Dragon Ball – Résultats du 1er Trimestre de l’année fiscale 2020 pour Toei Animation

Dragon Ball – Résultats du 1er Trimestre de l’année fiscale 2020 pour Toei Animation

Dragon Ball – Résultats du 1er Trimestre de l’année fiscale 2020 pour Toei Animation


Toei animation a publié ses comptes du premier trimestre 2020 (T1 2020 – l’année fiscale au Japon est du 1er Avril au 31 Mars de l’année suivante) regroupant Avril, Mai et Juin 2019. Durant ce trimestre, Toei Animation a vu ses ventes nettes baissées très légèrement à 13,935 milliards de Yen (115 millions d’euros, contre 14,092 milliards de Yen au T1 2019). Cette baisse concerne uniquement le secteur des films, et est notamment dû au fait que l’année précédente, est sorti le film Dragon Ball Super Broly (passage de 5,097 milliards de Yen au T1 2019 à 4,407 milliards de Yen au T1 2020).

Résultats 2019 de la Toei : Toei Animation 2019

Dragon Ball – Résultats du 1er Trimestre de l’année fiscale 2020 pour Toei Animation

Dragon Ball – Résultats du 1er Trimestre de l’année fiscale 2020 pour Toei Animation

ContinentVolume global de Vente (Yen)T1 2019 (Yen)
Japon7,591 milliards6,643 milliards
International6,387 milliards7,475 milliards
\Asie3,333 milliards
\Etats-Unis1,890 milliards
\Europe948 millions
\Amérique Latine214 millions

Pour parler plus précisément de Dragon Ball, ce dernier n’est plus premier dans tous les secteurs mais reste la franchise la plus rentable de la Toei avec 4,879 milliards de Yen.

Licence Globale Locale

Dans ce secteur, Dragon Ball s’en sort très bien avec un résultat en augmentation par rapport au T1 2020, avec 2,536 milliards de Yen (21 millions d’euros, contre 2,236 milliards de Yen au T1 2019).

Dragon Ball réalise le double de One Piece (1,012 milliards de Yen), et creuse l’écart avec Pretty Cure (194 millions de Yen) et Saint Seiya (100 millions de Yen).

Licence Vidéo à l’étranger

Dans ce secteur, Dragon Ball perd un peu de sa splendeur en étant seulement deuxième du classement derrière One Piece. Dragon Ball cumule 566 millions de Yen (contre 1,063 milliards de Yen au T1 2019) contre 857 millions de Yen pour One Piece. Il faut dire qu’il s’agit de la première année depuis 2015 où Dragon Ball ralentit ce qui correspond aussi à la première année depuis 2015 sans série ni film. Mais globalement ces deux licences sont en baisse par rapport à l’année dernière.

Les deux autres séries (qui elles sont en hausse par rapport au T1 2019) sont Pretty Cure et ses 181 millions de Yen et Sailor Moon et ses 109 millions de Yen.

Dragon Ball – Résultats du 1er Trimestre de l’année fiscale 2020 pour Toei Animation

Licence Globale à l’étranger

Enfin, dans cette dernière catégorie, Dragon Ball trône fièrement à la première place malgré une nette baisse des ventes par rapport au T1 2019 (1,777 milliards au T1 2020 contre 2,584 milliards de Yen). Ce qui peut également se justifier par le calme autour de la franchise ces derniers mois.

Toutes les autres séries sont, elles, en hausse, avec One Piece qui cumule 1,419 milliards de Yen, Saint Seiya et ses 175 millions de Yen et enfin Digimon avec 147 millions de Yen.

Dragon Ball – Résultats du 1er Trimestre de l’année fiscale 2020 pour Toei Animation

 

Source : TeamSaiyajin

Matthanor

Matthanor
Fan depuis toujours de Dragon Ball, j'ai grandi avec le Club Dorothée et avec tous les anime de légende, diffusés pour la première fois en France à ce moment-là. Je suis fan de l'intelligence que Toriyama met dans ses œuvres et notamment j'adore découvrir de nouvelles illustrations et vous traduire tout un tas d'interviews le concernant. Fait rare : j'aime bien Dragon Ball GT !

Ne loupez pas l'info !

Couverture du tome 6 de Dragon Ball SD

Couverture du tome 6 de Dragon Ball SD Shueisha a dévoilé la couverture du tome …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *