aussi, Bandai Namco a stabilisé ses prévisions et maintient ses 20 milliards de Yen de fin d’année !

 

Remerciements : TeamSaiyajin

Matthanor

Matthanor
Fan depuis toujours de Dragon Ball, j'ai grandi avec le Club Dorothée et avec tous les anime de légende, diffusés pour la première fois en France à ce moment-là. Je suis fan de l'intelligence que Toriyama met dans ses œuvres et notamment j'adore découvrir de nouvelles illustrations et vous traduire tout un tas d'interviews le concernant. Fait rare : j'aime bien Dragon Ball GT !

Ne loupez pas l'info !

L’artwork de Toyotaro de juin 2019 pour le site officiel de Dragon Ball – To le carotteur

L’artwork de Toyotaro de juin 2019 pour le site officiel de Dragon Ball – To le carotteur

L’artwork de Toyotaro de juin 2019 pour le site officiel de Dragon Ball – To …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *