Dragon Ball – Résultats du 1er Trimestre de l’année fiscale 2019 pour Bandai Namco
Dragon Ball – Résultats du 1er Trimestre de l’année fiscale 2019 pour Bandai Namco

Dragon Ball – Résultats du 1er Trimestre de l’année fiscale 2019 pour Bandai Namco

Dragon Ball – Résultats du 1er Trimestre de l’année fiscale 2019 pour Bandai Namco


En août 2018, Bandai Namco a publié ses résultats et prospectives pour le premier trimestre 2019 via son site officiel, et a notamment révélé les chiffres pour la franchise Dragon Ball.

Dragon Ball – Résultats du 1er Trimestre de l’année fiscale 2019 pour Bandai Namco
Dragon Ball – Résultats du 1er Trimestre de l’année fiscale 2019 pour Bandai Namco

Dragon Ball – Résultats du 1er Trimestre de l’année fiscale 2019 pour Bandai Namco

Bandai Namco note un début lent mais prometteur cette année. D’un point de vue général et par rapport à 2018, Bandai Namco a vu ses bénéfices opérationnels augmentés de 17,897 milliards de Yen (138 millions d’euros), ses bénéfices totaux augmentés de 55,695 milliards de Yen et son chiffre d’affaire effectué une plusvalue de 150,899 milliards de Yen.

Sur le marché occidental, l’Europe et l’Amérique ont connu un léger ralentissement.

Ce premier trimestre 2019 chez Bandai Namco confirme une fois de plus que Dragon Ball reste une franchise à part et la plus rentable tous secteurs confondus. Elle réalise un chiffre d’affaire exceptionnel de 25.6 milliards de Yen soit 198 millions d’euros. Ces gains sont bien supérieurs au 1er trimestre (19,7 milliards de Yen / 151 millions d’euros) 2018 (et aussi 2017).

Dragon Ball se place également devant Mobile Suit Gundam (18 milliards de Yen) et One Piece qui est 3ème avec 7,6 milliards de Yen en 2018.

Les prévisions pour le second trimestre 2019 sont également très bonnes puisque Bandai Namco table sur 80 milliards de Yen sur l’année et 45,5 milliards au terme du second trimestre. La firme possède une forte confiance dans l’univers Dragon Ball de Toriyama, suite aux derniers très bons résultats de vente sur la Nintendo Switch de Dragon Ball Xenoverse 2 et du jeu d’Arc System Works (multiplateforme) « Dragon Ball FighterZ » (qui s’est vendu à plus de deux millions de copies en 5 jours et qui est devenu le jeu le plus vite vendu de l’histoire de la série). Mais c’est sans compter également les très bons résultats des jeux mobiles et autres revenus (sponsors, marchandising) de l’entreprise et l’arrivée dernièrement de Dragon Ball Legends sur Mobile.

Dragon Ball – Résultats du 1er Trimestre de l’année fiscale 2019 pour Bandai Namco

Concernant les jeux et jouets de la franchise, Dragon Ball descend à la 4ème place avec 2.4 milliards de Yen (chiffre à relativiser car il s’agit quand même du double de 2018 à la même période), mais reste loin malgré tout, des indétrônables Kamen Rider et surtout Mobile Suit Gundam qui ont réalisé presque le double du chiffre d’affaire de Dragon Ball en 2018 (et le nouveau venu Super Sentai).

Bandai prévoit d’ailleurs la 3ème place au second semestre avec 9 milliards de Yen pour la franchise Dragon Ball avec une prévision pour la fin de l’année fiscale de 2019 à 14.5 milliards de Yen. Un début lent mais prometteur.

Dragon Ball – Résultats du 1er Trimestre de l’année fiscale 2019 pour Bandai Namco

Source : teamsaiyajin.it

Ne loupez pas l'info !

Hachette Collections sort une édition Dragon Ball au format Shonen Jump

Hachette Collections sort une édition Dragon Ball au format Shonen Jump Hachette livre, société d’édition ...

Un commentaire

  1. 30 ans d'existence et toujours le plus rentable

    J’aime les informations du genre sa sert à repartir les fans de one piece dans l’ombre et l’aveuglement dans lequel ils vivent XP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *