Analyse de l'épisode 104 de Dragon Ball Super
Analyse de l'épisode 104 de Dragon Ball Super

Analyse et théories de l’épisode 104 de Dragon Ball Super

Analyse et théories de l’épisode 104 de Dragon Ball Super


L’épisode 104 de Dragon Ball Super a été diffusé le dimanche 20 août 2017. Cet épisode a suscité beaucoup d’intérêt et se place directement en haut du classement des épisodes de cet Arc Survie de l’Univers, que ce soit par son contenu ou sa qualité d’animation. Un super épisode !
C’est parti pour l’analyse complète de l’épisode et de ses théories !

 

Analyse et théories

 

La race de Dyspo

Avant de rentrer dans le vif de l’épisode, je voulais parler un peu de Dyspo et sa ressemblance au premier abord frappante avec Beerus. Petit passage rigolo de l’épisode, même Champa fait allusion à cette ressemblance entre Dyspo et Beerus. Beerus est un chat humanoïde, en référence direct avec les chats, les divinités égyptiennes. Il a la peau violette/mauve, de grandes oreilles en pointe, de grands yeux jaunes et une queue. Ce qui différencie Dyspo de Beerus sont sa longueur d’oreilles plus grandes, sa dent en avant (Bugs Bunny ?) et il ne possède pas de queue. À partir de ça, Dyspo serait donc plus une sorte de race de lapin humanoïde. Je ne pense donc qu’il y a aucun lien de races entre les deux protagonistes.
Dyspo dans Dragon Ball Super 104

Dyspo VS Hit

Dyspo défie Hit et compte bien mettre à mal sa technique du Tokitobashi grâce à sa vitesse supersonique. C’est le cas, Dyspo est extrêmement rapide, Toppo parle d’ailleurs de déplacements à la vitesse de la lumière. Il réussit à surprendre Hit, mais on s’apercevra vite que Hit est très largement au-dessus de Dyspo : expérience de combat, stratégie, puissance, intelligence, et plus que tout son style hyper « Badass ». Avouons-le, on adore Hit. Petit passage important, Toppo qui analyse le combat : on détecte de suite que Toppo a une grosse capacité d’analyse et s’aperçoit de suite de la différence de niveau entre Dyspo et Hit. À côté de ça, il y a Jiren, toujours impassible (quoi qu’il nous montre un petit regard « surpris » face à la maîtrise de Hit). Autre passage intéressant, ce sont les Zen’ôh qui ne sont pas capables de suivre les mouvements de Dyspo et Hit ; hormis le pouvoir de destruction, on voit clairement qu’ils n’ont pas d’autre capacité spéciale, contrairement aux Anges ou au Grand Prêtre Suprême.
Dyspo vs Hit

 

La suite sur la page 2

 

>> Page 2 <<

Ne loupez pas l'info !

Analyse et théories Dragon Ball Super 98

Analyse et théories de l’épisode 98 de Dragon Ball Super

Analyse et théories de l’épisode 98 de Dragon Ball Super Devant le nombre d’interrogations considérables ...

2 commentaires

  1. Très bonne analyse, et autre point important : les Pride Troopers vont enfin arrêter avec leur délire de justice. Merci Toppo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *